La Fille qui en savait trop, roman d’Amanda Quick

Aujourd’hui, je suis super heureuse de vous parler d’un livre coup de cœur. Un roman que j’ai lu récemment et qui a été une véritable révélation car j’ai TOUT aimé dedans : les personnages, l’histoire, l’ambiance… Il s’agit du roman d’Amanda Quick, La Fille qui en savait trop. Au départ, j’ai choisi ce livre un peu par hasard. La couverture était jolie (je sais, c’est un piètre argument, mais ça compte beaucoup, une belle couverture !), le résumé avait l’air sympa, et je n’avais jamais lu aucun livre d’Amanda Quick. Si on ajoute à cela que je suis devenue une vraie fan de la collection ‘Aventures & Passions » des éditions J’Ai Lu pour Elle, je crois que vous voyez un peu pourquoi j’ai choisi ce livre. Mais même si je m’attendais à passer un bon moment, le coup de cœur m’est vraiment tombé dessus par surprise. Un coup de foudre en quelque sorte !

Quand Anna découvre le corps de sa patronne assassinée, elle se doute que les ennuis ne sont pas loin derrière elle. Et ils ont certainement un rapport avec le mystérieux carnet codé que lui a remus sa défunte patronne. La jeune secrétaire abandonne tout et s’enfuit au volant de sa voiture pour rejoindre Los Angeles. Là-bas, en plein cœur de la capitale mondiale des illusions et des faux-semblants, c’est sûr qu’elle pourra se réinventer et se faire oublier. Sous le nom d’Irène Glasson, elle se lance dans une carrière de journaliste. Un travail qui la mène bientôt sur les pas d’un tueur qui pourrait bien être l’acteur montant d’Hollywood : Nick Tremayne. Mais en menant son enquête dans l’hôtel de luxe où s’est produit le meurtre, Irène attire malgré elle l’attention d’Oliver Ward. L’ancien magicien, reconverti dans l’hôtellerie de luxe, s’intéresse lui aussi au meurtre qui a eu lieu dans son établissement. Et il n’est pas dupe : la jeune journaliste cache un secret qu’il est bien décidé à percer.

Habituellement, les romans publiés dans la collection ‘Aventures & Passions’ sont très axés sur la romance. Pour faire un raccourci, on pourrait même dire que la collection est exclusivement consacrée à la romance historique. C’est ce que je pensais, jusqu’à ce que je lise La Fille qui en savait trop. Parce que clairement, ce livre a beaucoup plus à offrir que ce qu’on pourrait croire au premier coup d’œil.

La Fille qui en savait trop est un mélange détonnant et très réussi entre le roman policier et la romance historique. Comme un roman policier, il contient une véritable intrigue à suspens (deux en fait : une histoire de meurtre et une histoire d’espionnage) qui ménage de nombreux rebondissements en cours de lecture. Et d’ailleurs, je n’avais absolument pas deviné juste pour l’identité du coupable !

Mais comme une romance historique, il y a aussi une histoire d’amour, même si elle passe clairement au second plan. Amanda Quick nous fait plonger au cœur de l’âge d’or du Hollywood des années 1930. Le strass, le glamour, les maillettes… mais aussi les ambitions, la célébrité, les histoires louches, bref tous les éléments du star system de l’époque sont là pour nous faire rêver.

Le mélange des genres fonctionne à merveille dans ce livre grâce aux personnages qui font sans cesse le lien entre les deux. Irène et Olivier sont des personnages passionnants. Elle, la jeune journaliste qui a dû réinventer sa vie pour se cacher. Lui, l’ancien magicien qui utilise désormais ses talents pour traquer un criminels.

L’histoire se déroule dans le cadre d’un hôtel de luxe de la Californie des années 1930. Autant dire que là aussi, on a notre dose de glamour ! Le lieu pourrait sembler paradisiaque… s’il s’agissait d’un simple hôtel de luxe. Mais là aussi, les genres se mélangent avec brio. Le danger rôde et les cadavres pleuvent. Et surtout, les membres du personnel ne sont pas vraiment ce qu’ils semblent être. Mais ça, je vous laisse le découvrir par vous-même !

La Fille qui en savait trop est un roman absolument excellent. J’ai adoré chaque page de ce livre car il palpitant, drôle, haletant et vraiment bien mené. Tous les éléments sont réunis pour passer un très bon moment. Après une rapide recherche sur internet, j’ai vu qu’Amanda Quick avait écrit un second roman dont l’histoire se déroule après les événements de La Fille qui en savait trop. J’ai vraiment hâte de le découvrir et de retourner faire un tour dans le petit monde de Burning Cove, avec son hôtel glamour, ses stars et ses histoires louches.

Une réflexion sur “La Fille qui en savait trop, roman d’Amanda Quick

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s