Rendez-vous avec le mal, roman policier de Julia Chapman

J’ai récemment profité de mes soirées de lecture automnales pour me plonger dans les pages de Rendez-vous avec le mal, le roman policier de Julia Chapman. Il s’agit du second tome de sa série Les Détectives du Yorkshire, publiée chez Robert Laffont, dans la belle collection policière La Bête Noire. J’avais beaucoup aimé le premier opus de la série, Rendez-vous avec le crime. Et puisque j’adore profiter d’un bon roman policier de temps en temps, je m’étais promis à moi-même de lire la suite des aventures de Delilah et Samson. Je n’ai pas regretté cette lecture !

Les choses reprennent leur cours à Bruncliffe. Le paisible village du Yorkshire se remet tout juste après l’arrestation d’un tueur, et tout le monde se prépare à fêter Noël dans la joie et la bonne humeur. Tout le monde sauf Delilah. La directrice de l’agence matrimoniale du village fait face à une faillite imminente, à une crise familiale et à son ex-mari qui réclame la garde de leur chien. Noël ne s’annonce pas non plus très joyeux pour Samson. Le mouton noir du village, rentré au bercail après avoir passé plusieurs années dans la police de Londres sans donner de nouvelles, a bien du mal à regagner la confiance des habitants. Et les choses ne risquent pas de s’améliorer quand une résidente de la maison de retraite meurt dans des circonstances étranges, quelques jours après avoir déclaré à Samson qu’elle se sentait en danger. Se pourrait-il que quelque chose de louche se trame dans le respectable établissement pour personnes âgées ? L’enquête ne semble guère enthousiasmante… mais le seul autre dossier de Samson concerne un bélier disparu ! Alors, pourquoi ne pas mener une petite enquête ?

Rendez-vous avec le mal se déroule juste à la suite de Rendez-vous avec le crime. Mais pas de panique : si vous n’avez pas lu le précédent tome, vous n’aurez aucun mal à suivre l’histoire car les événements sont rapidement évoqués, et les personnages sont clairement présentés.

Comme dans le premier livre de la série, Julia Chapman nous invite à explorer le petit univers de Bruncliffe, une petite ville de campagne apparemment sans histoires. Sauf que les cadavres et les accidents louches ont tendance à se multiplier. Pour sa nouvelle intrigue, la romancière britannique choisit deux lieux absolument pas glamour : une maison de retraite et une ferme. Disons que ce ne sont pas forcément des cadres auxquels on est habitué quand on lit des romans policiers ! Mais ce décalage participe justement de l’intérêt de l’histoire. Parce que c’est inédit et qu’on sort des sentiers battus.

L’histoire mélange en fait deux intrigues : celle de la maison de retraite et celle de la ferme. Sont-elles liées ? Il faut lire le roman pour le découvrir, je ne compte rien spoiler ! En tout cas, je peux dire que les deux trames sont bien menées, et qu’on a droit à pas mal de rebondissements et de péripéties. A chaque chapitre, il se passe quelque chose de nouveau.

Julia Chapman apporte beaucoup d’attention à l’humour et à la chaleur humaine dans cette série des Détectives du Yorkshire. On est très loin des polars froids, et c’est tant mieux en ce qui me concerne. La dose de comédie apporte un petit supplément d’âme qui fait qu’on a envie de faire ses valises pour emménager dans cette petite ville… enfin, sauf que le crime rôde partout !

J’ai beaucoup aimé l’alchimie entre les deux personnages, même si j’espérais que leur histoire allait progresser un peu plus vite. Je pense que Julia Chapman veut éviter de tomber dans la romance, et du coup la relation entre Delilah et Samson est ambiguë, tout en nuance. Certes c’est agréable parce que nos protagonistes ne se lancent pas des regards énamourés à chaque page. Mais j’aimerais quand même que les choses bougent un peu.

Franchement, ce dernier aspect est vraiment le seul bémol que je puisse mettre à ce livre. Rendez-vous avec le mal s’avère être un très bon roman policier. Si vous aimez les intrigues policières qui ménagent aussi de l’humour et de vraies histoires sur les personnages, alors vous serez servis. Et je pense en particulier aux nombreux fans des enquêtes d’Agatha Raisin. La série de Julia Chapman est un peu dans le même genre : un cozy mystery bien ficelé dans lequel il fait bon vivre.

Bonne lecture à tous !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s