Voici venir les rêveurs, roman d’Imbolo Mbue

Livre chroniqué par Julie.

Je poursuis mes découvertes de la rentrée littéraire et ma plongée sur la terre africaine avec le premier roman d’une auteure très prometteuse, Imbolo Mbue. Voici venir les rêveurs est donc le premier ouvrage d’une jeune femme d’origine camerounaise venue faire ses études aux Etats-Unis. Véritable phénomène, le livre a été encensé dès sa sortie et a été récompensé en 2017 du PEN/Faulkner Award et du Blue Metropolis Words to Change Award. Les lecteurs français vont maintenant pourvoir le découvrir chez Pocket puisqu’il est paru en format poche pour la rentrée littéraire.

Originaire du Cameroun, Jende Jonga est venu s’installer en Amérique pour connaître un avenir meilleur. Aujourd’hui rejoint par sa femme, Neni et leur fils, Liomi, il tente de trouver sa place sur cette terre qu’il imagine miraculeuse. Après plusieurs jobs clandestins, il devient le chauffeur d’un riche banquier de Wall Street et commence à rêver du meilleur pour sa famille. Entre choc des cultures et quête de soi, Jende et ses proches vont connaître des aventures humaines uniques.

Quelle merveilleuse surprise a été la découverte de Voici venir les rêveurs ! Juste, dramatique sans tomber dans la caricature, drôle, exotique, le premier roman d’Imbolo Mbue est un mélange d’émotions diverses pour un résultat des plus réussis. On s’attache assez rapidement à Jende et à son drôle de petit bout de femme, tremblant pour eux et se réjouissant de leur bonheur.

Plus qu’une simple histoire, le roman d’Imbolo Mbue est une plongée dans les rapports humains et la découverte de l’autre. La rencontre entre Jende et son nouveau patron, Clark Edwards, pourrait être un choc des cultures sans suite, et pourtant l’auteure, grâce à sa plume simple et efficace, nous dévoile un homme torturé, aux faiblesses très éloignées de son image de requin de la finance. Entre culture africaine et way of life à l’américaine, on se plonge dans des destins uniques et pourtant tellement universels.

Une fois le livre commencé, je n’ai pas réussi à m’arrêter avant d’arriver aux dernières lignes de l’histoire. Dévoré en seulement 24 h (oui, avec des enfants en bas âges c’est parfois un exploit !), il m’a mise de bonne humeur pour le reste de la semaine. Si vous recherchez une histoire pleine de bons sentiments, de chaleur humaine, d’éclats de rire et d’émotion, vous serez servi par ce premier roman qui promet une belle carrière à son auteure. En ce qui me concerne, j’ai hâte de découvrir les prochaines histoires d’Imbolo Mbue et de me plonger à nouveau dans un univers des plus réjouissants.

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature étrangère. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Voici venir les rêveurs, roman d’Imbolo Mbue

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s