L’Amazone du Sussex, romance historique de Mimi Matthews

L’Amazone du Sussex est le premier tome d’une série de romance historique écrite par Mimi Matthews : Les Belles de Londres. Et la petite particularité, c’est que cette saga a comme fil rouge… l’équitation ! Un sujet original pour relier des romances historiques entre elles. Et c’est d’ailleurs ce qui a valu les éloges des lectrices lors de la parution du roman en VO. J’avais lu beaucoup de commentaires très positifs qui saluaient les efforts de Mimi Matthews pour proposer une romance historique qui sort des sentiers battus. Et je trépignais d’impatience à l’idée de découvrir enfin le roman traduit en Français. Alors, ce livre est-il à la hauteur de mes attentes ? Oh que oui !

Mon résumé du livre

Amazone-SussexEvelyn Malravers a beau être la fille d’une bonne famille, elle ne possède ni fortune ni relations pour l’introduire dans le monde. Afin de réussir sa saison londonienne et trouver un mari capable de sauver la situation financière de sa famille, elle doit faire un coup d’éclat. Or, Evelyn ne brille pas particulièrement : on dit qu’elle est terne par rapport à la grande beauté de sa soeur, et elle n’a pas de talent hormis celui d’être une excellente cavalière.

Voilà donc la demoiselle bien décidée à parier sur son seul atout. Bien décidée à se faire remarquer par le tout-Londres pour ses talents d’écuyère, Evelyn décide de se faire réaliser une toilette d’amazone capable d’attirer les regards des messieurs célibataires.

Pour cela, elle se rend chez le tailleur le plus en vue de Londres : Ahmad Malik. Un tailleurs d’origine indienne, le seul qui accepte de déroger à la règle qui interdit aux tailleurs de travailler pour des femmes. Alors que le jeune tailleur d’origine indienne tente de se constituer une clientèle, il est frappé par la détermination de mademoiselle Malravers. Au point d’inspirer la création d’un tout nouveau modèle d’amazone. Et plus si affinités…

Mon avis sur L’Amazone du Sussex

Une romance historique qui mélange la mode et l’équitation, c’est original. Et la promesse d’originalité est parfaitement tenue dans ce roman !

Au départ, j’avais peur que cette histoire soit un peu saugrenue. C’est parce que je ne savais pas que Mimi Matthews avait fait des recherches et qu’elle s’était inspirée de faits réels. A l’époque victorienne, certaines dames se faisaient effectivement remarquer en paradant à cheval à Hyde Park. Et le statut de « belle cavalière » était très recherché parmi les jeunes femmes ambitieuses. Plusieurs d’entre elles étaient surtout des courtisanes. Mais certaines femmes ont aussi saisi la balle au bond pour commencer à influer sur la mode féminine et chercher à adopter des tenues qui permettaient une plus grande liberté de mouvements aux femmes.

L’autre élément historique réel, c’est la place des personnes indiennes ou indo-britanniques (issues de la double culture) qui étaient victimes de racisme à l’époque. Bien que l’Inde fasse encore partie de l’empire britannique, les indiens étaient très mal vus, et il ne leur était pas permis de s’intégrer parfaitement dans la société. D’habitude, c’est rare qu’une romance historique aborde les enjeux sociaux de l’époque. Et j’ai adoré apprendre autant de choses sur la société anglaise de la fin du règne de Victoria.

Encore un détail historique intéressant : il est question de la mode du spiritisme dans ce livre. La romancière traite le sujet avec légèreté et humour, mais elle souligne bien à quel point certaines personnes croyaient au fait de communiquer avec les esprits. Et plusieurs éléments présentés dans le roman sont effectivement basés sur des faits réels.

Tout ça pour dire que L’Amazone du Sussex n’est vraiment pas une romance historique comme les autres ! Non seulement il y a une belle romance entre deux personnages très attachants. Mais en plus j’ai vraiment eu la sensation d’être transportée dans le temps pour découvrir une autre période historique. Mimi Matthews ne se contente pas de quelques éléments pour planter le décor. Elle nous faire voyager dans le temps, et on se sent vraiment immergée dans l’histoire. J’ai adoré cette sensation, et cette lecture a carrément dépassé mes attentes. Désormais, j’ai hâte de découvrir les prochains tomes, dont chacun met en scène une des meilleures amies cavalières d’Evelyn.

L’Amazone du Sussex : une idée lecture pour qui ?

Evidemment, c’est un roman qui plaira aux fans de romance historique. Mais je pense que les lectrices qui apprécient les romans historiques auront aussi beaucoup de plaisir à se plonger dans cette histoire qui dévoile beaucoup d’aspects très intéressants relatifs à la fin du règne de la reine Victoria. La romancière a fait beaucoup de recherches. Elle restitue bien la société de l’époque et elle nous fait découvrir beaucoup de choses passionnantes.

Le roman en lui-même est captivant. Et il présente avec beaucoup d’efficacité les personnages secondaires d’Anne, Stella et Julia, trois autres cavalières qui auront droit à leurs propres aventures sentimentales. Et chacune semble très prometteuse : entre le tempérament d’Anne, l’humour de Stella et la drôlerie hypocondriaque de Julia, la suite de la série des Belles de Londres promet d’être top !

Bonne lecture.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s