Meurtres et muffins aux myrtilles, roman policier de Joanne Fluke

Il y a deux semaines, les éditions du Cherche-Midi ont publié les deux nouveaux tomes des enquêtes de Hannah Swensen. J’ai donc eu le plaisir de me plonger récemment dans le troisième tome de cette excellente série de romans policiers : Meurtres et muffins aux myrtilles. On y retrouve notre adorable pâtissière, Hannah, sa famille, son chat, ses cookies savoureux… et des cadavres ! Avec ce nouvel opus, Joanne Fluke installe encore un peu plus l’univers de Lake Eden, une petite bourgade pleine de charme dans le nord des Etats-Unis. Un endroit absolument idyllique, mis à part le nombre déconcertant de meurtres commis. Un vrai bonheur pour tous les fans de cosy mysteries !

Mon résumé du livre

Hannah est ravie : non seulement les affaires de sa pâtisserie marchent bien, mais en plus le maire organise un grand carnaval qui devrait encore attirer les touristes dans la ville de Lake Eden. Seule ombre au tableau : on demande justement à Hannah de recevoir l’invitée d’honneur du carnaval, Connie Mac, une cuisinière qui anime une émission culinaire à la télévision. C’est une véritable vedette… et aussi une horripilante diva ! Hannah est bien décidée à se montrer patiente, mais ses bonnes résolutions se heurtent vite à une tragique réalité : Connie Mac s’est montrée tellement désagréable que quelqu’un l’a assassiné ! Pire encore : elle est retrouvée morte dans la cuisine de la pâtisserie de Hannah. Alors que sa boutique est fermée pour cause de scène de crime, Hannah doit trouver un moyen de continuer à fabriquer et vendre ses gâteaux. Et malgré les avertissements de la police, elle est bien décidée à se mêler de l’enquête. Aidée par sa soeur Andrea, Hannah se lance encore une fois sur les traces d’un tueur… au grand dam de sa mère, qui préférerait la voir se concentrer sur sa romance naissante avec le gentil Norman.

Mon avis sur Meurtres et muffins aux myrtilles

Je le disais en introduction : Meurtres et muffins aux myrtilles installe un peu plus l’univers imaginé par Joanne Fluke. Dans ce troisième tome, la romancière nous apporte beaucoup plus d’éléments sur la vie à Lake Eden, et surtout sur la famille et les proches de Hannah. On en apprend plus sur elle, son passé, sa soeur et sa mère… Et ça fonctionne parfaitement parce que justement c’est cet aspect familial qui rend la série des romans policiers de Joanne Fluke originale. Ce n’est pas seulement un cosy mystery à cause des histoires qui se déroulent dans une petite ville où tout le monde se connaît. Il y a aussi une dimension intime car on suit toutes les péripéties de la vie privée de l’héroïne. Et c’est vraiment irrésistible !

Dès le début du roman, j’ai deviné qui allait être la victime. Connie Mac est vraiment un personnage détestable, et on est assez soulagé qu’elle disparaisse rapidement. A partir de là, l’histoire devient vraiment haletante car tout se déroule en quelques jours seulement. Hannah veut rapidement réouvrir sa pâtisserie, et pour ça la police doit arrêter le tueur. Comme elle est motivée et particulièrement futée, son enquête se lance rapidement. Et son contact avec toutes les personnes de la ville facilite la découverte d’indices. Joanne Fluke mène habilement son enquête parce que vraiment, il faut attendre la toute fin pour identifier le coupable.

Le jeu des fausses pistes fonctionne d’autant mieux qu’il y a plein d’histoires secondaires qui se mélangent et accaparent l’attention du lecteur : la grossesse hypothétique d’Andréa, le triangle amoureux entre Hannah/Norman et Mike, la meilleure amie d’Andrea suspectée de meurtres… et surtout l’histoire de fantômes ! Tous ces éléments se mélangent parfaitement. A chaque chapitre, on découvrir de nouveaux éléments, mais les pièces du puzzle ne s’arrangent pas toutes seules comme par magie. Et il faut attendre la fin du roman pour enfin avoir le fin mot de l’histoire.

Comme dans les deux précédents tomes, on retrouve de l’humour et surtout beaucoup de chaleur humaine. C’est vraiment la marque des cosy mysteries réussis. En plus, Hannah s’affirme comme un personnage dégourdi. Elle est curieuse, courageuse et volontaire, donc on la prend au sérieux comme enquêtrice et ça aide à rendre l’histoire encore plus crédible.

Meurtres et muffins aux myrtilles

Si vous avez aimé les deux premiers livres de la série des enquêtes de Hannah Swensen, vous allez adorer ce troisième volume. Meurtres et muffins aux myrtilles est un très bon roman policier. Joanne Fluke dose parfaitement le mystère et l’humour. On a beaucoup de plaisir dans la lecture, pas mal de surprises aussi. Et non seulement l’intrigue policière est solide, mais tout le reste de l’histoire (les aventures sentimentales et familiales de Hannah) est super. L’idée de départ ne s’essouffle pas, bien au contraire. A mesure que Joanne Fluke fait évoluer Hannah et son petit univers, la série gagne en densité et elle devient encore plus addictive.

S vous n’avez pas encore lu un roman de la série et que vous êtes fans de romans policiers, je vous le conseille chaleureusement. D’autant que vous n’êtes pas forcément obligé de lire les livres dans l’ordre pour comprendre et savourer l’histoire. Vivement ma lecture du quatrième tome !

Meurtres-3

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s