Une bibliothèque peut-elle remplacer la télé ?

read-insteadEn discutant avec des amis, des collègues et des gens autour de moi, une question revient souvent sur le tapis : comment fais-tu pour lire autant de livres ? Bien que je ne sois pas parvenu à tenir mon défi Goodreads en 2014 (je voulais lire 50 livres mais je serais contente si j’arrive à 40), c’est vrai que ça fait tout de même pas mal de livres de plus que mes proches. Pourtant je ne suis pas Wonder Woman : j’ai une vie comme tout le monde, avec mon travail, mes sorties, les courses à faire… Alors d’où vient le fait que je lise autant et pas les autres ? Simple : quand il n’y a rien à la télé, je lis un livre !

Regarder la télévision le soir n’est pas une fatalité !

Je suis la première à admettre que j’adore le cinéma. Je vais régulièrement au cinéma, j’achète des DVD, je regarde beaucoup de films à la télé. C’est mon dada comme on dit ! Et pourtant, je suis une grande accro à la littérature. J’aime vraiment lire, je lis tout le temps (même le midi au travail), j’ai toujours une pile de livres à lire qui m’attend à côté de mon lit… Du coup, si il n’y a pas un bon film à la télé ou une émission qui m’intéresse (inutile de préciser que la téléréalité ou bien les documentaires racoleurs ne font pas partie de mes centres d’intérêt) à la télé, hop je prends un livre et je bouquine. Ce n’est pas parce qu’il n’y a rien à la télévision que vous je dois subir la programmation : dans un livre, les histoires y sont tout aussi bonnes !

Oui mais lire, ça prend du temps !

Je ne veux pas paraître démago, mais en l’espace de deux heures/deux heures trente (soit la durée en moyenne d’un film), on peut bien entamer un roman ! Souvent, les gens ont gardé en mémoire les livres qu’on leur faisait lire à l’école : ils ne prenaient pas de plaisir, c’était une souffrance et le temps n’en finissait pas de passer tandis qu’ils égrenaient les pages. Alors qu’en fait, le temps de lecture n’est pas tellement différent de celui d’un livre… Enfin, un peu quand même !

Pour que vous vous rendiez mieux compte, je vous donne quelques exemples :

  • Le Tour du monde en 80 jours de Jules Verne : un peu plus de deux heures
  • Folle de lui de Helen Fielding : quatre heures
  • Bartleby de Herman Melville : une heure trente
  • Nos Étoiles contraires : deux heures et des poussières
  • Rouge rubis de Kerstin Gier : un peu moins de trois heures
  • Lire au lit de Sue Gee : trois heures montre en main

Autrement dit, un roman de taille moyenne peut vous faire deux soirées, à compter de 2h/2h30 de lecture par soir… soit la durée moyenne d’un film à la télé sans coupure pub. Impressionnant n’est-ce pas ! Bien sûr, quand on se lance dans Notre Dame de Paris ou Le Seigneur des anneaux, ça prend un peu plus de temps. Mais globalement, lire un livre, même à petite foulée, ça ne dure pas des mois ! Donc, ouvrir un livre le soir, c’est un bon réflexe. Et vous pouvez boucler votre lecture en une ou deux soirées selon le livre que vous choisissez. Pas mal, hein ?

Le tout, c’est de trouver son rythme

L’important, c’est de ne pas se lancer dans quelque chose qui deviendra contraignant. Je ne souhaite pas vous dégoûter à tout jamais des livres ! Je sais que ceux qui ne lisent pas ou lisent peu ont souvent la même excuse : « Oui mais je suis fatigué le soir, et je préfère me poser devant la télévision plutôt que de lire ». Juste pour remettre les pendules à l’heure : lire ne demande pas un effort surhumain ! Loin de là, c’est une question de plaisir, une activité qui fait du bien. En lisant, vous passez un bon moment en découvrant une histoire passionnante. Encore plus important, la lecture permet de se détendre car c’est aussi une activité apaisante (seuls vos yeux sont stimulés, les autres sens sont au repos, ce qui fait votre cerveau a moins d’informations à analyser et qu’il commence à ralentir). C’est donc idéal de lire avant d’aller se coucher : vous vous mettez en conditions pour dormir !

En conclusion : la lecture peut rapidement devenir une bonne habitude, pour peu que vous fassiez l’effort d’éteindre la télé. Quand mes amis me parlent du énième navet qu’ils ont vu en première partie de soirée sur TF1, moi je pense au super bon roman que je viens de refermer et je me dis que, contrairement à eux, moi je n’ai pas perdu mon temps !

Publicités
Cet article, publié dans Ranger sa bibliothèque, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Une bibliothèque peut-elle remplacer la télé ?

  1. Senges dit :

    👍 Parfaitement d’accord avec votre chronique. Vive la lecture.

    J'aime

  2. Catherine dit :

    Mon Pete trouvait que nous regardions trop la télé quand on était petit et nous l’a interdit pendant plusieurs mois. A l’époque c’était la fin du monde lol mais au final, j’ai atterri à la bibliothèque pour passer le temps et aujourd’hui je suis une grande lectrice alors merci papa 🙂 alors par rapport à ton article je dirais que tout n’est pas à jeter dans la télé mais que les livres apportent tellement que moins de télé et plus de livres ça fait du bien a tout le monde.

    J'aime

  3. citizencrane1 dit :

    « Mais globalement, lire un livre, même à petite foulée, ça ne dure pas des mois ! » Ça dépend du livre, « Ulysse » de Joyce, ça m’a pris 6 mois (et fini un 16 juin, ça faisait tout drôle). Mais on s’en fiche un peu du temps que ça prend. Mieux vaut des mois sur un bon livre que deux heures sur une bêtise.

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s