Focus sur le Cosy Mystery Surnaturel

J’avais déjà eu l’occasion de vous parler du genre du Cosy Mystery, une sous-catégorie du roman policier pleine de charme. Aujourd’hui, je vous propose de vous aventurer un peu plus loin dans le territoire mystérieux de la littérature policière. Et je vous préviens que nous allons croiser des créatures étranges ! Dans cet article, je vous présente le Cosy Mystery Surnaturel. A la croisée entre le roman policier et les littératures de l’imaginaire (fantastique, horreur…), il s’agit d’une catégorie littéraire très en vogue dans les pays anglo-saxons. Et pour avoir déjà lu des livres, je dois dire que c’est une belle revisite du genre.

C’est quoi le Cosy Mystery Surnaturel ?

Comme son nom l’indique bien, le Cosy Mystery Surnaturel présente une histoire policière dans laquelle on trouve des éléments surnaturels. Comme dans un Cosy Mystery standard, l’intrigue se déroule au sein d’une petite communauté, le plus souvent dans une petite ville ou un petit village. Le personnage principal n’est pas un enquêteur professionnel. Et il se retrouve le plus souvent mêlé aux histoires par hasard. Le Cosy Mystery est un sous-genre du roman policier qui fait la part belle à l’humour et à la chaleur humaine. Ce ne sont pas des polars classiques au sens où on n’est pas dans une atmosphère de drame. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de suspens !

A tout cela, on ajoute des éléments qui s’éloignent clairement de la réalité. Le tueur peut être une créature fantastique (un vampire, une goule). On peut croiser des potions magiques, des fées, des animaux qui parlent… Il arrive souvent que le personnage de l’enquêteur ait des pouvoirs particuliers, ou s’en découvre en cours de route. Mais ce n’est pas toujours le cas.

Au final, les enquêtes policières mêlent le surnaturel avec le réel. Selon les auteurs et les livres, la part entre surnaturel et réel peut être dosé de différentes façons. Soit on est dans un univers très réel avec peu d’ajouts surnaturels, soit on bascule complètement dans un univers fantastique et on s’émancipe alors beaucoup de la réalité.

alivreouvert.net-halloween-femme

D’où vient le Cosy Mystery Surnaturel ?

Voici une question à laquelle je n’ai pas la réponse ! Ce que je sais, c’est que le mélange entre roman policier et fantastique ne date pas d’hier. Déjà, dans Double Assassinat rue Morgue, Edgar Allan Poe faisait voler les frontières entre les genres littéraires. D’accord, ça reste bon enfant, mais à l’époque les lecteurs ont été choqués par l’aspect absolument incroyable de l’histoire. Aujourd’hui, à l’heure où Le Trône de Fer a largement contribué à populariser les créatures issues du bestiaire fantastique, tout cela semble ironique !

Je pense quand même qu’on peut raisonnablement estimer que le genre est né aux Etats-Unis, vers le milieu des années 1990. Le premier exemple qui me vient à l’esprit, c’est le roman d’Alice Hoffman, Les Ensorceleuses. Vous en avez peut-être vu l’adaptation avec Sandra Bullock et Nicole Kidman ? Au début des années 2000, le mélange entre intrigue policière et éléments surnaturels inspire d’autres auteurs. Nora Roberts, qui est déjà une romancière bien établie, signe plusieurs romans qui répondent aux canons du genre. L’Île des trois sœurs met en scène trois femmes qui sont les héritières de lignées de sorcières, et qui doivent s’unir pour mettre en échec une force obscure qui menace de les détruire. Et dans Le Secret des fleurs, trois femmes qui se connaissent à peine enquêtent ensemble sur le fantôme qui hante une demeure familiale et n’apparaît que devant les enfants pour leur chanter des berceuses.

Une véritable success story

Depuis ces premiers exemples, le Cosy Mystery Surnaturel a largement conquis le lectorat anglo-saxon. C’est vrai que les américains en particulier sont très friands de ce genre d’histoires. Et surtout, ils n’ont pas nos a priori négatifs contre les littératures de l’imaginaire. Ils raffolent des littératures de divertissement. Ils ne les jugent pas avec condescendance, et je pense que ça aide beaucoup à faire éclore de nouveaux sous-genres originaux.

Du coup, au fil des années, beaucoup de romanciers et de romancières ont imaginé des séries policières paranormales. On y retrouve des personnages d’humains et des créatures fantastiques, tout ce gentil petit monde se lançant dans des enquêtes pour traquer les criminels (vivants ou pas !). Le résultat est un bel hommage à l’imagination avec des sagas toutes plus délirantes les unes que les autres. Si vous pensiez qu’un crocodile ne pouvait pas être détective privé. Si vous croyiez que les sirènes n’étaient jamais confrontées aux crimes. Si vous étiez certains que les vampires ne tricotaient pas… Alors le Cosy Mystery Surnaturel va vous prouver que vous aviez tord !

Et en France ?

Comme toujours quand j’évoque des sous-genres littéraires qui ont un lien avec les littératures de divertissement, je suis obligée de constater que l’Hexagone n’est pas encore concerné. A ma connaissance, aucun auteur français n’écrit de Cosy Mystery Surnaturel. Et les éditeurs français ne se sont pas encore engagés dans la brèche. Cependant… tout espoir n’est pas perdu, loin de là !

Depuis quelques années maintenant, c’est la course à l’échalote entre les éditeurs tricolores. Ils sont désormais nombreux à proposer des traductions de séries de cosy mysteries à succès. Presque chaque éditeur français a au moins une série policière de ce type dans son catalogue. Je pense donc que la prochaine étape logique, ce sera de proposer aux lecteurs français de découvrir des histoires de Cosy Mysteries Surnaturels. Pour l’instant, je n’ai aucune information précise. Mais dès que j’aurai des infos, je les partagerai avec vous !

pumpkin-g1e35d109d_1280

Les séries littéraires à découvrir

Je suis très loin d’avoir tout lu, mais depuis que j’ai commencé à m’intéresser à ce genre je dois avouer que j’adore. C’est un peu comme retomber en enfance. On se plonge dans une atmosphère où TOUT peut arriver au fil des pages. Ce qui ménage beaucoup de suspens, et c’est une bonne chose pour des histoires policières. Généralement, les intrigues sont assez solides et les personnages très attachants, ce qui ne gâche rien.

Du coup, si vous avez envie de vous lancer et que vous lisez les livres en anglais, voici mes idées lectures :

  • Vampire Knitting Club, de Nancy Warren : c’est avec cette série que j’ai commencé et ce fut un coup de coeur, même si le premier tome n’est pas parfait. La série compte 13 romans pour l’instant. Vous risquez de succomber au charme de ces vampires tricoteurs qui mènent des enquêtes dans les rues d’Oxford.
  • Paranormal Investigation Bureau, de Dionne Lister : celui-ci mélange les histoires classiques de détective privé et de sorcières. Le résultat est assez bluffant et la série compte déjà 16 livres.
  • Enchanted Bay Mysterys, d’Esme Addison : il s’agit d’une série d’enquêtes policières menées par une sirène. Pour l’instant il n’y a que deux romans, mais la série est prometteuse.
  • Fairy Garden Mysteries, de Daryl Wood Gerber : une jeune femme a monté son propre magasin de « jardins de fées » (une tradition irlandaise très prisée aux USA). Et quand elle ne travaille pas, elle résout des affaires criminelles avec l’aide de sa bonne fée. Oui, je vous jure que c’est vrai ! La série ne compte encore que deux romans, mais le premier tome a remporté le prestigieux Agatha Award, un prix décerné aux meilleurs romans policiers.
  • Sassy Cat Mystery, de Jennifer Chow : si vous adorez les chats qui parlent depuis la série Sabrina de votre adolescence, alors cette série est faite pour vous ! Une toiletteuse pour animaux fait équipe avec son chat qui parle, Marshmallow (aussi brillant qu’agaçant), pour résoudre des meurtres. Il y a déjà deux tomes et ils sont sur ma liste pour de prochaines lectures !
  • Magical Bakery Mystery, de Bailey Cates : non seulement il s’agit d’un Cosy Mystery Surnaturel, mais en plus c’est un roman policier culinaire. Autant dire un concentré de tout ce que j’aime ! Cette série à gros succès compte déjà une dizaine de livres. Il met en scène plusieurs sorcières, qui sont également pâtissières, et qui résolvent des crimes sur leur temps libre. A dévorer sans modération !
  • Wishcraft Mystery, de Heather Blake : des soeurs sorcières qui utilisent des formules magiques, ça ne vous rappelle pas quelques chose ? Le début n’est pas original, mais la série s’améliore avec le temps. Nos deux sorcières ont le don d’exaucer les vœux des gens grâce à des formules magiques. Au passage, on découvre quelques cadavres, mais rien de bien méchant. Il y a neuf livres, et au fil des histoires les aventures sentimentales se mélangent aux intrigues policières pour une touche plus girly que sanglante.

Alors, vous ais-je convaincu de découvrir le Cosy Mystery Surnaturel ? Je sais que c’est un sous-genre qui peut prêter à sourire. Dit comme ça, on s’attend à découvrir des histoires pas forcément qualitatives, peut-être trop infantiles. En fait pas du tout ! Il y en a vraiment pour tous les goûts. Et je trouve que le mélange est très ludique, avec quelques séries vraiment addictives. Si vous cherchez à lire quelque chose qui sort des sentiers battus, c’est un genre qui devrait vous plaire.

Novembre-2021

3 réflexions sur “Focus sur le Cosy Mystery Surnaturel

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s