Interview de la pétillante Nathalie Roy

nathalie-royQuand Nathalie Roy a publié son premier roman en 2011, La Vie épicée de Charlotte Lavigne, elle ne se doutait pas de l’engouement que son personnage allait rencontrer au Canada, mais pas seulement ! Charlotte a été adoptée par les lectrices, et depuis le début de son aventure de papier, Nathalie Roy a écrit trois autres tomes des aventures de Charlotte. Au fil des livres et des années, Charlotte a évolué, vécu pas mal de choses, et entraîné dans ses aventures des lectrices hilares et toujours aussi fidèles… Tout comme son héroïne, Nathalie est pétillante, pleine de joie de vivre. Elle a très gentiment accepté de répondre à nos questions, de nous parler un peu d’elle et de ses projets d’écriture. Une rencontre forcément sous le signe de la gourmandise !

Au départ vous êtes journaliste. Comment vous est venue l’envie d’écrire un roman ?

Je voulais tout d’abord écrire sur la gastronomie, puisque je suis une vraie foodie ! Mais je ne me voyais pas publier un livre de recettes ou un guide de restos. C’est alors que j’ai eu l’idée de créer un personnage qui adore la cuisine et qui est prête à tout pour séduire ses invités. J’ai commencé à écrire un roman, une nuit où je ne dormais pas et j’ai continué, tout simplement, en ne me posant pas de questions. Je trouvais ça extraordinaire de pouvoir inventer des histoires, moi qui comme journaliste, devait respecter les faits depuis toujours. J’ai découvert une véritable passion pour l’écriture de fiction.

Quelles ont été vos sources d’inspiration au moment d’écrire ‘La Vie épicée de Charlotte Lavigne’ ?

Mon expérience en télé m’a beaucoup aidée à fignoler mes histoires. J’ai puisé dans ce que j’avais vécu ou dans ce qui était arrivé à certains collègues ! Par contre, au niveau de la vie amoureuse de Charlotte,  je me suis inspirée de mes amies de filles, puisque je suis en couple depuis belle lurette….

Pour la partie du tome 2 qui se déroule en France j’ai un séjour de trois semaines à Paris, pendant lequel j’ai observé les Parisiens, sur la rue, dans les bars, au resto… beaucoup de plaisir ! Et j’ai lu de nombreux blogues qui parlaient de la vie dans la Ville Lumière.

Charlotte partage quelques points communs avec vous : elle travaille dans les médias et elle adore cuisiner. A quel point vous ressemble-t-elle ?

J’aime à croire que j’ai la même passion que Charlotte pour la vie. Je mords dedans moi aussi. Tout comme elle, mes amitiés sont très importantes. Par contre, je suis moins gaffeuse, beaucoup plus stable en amour et je n’ai pas une maman cougar…

Je trouve que le point fort du livre, c’est le réalisme de son personnage principal. Charlotte est crédible même quand elle se trouve dans des situations improbables (comme la partie de pêche qui m’a beaucoup fait rire). Selon vous, quel est l’élément le plus important en chick lit : l’humour ou le réalisme ?

Merci ! C’est trop gentil ! Sincèrement, je crois que les deux sont nécessaires. Oui, il faut être réaliste mais il faut aussi amplifier les situations et en avoir beaucoup. Charlotte vit en une année ce qu’une fille «normale» pourrait vivre en dix ans. Moi, à sa place, je serais légèrement essoufflée…

Dans ce roman, il y a beaucoup d’expressions et de tournures québécoises (ce qui donne un charme supplémentaire pour les lecteurs français). C’était volontaire de garder le texte tel quel pour l’édition en France ? Vous n’avez pas eu peur qu’on vous demande de « gommer » ces expressions ?

C’est un choix de l’éditeur et j’en ai été ravie ! C’est important pour la couleur du roman et avec Internet, on peut facilement vérifier le sens des expressions qu’on ne connaît pas. Ou m’écrire sur ma page Facebook, ça me fait toujours un plaisir de répondre à vos questions.

Vous avez écrit trois autres livres avec Charlotte Lavigne. Qu’est-ce qui vous a poussé à continuer de faire vivre ce personnage ?

En fait, au départ, ça devait être une trilogie. Je savais que j’avais assez de matériel pour faire vivre Charlotte au moins trois ans (chaque tome représente un an), je voulais aussi qu’elle se dépasse professionnellement et ça, ça prend un peu de temps. J’ai décidé d’écrire un quatrième tome quand j’ai constaté l’amour des lectrices pour ce personnage. Et aussi, parce que Charlotte n’avait pas exploré encore certains aspects de la vie de femme… que je ne vous dévoilerai pas, question de garder le suspense !

Avez-vous un nouveau livre en projet ?

J’écris présentement une nouvelle trilogie qui s’appelle « La vie sucrée de Juliette Gagnon ». Le premier tome a été publié ici au Québec et deux autres le seront au cours des prochains mois. Un jour en France ? On l’espère !

Quels autres auteurs québécois conseilleriez-vous aux lecteurs d’alivreouvert ?

Parmi les auteurs publiés en France, je vous conseille Kim Thuy, Dany Laferrière, Michel Rabagliati, Gil Courtemanche et Pierre Szalowski, entre autres.

Et enfin, quel a été votre dernier coup de cœur parmi les livres que vous avez lus récemment ?

J’adore les polars. Je termine à l’instant Ceux qui tombent, le dernier Michael Connelly.  Je crois que je suis de plus en plus en amour avec l’enquêteur fétiche de Connelly, Harry Bosch… Oh my God !

Le mot de la fin pour Nathalie…

Merci à vous tous et bonne lecture épicée xx

Un très grand merci à Nathalie Roy, qui en plus d’écrire de fabuleux livres a bien voulu répondre à mes questions. Pour info, Nathalie a entamé une nouvelle saga basée sur une nouvelle héroïne : La Vie sucrée de juliette Gagnon, paru cette année.

Publicités
Cet article, publié dans Interviews, Interviews d'auteurs, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Interview de la pétillante Nathalie Roy

  1. Ping : La Vie épicée de Charlotte Lavigne, roman de Nathalie Roy | A livre ouvert

  2. Ping : La Vie épicée de Charlotte Lavigne : un deuxième tome sur les chapeaux de roues | A livre ouvert

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s