Parution du premier roman d’Alexis Michalik

Grande nouvelle : les éditions Albin Michel publient aujourd’hui Loin, le premier roman d’Alexis Michalik. Et comme ça fait plusieurs mois déjà que je trépigne d’impatience à l’idée de cette parution, je voulais vous parler de ce livre dès aujourd’hui. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Alexis Michalik est un comédien, mais il s’est surtout fait connaître pour son travail d’auteur de théâtre. Il a connu un immense succès avec ses pièces successives : Le Cercle des illusionnistes, Le Porteur d’histoires, Edmond ou plus récemment Intra Muros. Autant de coups de cœur pour moi : j’ai vu et adoré chacune de ces pièces ! Du coup, je suis hyper curieuse d’observer son passage d’auteur de théâtre à auteur de roman. L’exercice n’a pas grand chose à voir. Or, c’est le génie de ses narrations qui a fondé son succès au théâtre. Donc la question mérite d’être posée : l’alchimie va-t-elle aussi fonctionner au format roman ?

« Tout commence par quelques mots griffonnés au dos d’une carte postale : « Je pense à vous, je vous aime ». Ils sont signés de Charles, le père d’Antoine, parti vingt ans plus tôt sans laisser d’adresse. Avec son meilleur ami, Laurent, apprenti journaliste, et Anna, sa jeune sœur complètement déjantée, Antoine part sur les traces de ce père fantôme. C’est l’affaire d’une semaine, pense-t-il… De l’ex-Allemagne de l’Est à la Turquie d’Atatürk, de la Géorgie de Staline à l’Autriche nazie, de rebondissements en coups de théâtre, les voici partis pour un road movie généalogique et chaotique à la recherche de leurs origines insoupçonnées. »

Le voyage, la famille, le rapport à l’histoire : je me sens tout de suite en territoire connu avec ce résumé. Ce sont des éléments que j’ai souvent croisé dans les différentes pièces d’Alexis Michalik, et je pense donc qu’il va reprendre ces éléments, mais peut-être pour les travailler différemment. En règle général, le brio de son écriture repose sur sa capacité à surprendre ses spectateurs, et aussi sur son talent pour susciter une émotion authentique.

Pour autant, la transition d’un genre littéraire à l’autre n’a rien d’une évidence. Et passer du théâtre au roman, c’est comme se lancer dans un trek dans l’Himalaya, alors que d’habitude on ne marche que pour aller jusqu’à la boulangerie en bas de chez soi. Il y a un monde entre les deux. Un monde de dangers, de pièges et de difficultés en tous genres.

Malgré tout (ou peut-être à cause de ça), je suis extrêmement curieuse de lire ce livre. Il est déjà sur ma table de nuit, et je vais commencer sa lecture dès ce soir. Je trouve ça très enthousiasmant de pouvoir observer en temps réel l’évolution de la carrière littéraire d’un auteur. J’imagine que les lecteurs français du XIXe siècle ont éprouvé la même curiosité quand Alfred de Musset a publié son unique roman. J’espère juste pour Alexis Michalik que le sien aura plus de succès !

Publicités

5 réflexions sur “Parution du premier roman d’Alexis Michalik

  1. cora85 dit :

    Je suis très intriguée par ce roman moi aussi ! De plus, les quelques pages que j’ai pu lire m’ont beaucoup plu. Je trouve ça génial qu’un artiste qui ne soit pas du sérail (pas un « fils de… » et compagnie) ait autant de succès ! Toutes ses pièces portent sur des sujets qui me touchent.
    En ce qui concerne son travail d’acteur, je te conseille la saga « Terre de lumière », en dvd.
    Bonne lecture !

    Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s