Les livres manqués en 2022

C’est ma petite tradition à moi : chaque année j’aime bien faire le point sur les livres que je n’ai pas eu le temps de lire lors de l’année précédente. Parce qu’il y a beaucoup de nouveautés qui paraissent chaque année. Et que ce n’est pas possible de tout lire, même avec la meilleure volonté du monde ! J’aime bien faire cette petite liste des livres manqués, parce que c’est aussi l’occasion de voir quels sont les livres qui me font vraiment envie ou pas. C’est une chose d’avoir envie d’un livre au moment de sa parution. Mais c’en est une autre d’éprouver toujours la même curiosité plusieurs mois après. Alors voici mon petit bilan des envies pas rassasiées en 2022 !

  • La Bibliothèque de Minuit, de Matt Haig

La Bibliothèque de minuitCelui-ci, je ne l’ai pas lu et c’est entièrement de la faute de la Poste ! Je l’avais commandé en livre d’occasion. Mais la Poste a perdu mon colis ! Impossible de remettre la main dessus. Et après ça, je n’ai pas trouvé un autre exemplaire d’occasion en aussi bon état. Du coup, j’ai temporairement laissé tomber. Mais je compte quand même lire La Bibliothèque de Minuit cette année. Si la Poste ne joue pas encore les trouble-fêtes !

Le truc avec ce roman, c’est que j’ai envie de le lire depuis sa parution en anglais. Dès le début, il y a eu un joli buzz autour de ce roman. Pas tant à cause de la promo faite par sa maison d’édition, mais plutôt à cause de l’enthousiasme du lectorat. Aux Etats-Unis, le roman a connu un beau succès. Et les critiques que j’ai pu lire sur Instagram étaient vraiment très élogieuses. En gros, les gens trouvaient que c’était vraiment un bel hommage rendu au pouvoir de la lecture.

Autant de jolis compliments qui m’ont vraiment donné très envie de lire ce roman ! D’autant que dans l’ensemble les critiques ont vraiment fait l’effort de garder le mystère autour de l’histoire et des personnages. Donc je ne sais pas grand chose sur ce livre, à part que j’ai toujours autant envie de le lire.

  • Le Bureau des affaires occultes, d’Eric Fouassier

Le Bureau des affaires occultes-pocheL’année dernière, Eric Fouassier a publié la suite du Bureau des affaires occultes. Ce second roman s’intitule Le fantôme du vicaire. Et c’est en le voyant dans le rayon de ma librairie que je me suis rendue compte que je n’avais toujours pas lu Le Bureau des affaires occultes. Moi qui adore les romans policiers ET les romans historiques, c’est un comble, non ?

Ce qui est drôle, c’est qu’Eric Fouassier n’est pas exactement un petit nouveau dans le paysage littéraire français. Il écrit des romans policiers historiques depuis déjà pas mal de temps. Mais c’est vraiment avec Le Bureau des affaires occultes qu’il s’est fait connaître d’un très large public. Le livre a séduit beaucoup de monde. Il a bénéficié de très bonnes critiques. Et il s’est vendu à beaucoup d’exemplaires. J’ai l’impression qu’il s’agit vraiment d’un succès sincère, dû au plaisir que les gens ont eu à découvrir cette histoire. Et c’est une des raisons qui m’a poussé vers ce livre en premier lieu.

La bonne nouvelle, c’est que Le Bureau des affaires occultes est désormais dans ma Pile A Lire ! En effet, j’ai profité du dernier Troc Livres organisé dans ma commune en octobre dernier pour mettre la main sur un exemplaire en format poche. Le roman a donc rejoint les hauteurs de ma pile. Et je compte bien le lire cette année. Quant à savoir quand exactement, c’est une autre paire de manches !

  • La Cité des nuages et des oiseaux, d’Anthony Doerr

cité-nuagesEncore un livre présent dans ma pile, mais que je n’ai pas encore pris le temps de lire, hélas. J’avais lu et adoré le premier roman d’Anthony Doerr publié en France : Toute la lumière que nous ne pouvons voir. Un roman exaltant et original qui abordait de façon inédite la Seconde Guerre mondiale. Donc dès que j’ai su, au moment de la dernière rentrée littéraire, qu’un nouveau livre allait paraître, il s’est tout de suite retrouvé en tête de mes priorités de lectures. Malheureusement, la rentrée littéraire a été dense. J’ai lu plusieurs livres que je n’ai pas aimé. Et ça a un peu coupé mon élan. Du coup, La Cité des nuages et des oiseaux est resté dans un coin de ma bibliothèque, et je ne l’ai pas encore ouvert. J’avais trop peur d’être déçue.

En ce début d’année, je suis dans un bon élan de lecture. J’ai lu plusieurs livres que j’ai adoré. Et j’ai même pris le temps de relire un livre qui me faisait envie depuis quelques mois. Je pense donc profiter de cet enthousiasme pour me lancer à l’assaut de La Cité des nuages et des oiseaux. C’est un énorme pavé. L’histoire flirte ouvertement avec le fantastique. Et je ne sais absolument pas à quoi m’attendre. Mais je suis prête à me lancer dans le vide sans parachute !

  • La Diagonale des reines, de Bernard Werber

Diagonale-reinesEn parlant d’inconnu, voici le dernier roman de Bernard Werber ! J’écris « inconnu » parce que le résumé du livre présenté par les éditions Albin Michel est pour le moins minimaliste. Ils dont aussi le coup avec les livres d’Amélie Nothomb. Et autant je n’aime pas qu’on me livre trop de détails sur un roman que je compte lire, autant j’ai quand même besoin d’un minimum d’informations pour me faire une idée sur le genre d’histoire dont il est question. Or, avec La Diagonale des reines, je ne sais vraiment pas à quoi m’attendre. A tel point qu’au moment de la parution du roman, j’ai carrément fait l’impasse sur sa lecture. Certes j’avais envie de le découvrir, mais c’était une envie un peu confuse, pas franchement tangible. Je me suis dit que je le lirai « un jour », mais ne ne ressentais pas de sentiment d’urgence.

Plusieurs mois plus tard, je constate que la curiosité est toujours là. Elle n’est pas pressante, mais lancinante. Et je me dis qu’il est peut-être temps de mettre la main sur un exemplaire de ce roman.

  • Il suffira d’un cygne, de Robert Thorogood

Marlow-2Et voici mon petit chouchou ! J’ai un faible pour les romans policiers de Robert Thorogood ! Les éditions J’Ai Lu ont eu la bonne idée de publier en français les deux premiers romans policiers de la série Meurtres au Paradis. Et je les ai dévoré l’un comme l’autre ! Pour cette nouvelle série de cosy mystery, ce sont les éditions de La Martinière qui sont au commande. Il suffira d’un cygne est le second tome des Enquêtes des Dames de Marlow. Trois femmes aussi originales que drôles et chaleureuses, réunies par leur passion commune pour les mystères à élucider dans leur petit village de la campagne anglaise. Le premier tome, Mort compte triple, était excellent à lire. Et je voulais absolument lire Il suffira d’un cygne. Mais il est paru en fin d’année 2022. Et je savais que je n’aurai pas le temps de le lire car, à ce moment-là, je faisais une cure de romances de Noël.

A présent que ma cure annuelle est passée, j’ai beaucoup de romans policiers dans ma pile. A commencer par le second tome de l’intégrale des enquêtes d’Amelia Peabody, écrites par la fabuleuse Elizabeth Peters. Donc je ne sais pas encore quand je pourrais prendre le temps de lire ce roman policier de Robert Thorogood. En tout cas une chose est certaine : je le lirai en 2023 !

Et vous : quels sont les livres à côté desquels vous êtes passés en 2022 ? Ceux que vous aviez envie de lire mais que vous n’avez pas pu découvrir, faute de temps ou pour une autre raison ? Dites-moi tout dans vos commentaires, vous savez à quel point je suis curieuse !

6 réflexions sur “Les livres manqués en 2022

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s