Jeûne et jolies, le roman cure de bonne humeur de Monika Peetz

9782258104440Aujourd’hui, nous allons commencer la chronique par un petit exercice de concentration : nous allons voyager dans le temps. Fermez les yeux, augmentez l’intensité de vos connexions synaptiques et replongez-vous sur ce même blog un an en arrière. Vous y êtes ? Parfait. Donc, vous devez commencer à apercevoir la chronique du roman En Route pour Compostelle, précédent livre de Monika Peetz publié en France. Si ce n’est pas le cas, je ne vous félicite pas et vous conseille de cliquer sur le lien bleu pour rattraper votre retard !

Il y a un an, je n’avais jamais entendu parler de Monika Peetz, la romancière allemande ? Et c’était grâce aux Presses de la Cité que j’avais découvert son premier roman, En Route pour Compostelle, qui mettait en scène un groupe de cinq amies allemandes en pèlerinage après la mort du mari de l’une des leurs. Une histoire qui m’avait beaucoup touché et un livre de qualité qui m’avait procuré de belles heures de lecture. Eh bien, bonne nouvelle : Monika Peetz a écrit une suite à son roman, et c’est ainsi que nous pouvons découvrir Jeûne et jolies, la suite des aventures des cinq amies !

Dans ce nouveau tome, les amies ont un peu de mal à gérer leurs nouvelles vies. Après le voyage mouvementé à Compostelle, chacune d’entre elle avait décidé de reprendre les choses en main et de changer ce qui n’allait pas (à l’exception d’Estelle pour qui tout va très bien). Mais tout ne s’est pas exactement passé comme prévu, et nos dames du mardi (surnom qui leur vient du fait qu’elles se retrouvent toutes ensemble chaque mardi) ont bien besoin de prendre l’air. Ca tombe bien, c’est bientôt l’époque de l’année où elles partent une semaine en vacances entre filles. Pourquoi ne pas tester une cure détox dans un endroit de rêve ? C’est Eva, la mère de famille hyperractive, qui propose l’idée au groupe. Mais derrière ce programme santé, il pourrait bien y avoir une autre raison qui pousse Eva à vouloir se retrouver dans ce joli centre detox montagnard… L’enquête ne fait que commencer, et pas mal de secrets risquent d’éclater entre les séances de gym et les dégustations de tisane infecte !

Bien rythmé et très plaisant, ce livre nous reprend seulement quelques mois après la fin du premier tome. On reprend très vite le fil de l’histoire et on retrouve avec plaisir chacune des cinq dames : Estelle avec son sens de l’humour ravageur, Caroline la cartésienne, Kikki la bohème, Eva la mère de famille débordée et Judith, la veuve en pleine crise existentielle. Si le premier roman avait des accents assez graves, celui-ci est au contraire très léger. Rempli d’humour, il nous montre des femmes loin de la crise de nerfs, mais qui s’efforcent au mieux de gérer leurs problèmes quotidiens : rentrer dans un tailleur Chanel, gérer son ex-mari, retrouver son père biologique, trouver du travail, trouver l’âme sœur… autant de sujets passionnants et humains que Monika Peetz traite avec beaucoup d’honnêteté et de tendresse.

L’écriture est dynamique, les chapitres sont courts et bien construits, les personnages secondaires (notamment le groupe de curistes) sont bien campés, et il est très difficile de lâcher le livre avant la fin tant on a envie de découvrir le fin mot de l’histoire. Le fait qu’il y ait une histoire principale avec plusieurs intrigues secondaires apporte beaucoup de charme et de rebondissements à ce roman. De plus, si le premier tome mettait surtout Caroline en avant, ce nouveau tome ménage bien plus de place aux autres femmes. Eva, qui sert de personnage principal à l’histoire, est particulièrement touchante. A ses côtés, on retrouve une Judith mieux mise en valeur que dans le premier livre. Et je dirais que les cinq personnages sont vraiment la grande force de ce livre. On les suit avec plaisir, comme s’il s’agissait de nos propres amies. Une très belle réussite !

Par ailleurs, j’ai particulièrement aimé l’élément comique en rapport avec la cure. Monika Peetz met bien cet élément narratif en avant pour faire rire ses lecteurs, et ça marche d’autant mieux que c’est complètement d’actualité. Elle se moque de toutes ses idées de diète qu’on voit fleurir dans les magazines féminins et met du plomb dans l’aile du « il faut souffrir pour être belle ». L’épanouissement des femmes ne passe pas par le diktat du corps parfait, et ses héroïnes subissent ainsi le jeûne, les soupes allongées à l’eau, les laxatifs, les tisanes et les cours de gym avec la furieuse envie de fuir en direction d’un bon restaurant ! Mention spéciale pour la scène des toilettes hilarante !

Ce qui m’amène à préciser que Jeûne et jolies n’est pas vraiment un roman chick lit, même si les lectrices adeptes du genre devraient avoir beaucoup de plaisir à lire ce livre. Je veux simplement préciser que ce n’est pas une comédie légère qui met en scène des trentenaires. Nos presque quinquagénaires sont des femmes mûres, qui savent s’amuser et faire face aux responsabilités. Mais la question qui est posée dans ce livre n’est pas « Comment être heureuse ? » ; c’est plutôt « Comment être épanouie ? ». Un très beau sujet, traité avec délicatesse par l’auteure qui nous dresse des portraits de femmes loin des clichés pour s’intéresser à un moment précis de la vie où il faut savoir se réinventer et s’écouter soi-même pour se concentrer sur ce qui est vraiment important.

Du coup, j’espère que Monika Peetz aura l’idée d’écrire encore d’autres livres sur les dames du mardi. Car cette suite est tellement réussie qu’elle montre bien que l’auteure a de la ressource. De plus, en alternant le registre comique et dramatique, elle démontre qu’elle a beaucoup d’idées, et le talent suffisant pour surprendre ses lecteurs. Ce très beau livre sur l’amitié féminine est à mettre entre toutes les mains.

Très bonne lecture à tous !

Publicités
Cet article, publié dans Littérature étrangère, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Jeûne et jolies, le roman cure de bonne humeur de Monika Peetz

  1. Ping : Tous au gîte, le nouveau roman de Monika Peetz | A livre ouvert

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s