L’Hiver, terre de contes : toutes mes idées lectures

Traditionnellement, l’hiver est associé aux contes dans les littératures occidentales. Et ce n’est pas le fait du hasard. Au contraire, il s’agit d’une longue tradition qui nous vient de bien avant l’invention du roman. A l’époque où les histoires ne se transmettaient encore que grâce à la l’oral, on se rassemblait au coin du feu pour écouter les histoires des conteurs. Il est bien loin ce temps où les histoires étaient un moment social placé sous le signe du partage et de la bienveillance. Mais tout n’est pas perdu. Et la tradition des contes d’hiver, souvent fantastique et effrayants, n’a pas complètement disparu. La preuve : de nos jours, beaucoup de romans honorent cette tradition en faisant de l’hiver le territoire imaginaire de premier choix pour les histoires les plus fantastiques.

Aujourd’hui, je vous propose donc un voyage au pays du froid, dans des contrées grandioses, peuplées de créatures étranges issues des folklores nordiques. Laissez-vous guider au coeur de L’hiver, cette terre de contes, et venez découvrir de belles idées lectures.

Pour commencer, je vous propose d’en apprendre plus sur l’histoire littéraire avec deux articles que j’ai consacrés au sujet.

Bannière-Janvier-2022

L’Hiver, terre de contes : toutes les idées lectures

Le lien indéfectible entre l’hiver, les folklores nordiques et la littérature n’en finit pas d’inspirer les auteurs, même contemporains. La preuve avec cette sélection :

  • Katherine Arden puise dans la mythologie slave pour écrire L’Ours et le Rossignol, premier tome d’une trilogie onirique et fascinante.
  • Leigh Bardugo revisite le lien entre magie et religion dans sa formidable saga Grisha. Elle s’intéresse notamment au mythe de l’homme qui se change en créature dans la duologie King of Scars.
  • George Martin s’inspire encore de l’hiver pour imaginer un récit jeunesse : Dragon de Glace. De quoi patienter un peu en attendant (encore et toujours) le prochain de Game of Thrones !
  • Du côté des romans historiques, Susanna Kearsley tisse un lien entre hiver et fantastique dans son roman La Mer en Hiver, qui évoque de façon très originale la période de la révolte jacobite en Ecosse.
  • Pour les fans de romance historique, sachez d’ailleurs que Tessa Dare s’est inspirée du folklore amoureux en lien avec le solstice d’hiver pour imaginer la trame de Once Upon a Winter’s Eve.
  • Enfin le duo d’auteurs américains Preston & Child s’intéressent aux dangers de l’hiver dans Tempête Blanche. Cette enquête, qui utilisent les peurs ancestrales des Hommes, proposent une enquête policière haletante et riche en éléments historiques.

Bannière-hiver-RS

Lifestyle : la lecture à l’heure de l’hiver

Restez au chaud et profitez du froid ambiant pour bouquiner dans votre lit ou sur votre canapé. Les lectures hivernales se prêtent mal aux grands espaces, et elles exigent une ambiance cosy à souhait pour frissonner d’effroi avec de bonnes histoires !

  • Ii vous le pouvez, lancez-vous donc dans une hibernation littéraire : quelques jours ou quelques mois avec une pile de bons livres et du chocolat, c’est le moyen idéal de se faire plaisir.
  • Moins drastique, profitez donc d’un cafés littéraires pour vous pelotonner au chaud, avec des douceurs à portée de main et des livres facilement accessibles. Mon endroit préféré à Paris : Shakespeare and Coffee. La librairie est juste à côté, et les pâtisseries sont délicieuses !

Bannière-Adaptations-Littéraire

Les Adaptations

Si vous avez envie de faire une pause entre deux lectures, restez quand même dans le thème avec quelques bonnes adaptations !

  • Pour celles et ceux d’entre vous qui apprécient l’imaginaire et le folklore en lien avec l’hiver, le livre audio du Sorceleur est une mine de bonnes histoires. Et le fait de profiter d’une lecture passive avec l’écoute vous ramène directement à l’esprit des contes racontés à voix haute.
  • Si vous préférez les grandes sagas romanesques, je vous propose de (re)découvrir l’adaptation de Guerre et Paix par la BBC en mini-série. Outre les paysages grandioses et les costumes magnifiques, il est question de la nature indomptée des êtres et des lieux. Tolstoï aborde beaucoup de chose dans cette oeuvre riche et dense, mais j’apprécie particulièrement de la lire comme une célébration de la capacité de régénération des vivants, qui doivent trouver le moyen de tout surmonter, même le pire, pour pouvoir enfin embrasser leur destin.

Très bonne lecture tout le monde !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s