Parfum d’automne, romance historique de Lisa Kleypas

Parfum d’automne est le second tome de La Ronde des saisons, la série de romance historique écrite par Lisa Kleypas. Cette année, la série a fait l’objet d’une nouvelle édition avec de superbes couvertures. Ce fut donc enfin l’occasion pour moi de découvrir les livres de Lisa Kleypas. Après avoir beaucoup aimé le premier tome, Secrets d’une nuit d’été, j’ai lu dans la foulée Parfum d’automne. Je ne pouvais tout simplement pas attendre avant de connaître l’histoire de la pétillante Lilian et comte ronchon de Westcliff !

Mon résumé du livre

Lilian Bowman est la seconde membres du club de laissées pour compte à se lancer dans la chasse au mari. Une tâche particulièrement ardue pour la jeune américaine. Outre son caractère bien trempé et son absence de respect pour les convenances, la riche héritière ne maîtrise pas du tout l’étiquette de l’aristocratie britannique. Un sacré handicap pour débusquer un gentleman titré, comme le rêve la mère de Lilian, obsédée par l’aristocratie. Encore pire : le prochain rendez-vous mondain est organisé dans le domaine du comte de Westcliff. Le comte a beau être titré, riche et séduisant, son manque d’humour et son caractère austère ne font pas bon ménage avec la spontanéité de Lilian. D’autant que la pauvre s’est déjà ridiculisée une fois devant lui ! Si elle veut décrocher un mari, il lui faudra d’abord se montrer aimable avec Westcliff, et surtout apprendre à se comporter comme une parfaite lady. Deux défis de taille !

Mon avis sur Parfum d’automne

Les personnages de Lilian et Marcus (le comte) étaient déjà présents dans le précédent roman de la série, Secrets d’une nuit d’été. Et vu comme ces deux-la ne s’entendent pas, on pouvait légitimement s’attendre à de sacrés scènes de joutes verbales. Autant vous l’avouer tout de suite : je n’ai pas été déçue une seule seconde, et la confrontation tient toutes ses promesses !

Parfum d’automne est un titre un peu tarte, mais c’est vraiment le seul défaut de ce livre. Lisa Kleypas signe une excellente romance historique. Comme dans le premier tome, elle aborde des questions concrètes sur le statut des femmes à l’époque. Elles doivent être dociles, discrètes, peu éduquées, n’avoir aucune ambition, et surtout ne pas faire d’ombre à un homme. Pour se marier, les deux seules qualités requises chez une jeune fille sont donc : sa servilité et la richesse de sa famille. On ne peut pas dire que ça fasse rêver !

Lilian est tout ce qu’une jeune fille ne devrait pas être : indépendante, intelligente, courageuse et spontanée. Face à elle, Marcus est l’image de l’aristocrate parfaite : sûr de lui, il a conscience de sa position sociale supérieure et n’hésite pas juger sévèrement les personnes qui ne respectent pas les règles de la société. Non seulement il n’est pas du tout impressionné par la fortune de l’héritière américaine, mais ses mauvaises manières en font une sauvageonne à ses yeux. Au contact de la pétillante Lilian, Marcus va quand même finir par comprendre que la spontanéité peut avoir des vertus.

Au fil de l’histoire, Lilian et Marcus tissent une relation très intéressante. Ils ont chacun des choses à apprendre l’un de l’autre. Lisa Kleypas imagine une belle histoire d’amour entre des personnages qui ont finalement peu l’habitude de se montrer vulnérable. Ce sont tous deux des tempéraments forts, qui s’efforcent de se montrer forts pour protéger les personnes qu’ils aiment. Et ils découvrent peu à peu à quel point ils sont en fait complémentaires, malgré leurs différences. Pour la lectrice, le chemin est jonché de scènes jubilatoires où ils se houspillent sans ménagement !

Parfum d’automne : une idée lecture pour qui ?

Si vous aimez les romances historiques dans lesquelles il y a beaucoup d’humour, alors vous allez adorer Parfum d’automne. C’est en quelque sorte une comédie romantique en costumes d’époque. Le couple principal est irrésistible. Les personnages secondaires offrent une galerie haute en couleurs. Les scènes de dialogues sont à mourir de rires. Et la romance est bel et bien au rendez-vous.

J’ajoute que c’est un très bon exemple du cliché du « Je t’aime, moi non plus » : une histoire dans laquelle les deux personnages se détestent jusqu’au moment où ils se rendent compte qu’en fait ils sont amoureux. Il arrive fréquemment que ce cliché soit mal fait, trop lourdingue et prévisible. Ici, Lisa Kleypas construit habilement son intrigue. Certes, on se doute que Lilian et Marcus finiront ensemble. Mais leur cheminement l’un vers l’autre vaut le détour. Et il y a un vrai propos pertinent sur l’indépendance des femmes à l’époque. Autant de bonnes raisons de lire Parfum d’automne.

Ronde des saisons-2

3 réflexions sur “Parfum d’automne, romance historique de Lisa Kleypas

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s