Escale #1 : Amérique du Nord

Edgar-Allan-Poe

Pour la première étape de notre périple autour du monde, j’ai choisi de tourner dans le sens contraire de celui de Jules Verne : je commence par l’ouest avec les littératures nord-américaines. Sous la simplicité apparente de seulement deux pays à explorer (le Canada et les Etats-Unis), nous allons en fait découvrir pas mal de richesses du fait de la très grande mixité des cultures.

Très tôt dans ma vie de lectrice, j’ai rencontré les Etats-Unis et le Canada… et mes premières impressions furent pour le moins mitigées ! J’ai du lire autour de dix/onze ans Les Aventures de Tom Sawyer de Mark Twain, et j’en ai gardé le souvenir d’une lecture ennuyeuse. Dans mon imaginaire de petite fille, les histoires d’un petit garçon qui déteste l’école et passe son temps à faire des bêtises ne correspondaient pas à mes goûts. Des années plus tard, j’ai relu le livre avec plaisir. Entre-temps j’avais grandi, mais j’avais aussi appris pas mal de choses sur l’histoire des Etats-Unis, ce qui rendait la lecture plus intéressante et bien plus claire ! En revanche, d’entrée de jeu j’ai été séduite pas la littérature canadienne à cause de ma rencontre avec une fabuleuse romancière : Lucy Maud Montgomery. Elle est l’auteure d’une série de livres consacrés à Anne Shirley, une petite fille à l’imagination débordante qui va grandir en préservant cette inventivité et cette sensibilité. Il lui arrive, au fil des livres et des années, des aventures palpitantes et je reste intimement attachée à ce personnage. J’ai lu Anne et la maison aux pignons verts (1e tome de la série) quand j’avais onze ans, et ce fut un coup de foudre instantané qui perdure encore aujourd’hui. Comme quoi, les livres qu’on aime dans l’enfance, on les garde avec soi toute la vie !

Mais rentrons sans plus tarder dans le vif du sujet ! Il est temps de mettre le cap sur les deux (grands) territoires littéraires que nous allons visiter aujourd’hui : le Canada et les Etats-Unis.

Canada

L’histoire littéraire du Canada est forcément singulière puisqu’elle est liée à une histoire linguistique assez chaotique. En fonction des vagues successives de l’Histoire, le Canada a été un territoire à dominance française puis anglaise, puis française, puis anglaise… pour finalement se diriger vers une époque moderne où le double héritage est devenu une évidence. Une évidence historique, mais pas linguistique ! Car si la population francophone du Canada se défend avec vigueur, elle reste un tout petit îlot perdu au beau milieu d’un océan anglophone, tentant de ne pas chavirer.

L’Angleterre et la France ont apporté la tradition de la littérature au Canada, et même si les auteurs canadiens ne s’expriment tous dans la même langue, la production littéraire a très tôt été dynamique. On discerne traditionnellement deux littératures canadiennes : celle d’expression anglaise, et celle d’expression française (la littérature québécoise). Les auteurs « classiques » canadiens sont plus souvent d’expression anglaise du simple fait de l’histoire politique du Canada qui est longtemps resté à dominance anglaise, ne laissant que peu de champ d’expression aux francophones. Mais dans la littérature contemporaine, les choses sont plus équilibrées. A noter qu’il y a deux ans, l’Académie Française a lancé un superbe pont entre la littérature française et la littérature québécoise en élisant sous sa coupole Dany Laferrière, auteure québécois originaire d’Haïti. Il est le premier auteur canadien (et le seul à l’heure actuelle) a avoir bénéficié d’un tel honneur… un soutien de taille qui récompense la vitalité d’une littérature qui ne se laisse pas marcher sur les pieds par l’anglais !

Liste de lecture en langue française :

Liste de lecture en langue anglaise :

  • L’Homme flambé, de Michael Ondaatje (ce livre est plus connu pour le superbe film qui en a été tiré sous le titre plus élégant du Patient Anglais)
  • L’Histoire de Pi, de Yann Martel (un film en a aussi été tiré)
  • Le Chemin des âmes, de Joseph Boyden
  • La Danse des ombres heureuses, d’Alice Munro, seule auteure canadienne à avoir remporté le Prix Nobel de littérature.
  • La Servante écarlate, de Margaret Atwood
  • Anne et la maison aux pignons verts, de Lucy Maud Montgomery
  • Sauf la mort, de Maureen Jennings (auteure de romans policiers qui ont inspiré la série Les Enquêtes de Murdoch)

 

Etats-Unis

Difficile de résumer la très vaste histoire de la littérature américaine ! Même si elle n’est pas aussi ancienne que la nôtre, elle a très vite pris son envol, et très rapidement de fortes disparités ont vu le jour entre les différents territoires qui composent ce pays. « E pluribus unum » : à partir d’une multiplicité, une nation. Cette devise des Etats-Unis s’applique complètement à la littérature américaine… à tel point qu’il serait plus juste de parler de littératures américaines. Entre les états du Sud et les nordistes, la culture n’est pas la même ; la vision historique non plus. Et si on ajoute à ça les littératures amérindiennes et la littérature noire, ça complique encore les choses. Pour le dire simplement : la littérature américaine est très cloisonnée, divisée par des auteurs qui n’appartiennent pas aux mêmes populations, minorités raciales, religieuses ou politiques. De ce fait, la littérature américaine est difficile à cerner. Le gros avantage pour un lecteur européen, c’est donc qu’il y en a pour tous les goûts ! Des classiques aux modernes, tous les genres littéraires sont traités. J’ai donc décidé de faire une liste des livres les plus emblématiques de cette histoire riche et protéiforme.

Liste de lecture :

  • La Lettre écarlate, de Nathaniel Hawthorne
  • Double assassinat dans la rue Morgue, d’Edgar Allan Poe
  • Bartleby, d’Hermann Melville
  • Car l’adieu, c’est la nuit, recueil de poème d’Emily Dickinson
  • Le Temps de l’innocence, d’Edith Wharton
  • Croc blanc, de Jack London
  • Sula, de Toni Morrison
  • Tendre est la nuit, de Francis Scott Fitzgerald
  • Sur la route, de Jack Kerouac
  • Moon Palace, de Paul Auster

J’espère que ces listes de lecture vous ont plut. Rendez-vous très bientôt pour la prochaine escale de notre Tour du monde en 80 livres avec l’Amérique du Sud.

Bonnes lectures à tous !

Publicités
Cet article a été publié dans Les Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Escale #1 : Amérique du Nord

  1. Ah Joseph boyden! Cet auteur est génial je l’ai rencontré l’an dernier il est vraiment très intéressant!

    Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s