Les Sept Soeurs – Maia, superbe roman de Lucinda Riley

sept-soeursPour ce mois de mai qui débute, les bonnes idées de lecture ne manquent pas, et j’ai d’ailleurs sélectionné pas mal de nouveautés qui ont su piquer ma curiosité de lectrice insatiable. Parmi ces livres, il y en a un qui sort du lot : Les Sept Soeurs, grande saga qui comptera sept tomes, écrite par Lucinda Riley. Le livre vient tout juste de paraître aux éditions Charleston, mais j’ai eu la très grande chance de le lire avec un peu d’avance et même de rencontrer l’auteure. Lucinda Riley est à l’image de son écriture : dynamique, chaleureuse, pleine de surprises !

Maia est donc le titre de ce premier tome (à la superbe couverture) qui inaugure un cycle de sept romans, chaque roman étant consacré à l’une des soeurs. Ce premier livre sert donc autant à nous raconter l’histoire de Maia qu’à planter le décors d’une histoire qui va se révéler riche et pleine de mystères. Nous découvrons donc Maia, une jeune femme qui travaille en tant que traductrice et qui passe quelques jours de vacances chez une amie à Londres. Un coup de téléphone va couper court à ces vacances : son père vient de mourir et elle doit rentrer à la maison. Maia prend donc l’avion pour Genève et retourne dans la maison de famille, Atlantis, une énorme propriété sur les bords du lac de Genève. On découvre au passage que Maia a été adoptée tout comme ses cinq soeurs (oui, cinq, vous avez bien lu : il y a du suspens concernant la septième soeur… qui semble ne pas exister !). Pa Salt, leur père adoptif, les a trouvé aux quatre coins du monde et les a ramené chez lui en Suisse pour former une drôle de famille composée où chaque fille porte le nom d’une des étoiles des Pléiades. De leurs origines, les filles ne savent rien. Elles ont grandi aux côtés de cet excentrique milliardaire passionné de voile sans jamais regarder en arrière. Mais la mort subite (et pour le moins mystérieuse) de leur père va pousser les filles à découvrir leurs origines… pour celles qui le souhaitent.

Dans ce premier tome, nous suivons donc Maia jusqu’au Brésil, où elle va remonter le temps pour découvrir ses origines et l’histoire de sa famille. Aidée par un écrivain brésilien passionné par les enquêtes historiques, elle va voyager à travers le temps et croiser l’histoire dramatique de son arrière-grand-mère à l’époque de la construction du Christ de Rio.

Vous l’aurez compris, c’est délicat de résumer l’histoire sans trop en dire. Et le problème, c’est que j’ai envie de vous dire plein de choses tellement j’ai aimé ce livre ! Impossible de le lâcher une fois qu’on l’a commencé : les deux histoires (celle de Maia et celle d’Izabela) sont tellement prenantes qu’on veut savoir ce qui va se passer ensuite. Car oui, dans ce livre, on alterne deux points de vue : celui de Maia qui se passe à notre époque, et celui d’Izabela qui se passe dans l’entre-deux guerres. Cette dynamique narrative ménage pas mal de suspens, et elle réussit à complètement happer le lecteur.

L’histoire en elle-même est vraiment très riche, d’autant qu’on peut dire qu’il y a trois histoires : celle de Maia qui recherche ses origines, celle d’Izabela qui se trouve être l’ancêtre de Maia, et enfin celle des sept soeurs. Ce dernier aspect se trouve surtout au début du livre, et un peu à la fin, et on sent bien qu’il va servir de fil rouge entre les différents tomes. On ne sait pas grand chose de Pa Salt, et le peu que l’on sait pousse à vouloir en savoir plus. Beaucoup de mystère entoure ce personnage d’autant plus énigmatique qu’il est absent. Pourquoi a-t-il adopté toutes ces filles ? Pourquoi leur a-t-il donné les noms des Pléiades ? Pourquoi n’y a-t-il pas de septième soeurs ? Un peu comme dans une enquête policière, le lecteur s’accroche aux quelques informations qu’il a.

En ce qui concerne les deux autres aspects de l’histoire, Maia et Izabela, j’ai beaucoup apprécié que Lucinda Riley offre vraiment des enjeux différents à ses personnages et ses lecteurs : pour Izabela, il s’agit d’une grande histoire d’amour, une fresque qui se passe à une époque passionnante avec l’un des monuments les plus célèbres du monde en toile de fond. Pour Maia, il s’agit plus d’un cheminement personnel : elle doit se découvrir, pas seulement à cause de ses origines, mais aussi à cause de son manque de confiance en elle.

Les différents aspects de l’histoire sont donc très variés, et c’est ce qui fait qu’il est impossible de s’arrêter en pleine lecture ! Les personnages sont très attachants (sauf Gustavo que je n’ai pas réussi à apprécier !) et on a beaucoup de plaisir à les suivre au fil des pages. Au début, j’ai eu un peu de mal à discerner les différentes soeurs, à reconnaître qui est qui. Mais on arrive finalement bien à voir comment elles sont, et on a rapidement très envie d’en savoir plus sur elles.

D’après ce que je comprends de la construction générale de l’histoire, j’ai l’impression que les tomes vont être en parallèle et qu’au fil des livres, on découvrira les histoires de chacune des soeurs. J’ai vraiment hâte de lire la suite car ce livre est une franche réussite. J’ai passé un excellent moment, et malheureusement je l’ai lu à vitesse grand V ! Si vous aimez les grandes fresques, les histoires captivantes avec du suspens, de la romance, un peu de mystère, une ambiance envoûtante, alors ce livre est fait pour vous. Désormais, il faudra attendre un an avant de connaître la suite de l’histoire. L’attente va être très difficile, mais ce sera l’occasion de lire d’autres livres de Lucinda Riley dans l’intervalle.

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature étrangère. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Les Sept Soeurs – Maia, superbe roman de Lucinda Riley

  1. Oulala tu donnes super envie de découvrir ce roman, qui m’a l’air passionnant ! Et s’il s’agit d’une série, c’est encore mieux, surtout si ça en vaut la peine. Je me le note celui là !

    J'aime

  2. Question piège : est-ce que ça vaut la trilogie de Marie Laberge, Le goût du bonheur ?

    J'aime

  3. Ping : Sommaire de Mai 2015 | A livre ouvert

  4. Ping : Les meilleurs livres de 2016 : bilan à mi-parcours | A livre ouvert

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s