Robert Kennedy, une biographie par Guillaume Gonin

Robert-KennedyIl suffit d’évoquer le nom de la famille Kennedy pour que, tout de suite, des images clefs de l’Amérique du XXe siècle défilent sous nos yeux. John Fitzgerald Kennedy est le président américain le plus connu dans le monde, et certainement l’un des plus populaire dans son pays. Un pays dont il a largement contribué à forger la légende, que ce soit par la politique qu’il a mené ou par la dimension tragique de son propre destin. Pourtant, JFK n’est pas le seul Kennedy célèbre. Aux Etats-Unis, son petit frère Bobby jouit lui aussi d’une célébrité funeste : assassiné en pleine campagne présidentielle en 1968, il avait été l’artisan de la victoire de son frère avant de devenir son plus précieux conseiller, héritant au passage du poste de ministre de la justice. Mais que savons-nous, nous français, de cet homme passionnant ? Rien. Du coup, la biographie que lui consacre Guillaume Gonin vient réparer un manque autant qu’elle jette un éclairage pertinent sur une époque cruciale de l’Amérique.

Rien ou presque ne prédestinait Robert Francis Kennedy à devenir une figure majeure de l’histoire moderne des Etats-Unis. Si on met de côté le fait qu’il était le fils de Joseph Kennedy (l’un des hommes les plus riches et les plus influents d’Amérique) et qu’il était le frère du plus jeune président des Etats-Unis, rien chez lui n’appelait la grandeur. Il faut dire que Robert est le septième enfant de la fratrie Kennedy, le troisième fils, le plus discret, le plus sérieux, et donc a priori le moins intéressant. Pourtant, contre toute attente, Bobby va déjouer tous les pronostics et gravir les échelons un à un. Avocat, il se lance dans une carrière de service public, se faisant l’ardent défenseur des justes causes. Il lutte contre le crime organisé, défie la mafia américaine sur ses terres, défend l’intégration des noirs, défend la cause des travailleurs mexicains immigrés, s’affiche en opposant de l’apartheid, lutte contre la misère des quartiers pauvres d’Amérique, défend la cause des indiens… Dans l’Amérique des années 1960, on ne trouve pas beaucoup de figures aussi progressistes ! Mais ses justes causes valent aussi beaucoup d’ennemis au cadet Kennedy, dont le destin se révèle finalement aussi sombre que celui de son aîné.

Impossible de résumer la vie de Robert Kennedy en seulement quelques phrases. Mais la bonne nouvelle, c’est que si vous avez envie d’en savoir plus, vous avez désormais la biographie de Guillaume Gonin pour répondre à vos attentes ! Lorsque j’ai vu que les éditions Fayard allaient publier ce livre, ma curiosité a tout de suite été piquée. Je ne savais pas grand chose de Bobby Kennedy si ce n’est qu’il avait été une figure des droits civiques américains, qu’il avait largement épaulé son frère pendant sa présidence, et qu’il avait finalement été assassiné pendant sa propre campagne pour devenir président des Etats-Unis. Peu d’informations, mais malgré tout je pense faire partie des français qui en savent le plus sur cette personnalité atypique.

Qu’on soit passionné d’histoire ou pas, le nom même de Kennedy attire immédiatement, un peu comme un séduisant mirage. Difficile de résister à la curiosité de plonger dans l’histoire fascinante de cette famille qui a tant marqué l’histoire américaine du XXe siècle. Outre les drames et le glamour attachés à ce nom, il y a aussi un vrai héritage politique. Et pour des français, cet héritage est un peu lointain, difficile à saisir.

La biographie que Guillaume Gonin consacre à Robert Kennedy peut être saluée pour deux raisons. La première, c’est de nous faire découvrir la vie tout à fait passionnante d’un homme de conviction qui n’a pas hésité à se battre pour de nombreuses justes causes. La seconde, c’est de faire revivre une époque haletante de l’histoire américaine, cette fameuse période 1950-1960 pendant laquelle le pays a amorcé un virage aussi vertigineux que violent. Ce que Guillaume Gonin nous montre, c’est une Amérique ségrégationniste dans laquelle les lignes commencent très doucement à bouger. Et au sein de ce mouvement sans précédent, Robert Kennedy va jouer un rôle crucial.

Ce livre est passionnant de bout en bout, d’abord parce que son sujet est lui-même un homme très intéressant, mais aussi parce que l’auteur maîtrise parfaitement l’histoire moderne des Etats-Unis. Il nous déroule la saga de Robert Kennedy avec une étonnante fluidité, ce qui rend la lecture facile et palpitante. On a l’impression de lire un roman tant c’est impossible de lâcher ce livre avant la fin.

Cette biographie a aussi le mérite de montrer que les hommes politiques n’ont pas toujours été perçus comme ils le sont maintenant. Homme de conviction plutôt qu’opportuniste cynique, Robert Kennedy est, encore aujourd’hui, une véritable source d’inspiration pour ses compatriotes au point d’être cité, même par les démocrates de l’élection présidentielle de 2016. Un modèle dont l’aura n’a jamais autant brillé que maintenant que le combat recommence avec (presque) la même violence que pendant les années 1960.

A l’heure où l’Amérique semble enlisée dans une vie politique violente et haineuse et où la montée des extrémismes menace un peu partout en Europe, il est bon de (re)découvrir la figure de cet homme qui n’a pas hésité à se jeter dans la mêlée pour défendre l’idée d’un monde meilleur où l’égalité entre les hommes est possible. J’avoue que je suis ressortie de ce livre très émue, remplie d’un inexplicable sentiment d’optimisme. Guillaume Gonin a réussi son pari : il a rendu la vie, en l’espace de 300 pages, à un homme qui mérite d’être connu. Et cinquante ans après sa mort, il s’avère que Bobby Kennedy a encore des choses pertinentes à nous dire sur le monde dans lequel nous vivons. Cette biographie est définitivement une lecture incontournable.

Publicités
Cet article a été publié dans Essais & Documents. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Robert Kennedy, une biographie par Guillaume Gonin

  1. J’aime énormément ton avis !

    J'aime

  2. Ping : Interview de Guillaume Gonin | A livre ouvert

  3. Lucie dit :

    Découvrir le vie d’une personne est toujours grisant !

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s