Mariage sous les flocons, roman de Sarah Morgan

Mariage sous les flocons, roman de Sarah Morgan

J’attendais avec impatience de lire le nouveau roman de Sarah Morgan, Mariage sous les flocons. Et comme par magie, il est apparu au pied du sapin ! En l’espace de trois ans seulement, la romancière britannique est devenue un de mes auteurs préférés. La faute à de nombreux romans que j’ai adoré. Un coup de coeur qui s’intensifie un peu plus à chaque nouveau roman que je lis d’elle. Et si au départ, Sarah Morgan écrivait surtout des comédies romantiques, elle s’oriente désormais plus ouvertement vers la saga familiale. C’est l’occasion de découvrir son art subtil du portrait féminin et des relations familiales complexes. Mariage sous les flocons est un roman qui ne fait pas exception. Et une fois de plus, Sarah Morgan y traite de ses sujets de prédilection : l’amour, la famille… et Noël !

Cette année, la famille White ne fêtera pas Noël dans le cottage familial, en Angleterre. La famille est en pleine crise. Alors que les parents sont sur le point de divorcer après 35 ans de mariage, la fille aînée Katie, médecin urgentiste, est en plein burn out, et Rosie la fille cadette, installée aux Etats-Unis, se prépare à se marier sur un coup de tête. Maggie et Nick, les parents, ne veulent pas gâcher le mariage de leur fille. Ils décident donc de jouer la comédie en faisant comme si tout allait bien. Un mirage de plus dans un mariage qui a déjà entretenu les illusions beaucoup trop longtemps. Katie en revanche, compte bien tout faire pour faire entendre raison à sa soeur. On n’épouse pas un quasi inconnu sur un coup de tête. Alors que toute la famille se retrouve dans le cadre féérique des montagnes enneigées du Colorado, quelques jours avant Noël, il est bien difficile pour chacun de se tenir à son plan de départ. Même pour la mariée, qui commence subitement à avoir des doutes. Croire au grand amour suffit-il à bâtir une vie entière de bonheur ?

Sur le papier, l’idée de départ me semblait un peut convenue. Une histoire croisée de mariages en plein naufrage potentiel. C’est un peu du déjà lu. Il y a beaucoup de romances qui utilisent ce genre de ficelles. Mais j’ai laissé à Sarah Morgan le bénéfice du doute… avec un résultat mitigé une fois ma lecture terminée.

Pour dire les choses clairement, Mariage sous les flocons n’est pas le roman le plus réussi de Sarah Morgan. Si vous la connaissez, que vous avez déjà lu pas mal d’autres livres d’elle et que vous l’adorez, alors vous pourrez passer outre les défauts de ce roman. En revanche, si vous n’avez jamais rien lu d’elle avant, s’il vous plait ne commencez pas par celui-ci. Mariage sous les flocons risque de vous donner une mauvaise impression de la romancière, alors que par ailleurs elle a écrit des livres fabuleux.

Dans Mariage sous les flocons, l’histoire met un certain temps à se mettre en place. Se faire balader avec les secrets des uns et des autres (alors qu’on les devine d’ailleurs assez rapidement) est un peu frustrant. Et surtout, ce roman est très « verbeux ». Je veux dire par là que la narration est beaucoup trop présente. Elle s’appesantie beaucoup sur les états d’âme des uns et des autres. Or, l’expression des sentiments est toujours plus efficace quand ce sont les personnages qui s’expriment plutôt que la narration. Là, ça tombe un peu à plat, et ça coupe l’intensité émotionnelle du roman.

Malgré ces défauts (qui pour tout dire ont quand même pas mal ralentit mon rythme de lecture au début du roman), Sarah Morgan dévoile une histoire intéressante. Mariage sous les flocons est plus original qu’il n’y paraît. C’est un roman qui se joue des clichés de la romance. Il évoque la réalité du mariage : les efforts, les compromis, les rêves inavoués et jamais réalisés… C’est un peu une anti-romance. On n’est pas du tout dans la romance glamour, mais dans un réalisme que j’ai trouvé beaucoup plus touchant parce qu’on sent bien que tout est sincère.

Mariage sous les flocons, roman de Sarah MorganJ’ai adoré le personnage de Maggie, la mère de famille qui tente de trouver un nouveau sens à sa vie et s’interroge sur son mariage. C’est de loin le personnage le plus réussi du roman. Le plus riche. Celui qui a le plus de choses intéressantes à dire. En revanche, j’ai très peu accroché avec le personnage de Rosie, dont on fait assez vite le tour. Avec le personnage de Katie, je suis un peu restée sur ma faim. Elle évoque des sujets intéressants : le burn out professionnel, les difficultés à communiquer avec sa famille, les doutes concernant sa carrière… Sauf que la mayonnaise ne prend pas. Le personnage ne décolle pas vraiment, et j’étais un peu frustrée.

Cette lecture de Mariage sous les flocons s’est donc faite en demi-teinte. Il y a des éléments intéressants, mais la narration poussive gâche le plaisir de l’histoire. On sent que Sarah Morgan tenait une bonne idée de départ, mais pour une raison qui m’échappe, elle ne semble pas réussi à écrire ce qu’elle voulait. J’ai senti un décalage entre l’intension d’écriture et le rendu final. Comme un auteur qui serait un peu passé à côté de son sujet. Dommage.

Pour les lectrices inconditionnelles de la romancière, il y a quand même de beaux passages dans ce roman, et ça reste une histoire intéressante. Pour celles qui voudraient découvrir l’auteure britannique, je vous conseille plutôt de commencer par la trilogie Snow Cristal ou alors par Les Voeux Secrets des soeurs McBride, son meilleur livre à ce jour selon moi.

Bonne lecture !

Une réflexion sur “Mariage sous les flocons, roman de Sarah Morgan

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s