Focus sur le Culinary Mystery

Après vous avoir récemment parlé de la romance culinaire, je ne pouvais pas passer à côté du Culinary Mystery ! Le roman policière culinaire est un sous-genre encore peu présent en France. Mais j’ai bon espoir… d’autant que les éditions du Cherche-Midi viennent tout juste de commencer à publier les enquêtes d’Hannah Swensen en version française !

Le Culinary Mystery : un roman policier savoureux

Raconter des histoires de crime tout en faisant frémir les papilles des lecteurs, oui c’est possible ! On pourrait penser que le crime se prête mal à une vision épicurienne de la vie, et pourtant le mélange des deux fonctionne à merveille. Au départ, les « romans culinaires » étaient principalement des romances. La romance culinaire a d’ailleurs connu une belle success story depuis une vingtaine d’années. Après ce succès, la déclinaison en roman policier s’est faite presque naturellement. Il faut dire que l’enthousiasme jamais démenti des lectrices et lecteurs du monde entier pour le genre policier encourage les éditeurs à valoriser l’originalité. Et de l’originalité, le Culinary Mystery n’en manque pas !

Qui mène l’enquête ?

Un cuisinier, une pâtissière, un œnologue, un boulanger, une restauratrice… Le plus généralement, les enquêteurs sont des enquêtrices. Le Culinary Mystery reste un genre globalement féminin. A mi-chemin entre le roman feel-good et le roman policier plus classique, il est plus proche de la comédie policière que du thriller sanglant. Il s’adresse donc plutôt à des fans d’Arabesque qu’à des lecteurs de Stephen King.

Du côté des auteurs aussi, il y a une nette prédominance féminine. D’une certaine façon, on peut dire que le Culinary Mystery réinvente les canons du roman policier en s’adressant à un lectorat nouvelle génération. Il ne s’agit pas forcément de mordus de romans policiers, mais plutôt de femmes qui ont envie de lire un roman féminin différent, avec plus de suspens.

Est-ce que le sous-genre a un nom en France ?

Non. Désolée, mais encore une fois la francophonie est en retard sur le sujet. Je suis curieuse de savoir si les québecois ont trouvé quelque chose pour traduire l’expression en français. Le plus proche serait évidemment « mystère culinaire », mais le mystère peut aussi renvoyer à une pâtisserie glacée, donc on risque de perdre quelques gourmands en route !

Plus sérieusement, le sous-genre est encore très récent en France. La romance culinaire est déjà implantée depuis quelques temps dans l’Hexagone, mais son homologue criminel arrive seulement. Peut-être que d’ici quelques années, les éditeurs auront trouvé un terme marketing sympa ?

D’où ça vient le Culinary Mystery ?

Des Etats-Unis ! Presque sans surprise, c’est de l’autre côté de l’océan Atlantique qu’il faut regarder pour trouver les premières traces de Culinary Mystery. Dans le sillage du succès de la romance culinaire, quelques romancières et romanciers ont eu l’idée de mélanger les ingrédients : la gourmandise et un bon meurtre.

Au début des années 2000, le plus gros succès a évidemment été la série de Joanne Fluke, Les Enquêtes de Hannah Swensen. On y suit les enquêtes d’une pâtissière, détective amatrice, qui jongle entre ses fournées de cookies et des affaires locales palpitantes. Comme dans tout cosy mystery qui se respecte, les histoires se déroulent dans une petite communauté a priori sans problème. Et pourtant, le crime rôde…

Le succès a été tel que les histoires ont rapidement été adaptées en téléfilms. Je ne sais pas s’ils ont été diffusés en France, mais je serai très curieuse de voir le résultat. Aux Etats-Unis, d’autres séries n’ont pas tardé à voir le jour, notamment une qui met en scène la cuisinière de la Maison Blanche ! La série de romans est écrite par Julie Hyzy. Elle compte déjà neuf romans, et le premier tome (toujours inédit en France) s’intitule State of the Onion. Il est sur ma liste depuis l’année dernière, et je pense le lire pendant mes prochaines vacances.

Un Mystère Culinaire made in France ?

Etrangement, les auteurs français semblent peu intéressés par le genre… à moins que ce ne soit les maisons d’édition ? Dans un pays mondialement renommé pour sa gastronomie, on pourrait s’attendre à ce que le Mystère Culinaire (appelons-le comme ça pour l’instant) fasse des émules. Et bien non. Pas pour le moment.

Les éditions du Cherche-Midi viennent de publier les deux premiers tomes des enquêtes de Hannah Swensen, donc je m’attends à ce qu’un certain intérêt fasse enfin décoller le genre en France. Et qui sait ? Peut-être que des Agatha Christie et Arthur Conan Doyle francophones auront l’idée de revisiter notre patrimoine culinaire… un couteau à la main !

2 réflexions sur “Focus sur le Culinary Mystery

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s