Panique chez les Montgomery, roman d’Evie Dunmore

J’ai découvert Evie Dunmore il y a maintenant deux ans. Elle venait tout juste de publier son premier livre, et le buzz suscité dans les pays anglo-saxons était énorme. Sur Goodreads et Instagram, les lectrices se mobilisaient avec enthousiasme pour dire à quel point elles avaient adoré le roman. Des commentaires chaleureux qui ont suscité ma curiosité. Une romance historique avec des suffragettes ? L’idée était assez délirante pour me donner envie de lire le livre. Le résultat ? Un coup de cœur immédiat, encore renforcé par ma lecture du second livre de la romancière. Ce mois-ci, les éditions J’Ai Lu publient enfin en France ce livre, sous le titre de Panique chez les Montgomery. C’est l’occasion pour moi de relire le livre… pour la quatrième fois !

Mon résumé du roman

Annabelle est heureuse : la jeune femme vient enfin d’intégrer l’université d’Oxford. Elle fait partie des toutes premières femmes admises dans ce sanctuaire de l’éducation. Malgré sa condition modeste et le manque de soutien de sa famille, elle a obtenu une bourse pour ses études. Le seul hic : sa bourse est subventionnée par le mouvement des suffragistes. En échange de ses études payées, Annabelle doit donc participer aux campagnes en faveur du droit de vote pour les femmes. La dernière en date se tient juste devant le Parlement britannique. Et c’est là qu’elle fait la connaissance malencontreuse du duc de Montgomery. Il est jeune, riche, influent et terriblement séduisant… Mais c’est surtout l’homme que la reine Victoria a chargé de mener la future campagne des conservateurs. Son programme : empêcher par tous les moyens que les femmes obtiennent le droit de voter. Malgré l’alchimie évidente entre Annabelle et Montgomery, ces deux-là sont des camps radicalement opposés. Ils ne devraient pas se recroiser… sauf qu’une partie de campagne pleine de surprises va les rassembler sous le même toit. L’occasion de débattre de politique, et peut-être de se laisser aller à des sentiments plus tendres.

Mon avis sur Panique chez les Montgomery

Que vous aimiez les romances historiques ou non, ce livre est un condensé de tout ce qui fait un excellent roman. Avec Panique chez les Montgomery, Evie Dunmore signe un livre qui fait voler en éclats les clichés du genre, et propose de revisiter l’histoire du féministe de façon originale et terriblement romantique.

Quand je dis que j’ai eu un coup de cœur pour ce livre, je n’exagère pas. C’est effectivement déjà ma quatrième relecture. Et le plaisir est toujours le même. Il est même encore plus fort, je pense, parce que j’anticipe la lecture de mes scènes préférées. Je trépigne d’impatience dans mon fauteuil. Je ris d’avance. Je suis complètement happée par l’écriture d’Evie Dunmore.

Déjà, les personnages sont irrésistibles. C’est un couple qui a une formidable alchimie. Ils se prennent le bec, ils se charment autant qu’ils s’énervent. Ils ne se laissent jamais en repos. Et on en redemande. En plus, ils sont secondés par une galerie de personnages secondaires qui ont assez de relief pour enrichir vraiment l’histoire. Peregrine, le jeune frère du duc, ressemble au cliché du charmant héro des romances historiques habituelles. Lucy, la féministe radicale, est une meneuse née, et son courage force le respect. Le mystérieux Tristant fait une apparition remarquée et scandaleuse…

Ensuite, l’histoire est brillante. Elle se passe au moment des premiers débats du Parlement britannique au sujet de l’élargissement du droit de vote. Il est question du droit de vote des femmes, mais aussi plus largement de tous les autres droits dont elles sont privées. Elles ne peuvent être les propriétaires de rien, pas même de leur sac à main. Elles ne peuvent pas hériter. En se mariant, elles deviennent la propriété de leurs époux. Le viol conjugal n’existe pas, puisqu’elles sont la possession de leurs maris. Et évidemment, puisque la majeure partie des professions leur sont refusées, elles n’ont que peu de choix de carrières pour vivre de façon indépendante. 

Imaginez un roman de Jane Austen avec un vrai discours politique sur l’empowerment féminin, et vous aurez une idée précise de ce à quoi ressemble Panique chez les Montgomery. Un roman divertissant, mais aussi intelligent, avec un propos pertinent sur la place des femmes à l’époque. L’histoire d’amour est intense, passionnante à suivre, vraiment très bien écrite. Il y a énormément d’humour, des scènes de dialogues irrésistibles, des moments intenses qui feront battre fort vos petits cœurs de lectrices. Mais il y a aussi un éclairage très intéressant sur une époque charnière dans l’histoire de la lutte pour les droits des femmes.

Panique chez les Montgomery : une idée lecture pour qui ?

En résumé, Panique chez les Montgomery est vraiment LE livre que je peux recommander à n’importe quelle lectrice en étant certaines à 90% que ça va lui plaire. Parce que quels que soient vos goûts, et à moins que vous ne lisiez vraiment que des thrillers, ce roman est un parfait mélange de toutes les choses qui font qu’on aime lire des livres. Un condensé de chaleur humaine, d’enthousiasme, de découverte et de dépaysement. C’est un livre qui vous fera vibrer.

Bonne lecture !

P.S : ne manquez pas, demain sur le blog, mon interview d’Evie Dunmore.

Panique chez les Montgomery

18 réflexions sur “Panique chez les Montgomery, roman d’Evie Dunmore

  1. Marie S. dit :

    Cette romance me fait très envie depuis sa publication en VO, je pense qu’il est grand temps que je la lise (je crois que j’en ai entendu tellement de bien que j’ai peur d’être déçue) ! La traduction française est de bonne qualité ou tu conseillerais de la lire en anglais 🙂 ?

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      La traduction est bien fidèle au style d’écriture, même si je préfère quand même la VO. Mais je pense que c’est surtout parce que c’est dans le texte originel que j’ai découvert l’histoire. Pour la VO, je peux la conseiller pour quelqu’un qui a déjà un bon niveau d’anglais car il y a pas mal de mots et tournures un peu soutenus qu’on n’a pas trop l’habitude de croiser dans les romances modernes.

      J'aime

  2. Náriël dit :

    Cette nouvelle collection me fait de l’œil, je trouve les couvertures super chouettes… Je ne savais pas par lequel des 4 commencer, maintenant, je sais… Panique chez les Montgomery va atterrir direct sur le haut de ma PAL 😀

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      Je ne sais pas si habituellement tu lis de la romance historique, mais dans tous les cas c’est un livre que je te conseille. Si tu apprécie le genre, tu retrouveras tout ce qui en fait un genre littéraire hyper agréable à lire, et sinon ce sera l’occasion de le découvrir à travers un roman de qualité. Bonne lecture !

      Aimé par 1 personne

      • L'ourse bibliophile dit :

        Non, pas vraiment. J’adore Jane Austen et autres autrices du XIXe, mais la romance contemporaine n’est pas un genre vers lequel je me tourne d’ordinaire. Mais là, tu m’as donné envie de lui laisser une chance à l’occasion ! C’est bien de s’ouvrir à des choses différentes de temps à autres !

        J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s