Les soeurs Mitford : la biographie de l’été

Couverture édition de poche Ces extravagantes soeurs MitfordComme il y a obligatoirement des tubes de l’été, j’ai décidé de vous proposer mes livres de l’été. Et j’ouvre les festivités estivales par un véritable feu d’artifice biographique qui me tient particulièrement à coeur puisqu’il s’agit de ma biographie préférée : Ces Extravagantes soeurs Mitford : une famille dans la tourmente de l’Histoire par Annick Le Floac’hmoan.

Si j’ose écrire que c’est de la biographie de l’été, ce n’est pas parce qu’il s’agit d’une nouvelle parution de vacances (le livre commence un peu à dater), mais parce qu’à mon avis, ce livre plaira à tout le monde. J’en ai moi-même fait l’expérience en le prêtant à deux personnes qui ont été aussi unanimes que moi pour saluer cet ouvrage.

Ce livre se lit comme un roman. On n’a pas une seule seconde la sensation d’être enfermés dans le carcan parfois trop linéaire de la biographie classique. L’écriture est dynamique, fluide et le style de l’auteur est captivant. Bien sûr, le sujet y est pour beaucoup.

Annick (je n’ai pas l’habitude d’appeler les auteurs par leurs prénoms, mais le nom de celle-ci est particulièrement acrobatique à écrire !) a l’ambition de nous faire découvrir l’histoire sensationnelle et pourtant véridique des six soeurs Mitford. Ces noms ne vous disent rien ? C’est normal : vous êtes français !

En Angleterre – leur pays d’origine – les soeurs Mitford sont presque aussi célèbres que les Rolling Stones. Et dans leur genre, on peut dire qu’elles aussi, elles ont fait du bruit ! Nancy est devenue une grande romancière qui, sans boxer dans la même catégorie que Shakespeare, a toutefois réussi à se glisser parmi Evelyn Waugh et Edward Morgan Forster dans le genre du roman bourgeois et critique. Diana a épousé le fondateur du parti fasciste anglais. Unity était une groupie de Hitler. Jessica était une communiste convaincue, et elle s’est battu pendant la guerre d’Espagne. Pamela a épousé un prix Nobel et Déborah s’est marié avec le duc du Devonshire. So british !

Avec de tels caractères pris dans la tourmente de la seconde guerre mondiale, il y a évidemment de quoi écrire un livre passionnant. Pourtant, au départ, rien ne prédestinait ces filles de lord anglais à faire la première page de la presse à scandales. Issues d’un milieu conformiste, elles ont été bercées toute leur enfance par l’idée de l’empire anglais, le poids de la tradition, de la bienséance, et la certitude que leur avenir devrait se conformer à tout point de vue aux normes de la société.

Mais l’histoire – comme souvent – déraille. Et chacune de ces six femmes va devoir faire des choix. Si certaines vont devenir des héroïnes et d’autres de gentilles chatelaines, certaines vont carrément vivre une descente aux enfers.

A une époque où le rôle des femmes n’est pas censé les placer sur le devant de la scène, les soeurs Mitford ont défrayé la chronique en faisant parler d’elles pour le meilleur… et pour le pire. Des destins de femmes uniques, qui jettent un autre regard sur la place des femmes dans la société occidentale au début du XXe siècle. Croisant sur leur chemin Winston Churchill, la reine d’Angleterre , Evelyn Waugh ou encore Lucian Freud, les soeurs Mitford nous donnent à entendre une épopée unique.

Et tout le talent de l’auteur doit être souligné. Elle donne à lire des vies uniques, parfaitement retranscrites dans leurs douleurs, leurs traits d’humour et d’esprit… dans leur globale humanité, ce qui représente à mon avis un vrai tour de force. Les doutes et les lâchetés côtoient les moments d’inspiration et de courage. On est pris d’une irrépréssible tendresse pour ces six femmes hors normes. Et à la fin, il y en a forcément une qui vous émeut plus que les autres. Une forme de compassion, de projection même, se forge entre le lecteur et ces sujets aux multiples facettes.

Cette biographie n’est pas qu’une formidable étude humaine, une démonstration que le genre biographique réserve de très belles lectures ; elle est aussi une véritable leçon d’histoire qui nous emporte dans le sillon de l’Angleterre du début du XXe siècle. Période à la fois proche et lointaine qui correspond à la recréation de l’identité anglaise.

Ce livre est un voyage à travers le temps comme on en fait rarement. Une extravagance à portée de la main.

3 réflexions sur “Les soeurs Mitford : la biographie de l’été

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s