Fiancés d’un jour, fiancés toujours – romance historique de Virginia Heath

J’ai eu ma dose de lectures dramatiques et d’histoires sanglantes ces derniers temps. J’avais besoin de faire une pause. Et je me suis donc lancée dans la lecture du livre de Virginia Heath : Fiancés d’un jour, fiancés toujours. Avec sa belle couverture rose saumon toute pimpante et son résumé prometteur, j’avais l’impression que c’était exactement le remède dont j’avais besoin pour me rebooster le moral. Vous n’imaginez pas à quel point j’avais raison ! Me voici repartie dans une véritable frénésie de lectures, tant ce roman m’a donné un coup de fouet !

Mon résumé du livre

Fiancés-toujoursHugh Standish n’est pas seulement un des célibataires les plus convoités à Londres. C’est aussi et surtout un gentil fils qui ne veut pas briser le coeur de sa mère. Le fait que cette dernière coule des jours paisibles de l’autre côté de l’océan Atlantique, à Boston, facilite les choses. Car cette marieuse invétérée ne cesse de vouloir caser son fils. Alors pour gagner du temps, Hugh s’invente une fausse fiancée. Malheur ! Voilà que sa mère décide de faire la traversée pour venir rencontrer elle-même l’élue du coeur de son fils. Ce qui devait sauver Hugh se retourne contre lui. Vite, une solution ! Une occasion inespérée se présente lorsque hugh fait la connaissance de Minerva Merriwell, une jeune fille sans le sou sur le point de se faire expulser du logement qu’elle occupe avec ses deux jeunes soeurs. Sous le coup de l’inspiration, Hugh lui propose le marché le plus étrange : l’accompagner chez lui, dans sa maison de campagne, et se faire passer pour sa fiancée jusqu’à ce que sa mère, rassurée sur les perspectives d’avenir marital de son fils unique, regagne enfin l’Amérique. Sur le papier, le plan a tout de génial. Mais c’est sans compter une cascade d’imprévus : des soeurs peu coopératives, un meilleur ami pour le moins pessimiste, un majordome qui n’a pas sa langue dans sa bouche, une actrice alcoolique, un mort ressuscité, et des secrets de famille que personne ne souhaitait révéler au grand jour. Le mensonge est un jeu dangereux !

Mon avis sur Fiancés d’un jour, fiancés toujours

Mais qu’est-ce que j’ai ri en lisant ce livre ! Virginia Heath commence son histoire avec un point de départ pas franchement original. L’histoire des fausses fiançailles est assez courante parmi les romances historiques. Ce qui fait mouche dans le cas précis, c’est l’humour désopilant avec lequel la romancière traite son histoire. Car là où il ne s’agit que d’un prétexte dans d’autres romans, Virginia Heath s’amuse ici à en faire des tonnes et à précipiter ses personnages dans des situations toutes plus rocambolesques les unes que les autres !

En fait, ce livre est avant tout une comédie. Il m’a fait penser à du théâtre de boulevard, tant les péripéties des personnages deviennent de plus en plus délirantes. Virginia Heath multiplie les quiproquos et les chasser-croisés entre les personnages. De secrets en mensonges, en passant par les demi-vérités et les scènes de fausses révélations… Impossible de s’ennuyer, car chaque fois qu’on pense que ça ne peut pas être pire, une nouvelle péripétie survient pour empirer encore la situation.

C’est un bonheur de voir le personnage de Hugh tenter de se démener avec son mensonge et tous ses invités. Son meilleur ami et son majordome, qui sont ses deux alliés les plus précieux, sont aussi ceux qui sont les plus critiques envers son plan. Et disons-le tout net : ils ne sont pas d’une grande aide. L’actrice engagée pour jouer la future belle-mère est très portée sur la bouteille, et elle multiplie les gaffes avec un enthousiasme qui a de quoi forcer l’admiration. Au beau milieu de tout ça, la mère de Hugh, dont la nature débonnaire cache un esprit suspicieux, menace à chaque chapitre de découvrir la vérité comme si elle était un enquêteur amateur dans un roman d’Agatha Christie !

Fiancés d’un jour, fiancés toujours : une idée lecture pour qui ?

J’ai lu beaucoup de romances historiques, dont certaines très drôles. Mais je n’ai jamais autant ri qu’avec ce livre. C’est comme une comédie romantique totalement déjantée. J’ai lu le livre d’une traite tant l’histoire et les personnages m’ont accroché.

Encore mieux : au fil des pages, je me demandais vraiment comment Hugh allait parvenir à se dépêtrer de ses mensonges. Le happy end semblait vraiment un objectif inatteignable. Et cette tension a apporté un suspens inattendu au livre. D’habitude, il y a peu de suspens dans les romances historiques. On sait d’avance que les deux protagonistes vont finir ensemble. Là, rien n’était gagné. Et j’ai même pensé à un moment que Virginia Heath allait bel et bien les séparer !

En bref, c’est vraiment un livre que je vous conseille. Si vous aimez les comédies romantiques, vous allez adorer Fiancés d’un jour, fiancés toujours !

Bonne lecture 🙂

4 réflexions sur “Fiancés d’un jour, fiancés toujours – romance historique de Virginia Heath

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s