Dark Sky, roman de Mike Brooks

L’année dernière, j’ai découvert avec plaisir Dark Run, le premier roman que Mike Brooks a consacré à la saga de la Keiko, un vaisseau spatial dont l’équipage ne reste jamais longtemps loin des ennuis. Cette année, la collection Imaginaire des éditions Pocket a publié avant l’été le second tome de la saga. Dark Sky nous reprend les mêmes personnages et nous plonge au coeur d’une aventure aussi géniale que déjantée. Un roman de science-fiction qui séduira tout le monde, y compris les gens qui n’ont pas l’habitude de lire de la SF !

Mon résumé du livre

Dark-SkyAprès les événements de leur dernière mission, l’équipage de la Keiko est bien content de profiter de quelques jours de calme. Mais les contrebandiers de l’espace ne peuvent jamais totalement faire profil bas. Et voilà que le capitaine Ichabod Drift est sollicité par un client. La mission semble simple : se rendre sur la planète minière Ourraghan avant qu’elle ne soit frappée par une énorme tempête. L’équipage de la Keiko doit alors prendre contact avec une taupe locale, récupérer des informations capitales et quitter la planète avant la tempête. Un travail simple et bien payé. Voilà donc la Keiko prête à reprendre du service. Mais une fois sur place, rien ne se passe comme prévu. Trahis par un équipage de contrebandiers rivaux, Ichabod et les siens sont bientôt séparés en deux groupes tandis que la tempête arrive plus tôt que prévu. Encore pire : la planète est secouée par une révolution ! Pendant qu’Ichabod et les jumeaux se retrouvent coincés avec les forces de l’ordre, Tamara, Jenna et Apirana se retrouvent malgré eux dans le camp des insurgés.

Mon avis sur Dark Sky

A la base, je ne suis pas une grande fan de science-fiction. Pas parce que je n’aime pas ce genre, mais simplement parce que je connais mal et que je n’en lis pas souvent. Malgré ce handicap, j’avais eu un coup de foudre pour Dark Run. Et ce sentiment a été confirmé par ma lecture de Dark Sky. L’histoire est originale, drôle, bien écrite et bourrée de suspens. C’est tout simplement un roman d’aventure irrésistible. Et en plus, oui : tout se passe dans l’espace !

Enfin l’espace, c’est vite dit ! Dans Dark Run, l’équipage de la Keiko voyageait effectivement dans l’espace, ce qui nous permettait de nous familiariser avec leur univers. Ici, on se fixe sur une planète très intéressante à défaut d’être accueillante. Le cadre de l’histoire est fascinant/ En découvrant le système politique de ce petit coin de galaxie à travers les yeux d’une population minière miséreuse, on s’éloigne du côté fun de l’histoire pour s’intéresser vraiment à la qualité de l’intrigue.

Mike Brooks a imaginé un univers riche, dans lequel le moindre détail a été bien pensé. Il ne se contente pas de nous planter un décor de science-fiction. Il imagine vraiment une société avec ses inégalités, ses luttes et ses enjeux de pouvoirs.

L’histoire en elle-même est haletante puisqu’on se retrouve lancé dans un contre la montre avec une tempête spatiale ! Et comme les membres de l’équipage sont répartis en deux équipes, on peut vraiment suivre les événements des deux côtés. Chaque personnage va vivre des péripéties pleines de suspens. Et plus j’avançais dans ma lecture, plus je me demandais comment ils allaient bien pouvoir s’en sortir !

Puisque l’histoire adopte un ton de roman chorale, on passe moins de temps en compagnie de l’irrésistible capitaine Ichabod Drift. C’est un peu dommage, mais j’ai vite oublié ma déception car ça laisse le champ libre pour en apprendre plus sur les autres membres de l’équipage. J’ai adoré suivre de plus près les aventures de Tamara Rourke, mon personnage préféré, dont le passé est vraiment riche en révélations. Et Mike Brooks en profite aussi pour explorer plus en profondeur la relation entre Jenna et Apirana. Bref : on ne s’ennuie pas !

Dark Sky : une idée lecture pour qui ?

Pas besoin d’être fan de science-fiction pour passer un bon moment en lisant ce livre. Dark Sky ressemble à un roman d’aventure. Il y a de l’action, du suspens, une bonne dose d’humour et un cadre qui nous garantit le dépaysement.

J’y ai retrouvé le même plaisir que j’avais quand j’étais ado à voir et revoir des films tels que les Star Wars ou les Indiana Jones. On se prend d’affection pour les personnages. On vibre à chaque rebondissement. On s’inquiète pour eux et on rigole de leurs pirouettes. Un pur moment de plaisir.

2 réflexions sur “Dark Sky, roman de Mike Brooks

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s