Les Français et la lecture : la grande enquête qui nous révèle tout sur nos habitudes de lecture

livre-ouvert-lettresIl est presque inutile de le rappeler : le contexte économique du secteur du livre n’est pas très bon en France comme partout ailleurs. La fin d’année 2014 a offert une conclusion douce amère avec une baisse de 2,3% des ventes de livres… dans un marché déjà durement éprouvé. Décidant en ce début d’année 2015 de prendre les choses en main, le Centre National du Livre (CNL donc) a commandé une grande enquête à l’institut IPSOS avec pour thème un sujet digne du BAC de philo : les français et la lecture. Les résultats ont été présentés lundi dernier, 16 mars 2015, au CNL. Voici une synthèse des informations à retenir pour comprendre un peu mieux nos habitudes de lecture et notre consommation de livres.

Tout d’abord, l’enquête commence avec une très bonne nouvelle : 90% des français lisent des livres. Un taux d’autant plus remarquable qu’en moyenne, les français lisent 16 livres par an (à noter quand même un gros écart entre les lecteurs qui lisent peu de livres et les lecteurs qui lisent énormément de livres). Parmi ces lecteurs, 21% de la population déclare lire beaucoup, et ce sont majoritairement des femmes qui sont concernées. Donc, les grands lecteurs sont majoritairement des grandes lectrices.

Autre marque de satisfaction, le livre papier a encore de beaux jours devant lui car 89% des lectures se font sur papier. On observe que Certains lecteurs adoptent le livre numérique en complément de leur lecture papier, mais globalement le livre numérique ne progresse pas beaucoup dans l’hexagone.

Toute une partie très intéressante de l’étude se focalise sur les raisons qui amènent les français à lire, et là pas de surprise : le contexte familial joue un rôle prépondérant, comme je l’avais justement noté dans mon article de la semaine dernière sur les enfants et la lecture. La conclusion de l’enquête : « L’importance accordée à la lecture dans la famille pendant l’enfance a un impact particulièrement fort sur le taux de grands lecteurs. » Autrement dit, si vous êtes exposés à des livres dans votre enfance, vous avez plus de chances de lire plus tard. L’étude note aussi : « L’absence de livres dans le foyer pendant l’enfance a un fort impact sur le taux de non lecteurs. » Une donnée qui ne manquera pas d’intéresser beaucoup de parents.

En revanche, une fois que la lecture est assimilée chez les adultes, on remarque que le lecteur français moyen est plutôt assidu : 48% des lecteurs lisent tous les jours ou presque (je suis personnellement dans cette tranche). Et en règle générale, les français lisent chez eux (95%), le soir de préférence, avant de se coucher (45%). Là encore, je me reconnais parfaitement dans ce portrait type ! Pour ceux qui lisent hors de chez eux, on remarque sans surprise qu’il s’agit majoritairement des gens qui lisent dans les transports. Un phénomène que n’importe qui prenant quotidiennement les transports en commun a déjà pu observer de près.

Ce que je trouve intéressant, c’est que 74% des lecteurs relèvent du loisir, avec une affection particulière pour le roman. Au sein de cette lecture plaisir, beaucoup de clichés se vérifient par des chiffres précis :

  • les femmes lisent majoritairement des romans et des livres pratiques
  • les hommes lisent des livres sur l’histoire, des BD, des livres scientifiques
  • les jeunes de 12 à 24 ans privilégient les romans de science fiction

La bonne nouvelle, c’est que 8 français sur 10 offrent des livres à leurs proches. L’autre bonne nouvelle, c’est que l’on achète plutôt dans des librairies (1e position), des grandes surfaces culturelles et des supermarchés. Internet n’est que 4e.

En revanche, triste constat pour les bibliothèques : 71% des lecteurs ne fréquentent pas les bibliothèques. La majorité d’entre eux explique qu’ils préfèrent lire des livres qui leur appartiennent. Un comportement émotionnel dans lequel je dois avouer que je me reconnais entièrement. A noter par contre que les français se prêtent facilement des livres, ce qui explique peut-être la désaffection des bibliothèques en même temps que la lenteur avec laquelle le livre numérique progresse (puisqu’on ne peut pas le prêter).

Mais bon, tout n’est pas noir ! Les français reconnaissent de nombreux avantages à la lecture, à commencer par la découverte, l’ouverture d’esprit et le fait de se détendre en se faisant plaisir. D’ailleurs, ils aimeraient lire plus de livres, mais le manque de temps et les autres divertissements les en empêchent.

Globalement, la situation est donc plutôt bonne, même s’il y a une tendance à la baisse dans les habitudes de lecture car les gens lisent un peu moins d’année en année. Un phénomène qui n’a pas grand chose à voir avec l’âge car la nouvelle génération lit à peu près autant que ses aînés. Avec toutes ces données récoltées, le CNL va pouvoir définir des actions pour motiver un peu plus la population française à lire davantage. Il est clair qu’il y a beaucoup à faire pour redorer le blason des bibliothèques, encore du progrès à faire pour faire comprendre aux gens que le prix d’un livre est le même au supermarché et en librairie… Et surtout, le cheval de bataille doit être auprès des plus jeunes publics : en sensibilisant les parents sur la place importante des livres dans la vie de leurs enfants, ils en feront de futurs lecteurs, des individus capables de se ménager du temps pour se détendre avec un livre, se cultiver, s’ouvrir sur le monde… et accessoirement un consommateur capable d’assurer la subsistance de la filière du livre en France qui a tant besoin qu’on se préoccupe de son avenir.

Pour ceux qui souhaiteraient lire l’étude dans le détail, vous la retrouverez en fichier PDF en suivant ce lien. Très bonne lecture à tous !

Publicités
Cet article, publié dans Infos, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les Français et la lecture : la grande enquête qui nous révèle tout sur nos habitudes de lecture

  1. Catherine dit :

    C’est tres interessant et un pourcentage tres impressionnant de 90 pourcent de francais qui lisent! Comme tu le dis, il faut sensibiliser des le plus jeune age a la lecture et je pense que sans doute certains parents trouvent ca difficile car la competition est feroce (tele, jeux videos, ipad : meme les ebooks, entre un jeu et un ebook…). Pourtant nous, lecteurs, on sait combine la lecture est importante dans nos vies. Elle l’est tant qu’on en fait un blog!
    Merci pour cette article en tout cas!

    J'aime

    • uranie84 dit :

      Merci beaucoup, ça me fait plaisir. Tu as raison, il Y’a une grosse compétition au niveau des divertissements parce que le choix est énorme. L’enjeu, c’est peut-être de trouver un équilibre entre tous ces médias.

      J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s