Un Noël à New York, roman policier d’Anne Perry

un-noel-a-new-yorkDepuis trois ans, j’ai pris l’habitude de lire avec plaisir le crime de Noël d’Anne Perry. La romancière britannique ne manque jamais ce rendez-vous qu’elle a pris l’habitude de donner à ses lecteurs de puis une dizaine d’années maintenant. Chaque année en novembre, elle publie donc un roman policier dans le thème de Noël. Un rendez-vous un peu sanglant mais pourtant tellement festif ! On peut se caler dans un bon fauteuil, près d’une cheminée, avec un chocolat chaud, et déguster un roman policier mystérieux à souhait ! C’est beaucoup moins étrange qu’il n’y parait ! Cette année, Anne Perry nous propose de voyager pour profiter d’Un Noël à New York. Et je dois dire que ce nouveau crime est une très bonne cuvée.

Nous sommes en 1904 et New York scintille sous la neige. Jemina Pitt, qui arrive tout juste d’Angleterre, est excitée à l’idée de pouvoir visiter cette ville fabuleuse. Mais elle devra d’abord s’acquitter de ses devoirs envers son amie Phinnie qu’elle accompagne pour préparer son mariage. L’heureux élu est le riche héritier d’une des familles les plus puissantes de New York. Mais derrière le bonheur de Phinnie se cache un lourd secret : sa mère, qui l’a abandonné il y a près de vingt ans, menace de refaire surface le jour de son mariage. Et cette femme entourée d’un parfum de scandale pourrait bien détruire le bonheur du jeune couple. Avec l’aide du frère du marié, Jemina se lance à la recherche de la mère de son amie pour la dissuader de se mêler du mariage. Malheureusement, quand Jemina arrive, la femme est morte assassinée. Et Jemina devient rapidement la principale suspecte de la police américaine.

La grande spécialité d’Anne Perry, c’est le XIXe siècle anglais. C’est là qu’elle adore planter le décor de ses intrigues policières, notamment celles de la série des Charlotte et Thomas Pitt. Une série qui n’est pas sans rapport avec Un Noël à New York puisque Jemina, l’héroïne de cette histoire, n’est autre que la fille des deux personnages. Mais pas besoin d’avoir lu toute la saga policière : ce livre se lit indépendamment du reste. C’est la première fois d’ailleurs qu’Anne Perry utilise Jemina pour une enquête… et j’espère que ce ne sera pas la dernière !

Un Noël à New York déploie tous les éléments qu’on s’attend à trouver dans un bon crime de Noël : une intrigue solide, des personnages intéressants, une ambiance de Noël très présente, une écrite vive et des rebondissements inattendus. De ce point de vue, le contrat est rempli haut la main et on sent bien qu’Anne Perry maîtrise parfaitement l’exercice.

Ce nouveau roman policier nous plonge vraiment dans l’atmosphère de New York, notamment avec ses quartiers sordides où les immigrés luttent dans la misère pour s’en sortir. Mais on découvre aussi la haute société, riche et puissante, qui vit avec des codes aussi strictes que traditionnels. Anne Perry excelle à rendre compte d’une époque à travers son mode de vie et ses principes. Elle nous fait voyager avec beaucoup de facilité dans les différentes couches de la société. Avec un message en sous-texte : le crime ne rôde pas seulement dans les bas quartiers. Je ne vais pas trop vous dévoiler l’intrigue, mais disons simplement qu’elle s’inscrit dans l’histoire sociale des Etats-Unis. Anne Perry n’a pas déplacé son intrigue en Amérique pour le plaisir mais avec une vraie intention narrative.

En ce qui concerne Jemina, j’ai beaucoup aimé ce personnage. La jeune femme est intelligente, débrouillarde, intelligente, et c’est donc un plaisir de la suivre. A ses côtés, les personnages secondaires se révèlent durs à déchiffrer. On ne sait pas forcément de quel côté ils sont, bons ou méchants. Tous ont des secrets, des petits travers qui pourraient faire d’eux des criminels en puissance. De ce point de vue, Anne Perry s’inscrit dans la tradition psychologique d’Agatha Christie en fouillant à fond les motifs pour lesquels un être humain peut tuer.

Du côté des faiblesses, je dois dire qu’il n’y en a qu’une seule, mais elle peut rebuter certains lecteurs : j’ai trouvé assez facilement le nom du meurtrier. C’est dommage, mais c’est vrai. En revanche, je n’avais pas une idée très claire de son mobile. Et surtout, je n’avais absolument pas prévu le retournement de situation qui arrive à quelques pages de la fin. Ce n’est pas la première fois que je trouve facilement le meurtrier dans un roman d’Anne Perry (toutes ces années à lire des polars ont finalement payé !), et je pense que c’est une faiblesse caractéristique. Peut-être qu’elle s’explique par le fait que pour la romancière, c’est le mécanisme psychologique du meurtre qui prime sur la révélation du nom de l’assassin. Malgré ça, je dois dire que la lecture a été passionnante et que j’ai lu le livre d’une traite !

Si vous aimez les romans policiers et que vous recherchez une lecture sympa pour ce mois de décembre, Un Noël à New York sera parfait pour vous. Il est très agréable, réserve pas mal de surprises, et il permet de plonger dans une atmosphère de Noël où le crime rôde. Un mélange des genres qui fonctionne brillamment et fait des étincelles !

Publicités
Cet article a été publié dans Roman policier. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Un Noël à New York, roman policier d’Anne Perry

  1. J’ai toujours eu envie de lire les romans de Noël de l’auteur =)

    J'aime

  2. J’ai hésité hier devant ce livre en librairie. Ta chronique m’a décidé !

    J'aime

  3. Ping : Tag des copines (Décembre 2016) | aliehobbies

  4. Et maintenant, elle en sort deux en fin d’année !
    Et Anne Perry est une valeur sure, mes lecteurs ont redemande aussi chaque Noël !

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s