La Petite Librairie des cœurs brisés, roman d’Annie Darling

Une histoire d’amour qui se déroule dans le cadre d’une librairie, et en plus à Londres (une de mes villes préférées au monde) ? Forcément, La Petite Librairie des cœurs brisés et moi, nous étions faits pour nous rencontrer. C’était écrit dans les étoiles ! Et effectivement, ça a été un coup de foudre. Mais avant d’aller trop vite en besogne, sachez ce livre est le premier tome d’une série de romances qui compte quatre tomes. Les livres peuvent être lus de façon indépendante, mais c’est quand même mieux de tous les lire. A chaque fois, on découvre un nouveau couple, et la librairie sert toujours de toile de fond à l’histoire d’amour. Pour une lectrice, c’est un véritable péché mignon !

Rien ne vas plus pour Posy. La jeune femme assiste à l’enterrement de sa patronne Lavinia, la propriétaire de la librairie londonienne pour laquelle elle travaille depuis des années. Lavinia, qui a été comme une seconde mère pour Posy quand ses propres parents sont morts prématurément. Mais à présent, Posy est seule pour faire face au changement. Car la librairie ne fait pas recette, et elle risque de mettre la clé sous la porte. Pourtant, la situation n’est pourrait changer. Dans un ultime coup de surprise, Lavinia a décidé de léguer sa librairie à Posy, la seule à même de la sauver. Mais c’est sans compter Sebastian, le petit-fils de Lavinia. Cet adepte des nouvelles technologies, égoïste sans aucun sens de la diplomatie et patron d’une start-up, risque de mettre des bâtons dans les roues de Posy. D’autant qu’ils se connaissent depuis leur enfance et ne s’entendent pas du tout. Chacun a sa propre idée sur la stratégie à adopter pour sauver la librairie. Sebastian veut en faire une librairie spécialisées dans les polars. Posy veut en faire un havre pour la romance. Chacun se lance dans son projet, et que le meilleur gagne !

Au départ, je comptait lire ce livre parce qu’à la lecture du résumé, je pensais que ce serait sympa de lire une romance qui se déroule dans une libraire. En fait, au-delà du simple aspect de la romance, il y a beaucoup de choses que j’ai adoré dans ce roman, et qui en ont fait une très belle lecture. Car La Petite Librairie des cœurs brisés n’est pas qu’une comédie romantique ; c’est aussi et surtout une véritable déclaration d’amour à la lecture.

D’abord, les livres sont au cœur de l’intrigue. Il faut sauver une librairie en perte de vitesse, et c’est forcément un sujet qui parle à beaucoup de lecteurs. Les petites librairies de quartier ont beaucoup de mal à survivre à la crise du livre. Elles doivent tenter de se réinventer, de mettre de nouvelles choses en place pour continuer d’attirer les lecteurs. Cet aspect très réaliste dans l’histoire rend Posy encore plus attachante parce qu’on est de son côté, on a envie qu’elle s’en sorte.

Dans son combat, elle est épaulée par une équipe de bras cassés tous plus adorables les uns que les autres. Nina la vendeuse sexy, Verity la timide, Tom l’universitaire sérieux et surtout Sam, le jeune frère de Posy. Ils aident du mieux qu’ils peuvent, mais leur propension à faire des gaffes complique sérieusement la tâche de Posy. Mais aucun ne représente un obstacle aussi insurmontable que Sebastian. Ce personnage est absolument hilarant ! Je l’ai tout de suite adoré. Il est irrésistible… et pourtant il ne fait rien pour ! Mais sa manière de toujours dire ce qu’il pense sans filtre, de jaillir quand on s’attend le moins à le voir, de ne jamais écouter Posy, de se bagarrer avec elle à propos de tout, et de se conduire comme un petit chef autoritaire, tout ça participe à le rendre étrangement adorable. C’est un personnage masculin charismatique et très drôle. Avec Posy, ils font des étincelles, et ça apporte tout le piment qu’on peut espérer trouver dans une romance.

J’ai beaucoup apprécié qu’il y ait aussi de nombreuses références à des livres dans ce roman. Posy est toujours en train d’évoquer ses romans et auteurs préférés, du coup on se sent comme chez soi dans sa jolie petite librairie. Et quand elle est vraiment à bous, elle passe ses nerfs en écrivant une sorte de pastiche de romance historique. Là clairement Annie Darling s’en donne à cœur joie et déboulonne les clichés autour du roman sentimental. C’est une bonne idée car les faux chapitres s’intercalent avec les vrais chapitres, donc ça rythme bien la lecture.

J’ai passé un très, très bon moment avec ce livre. Cette petite librairie est un endroit où il faut bon vivre, et si c’était possible, j’aimerais bien aller y faire un tour moi aussi. Heureusement, ce plaisir de lecture va pouvoir rapidement se renouveler puisque Annie Darling a écrit deux autres livres à la suite de celui-ci !

Une réflexion sur “La Petite Librairie des cœurs brisés, roman d’Annie Darling

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s