Hunting Prince Dracula, roman policier de Kerri Maniscalco

Hunting Prince Dracula, roman policier de Kerri Maniscalco

Hunting Prince Dracula est le second tome de la série policière de Kerri Maniscalco, initiée avec Stalking Jack the ripper. Ce premier tome est paru en France sous le titre Autopsie, mais les trois tomes suivants restent à ce jour inédits en traduction française. Après avoir revisité l’histoire de Jack l’éventreur dans son premier roman policier, Kerri Maniscalco signe une revisite du vampire le plus célèbre au monde : Dracula en personne. Mais loin du conte gothique, ce qui intéresse surtout la romancière américaine, c’est de mettre en scène l’impact de cette figure historique et littéraire sur la culture occidentale. Dans Hunting Prince Dracula, elle imagine un tueur en série inspiré par la figure de Vlad. Et l’enquête s’annonce complexe : comment garder la tête froide et rester lucide quand on est plongé dans l’une des histoires d’horreur les plus célèbres au monde. Frissons garantis !

A peine quelques jours après la fin de l’affaire Jack l’éventreur, Audrey Rose et Thomas Cresswell embarquent pour un périple qui doit les mener en Roumanie. Là, ils sont attendus pour participer à une formation de médecine légale dans l’une es académies les plus réputées d’Europe, installée, fort à propos, dans l’ancien château de Vlad l’empaleur. Alors qu’ils ne sont pas encore arrivés à Bucharest, les choses prennent d’emblée un tournant inquiétant : un jeune homme est assassiné dans leur train, retrouvé mort avec un pieu planté dans le cœur. Plus tard, à peine arrivés à l’académie, Audrey et Thomas sont témoins de la mort inexplicable d’un de leurs condisciples. Tandis que les cadavres commencent à s’entasser et qu’une menace est proférée à l’encontre des descendants mâles de Vlad l’empaleur, il devient clair d’un tueur sévit dans les parages. Mais comment fait-il pour échapper aux gardes du château ? Et comment s’y prend-il pour tuer si rapidement ses victimes ? Audrey Rose et Thomas sont bien décidés à faire la lumière sur cette histoire, d’autant plus que leur avenir au sein de l’académie de médecine légale pourrait bien dépendre du résultat de leur enquête.

Que peut-il se passer de mal quand on se trouve enfermés dans un château lugubre en Roumanie, coupés du reste du monde par des chutes de neige, et bloqués avec des personnes toutes plus louches les unes que les autres ? Rien de bien, c’était couru d’avance !

A mi-chemin entre un Agatha Chistie particulièrement sanglant et un Harry Potter qui aurait mal tourné, Hunting Prince Dracula revisite le mythe des vampires, l’histoire véridique de Vlad l’empaleur et le genre des school mysteries avec beaucoup de talent. Dans cette nouvelle enquête, Audrey Rose et Thomas ont quitté Londres, la ville qu’ils connaissaient par cœur pour se retrouver embringués dans un huis clos fascinant où le danger rôde à chaque page.

L’atmosphère est pesante, dans le meilleur sens du terme, et d’un chapitre à l’autre il est impossible d’anticiper ce qui va se passer où les informations qu’on va découvrir. Personnellement, j’ai été totalement bluffée par cette histoire. Non seulement je n’avais pas la moindre idée de l’identité du coupable ni de son mobile, mais en plus je ne comprenais pas non plus comment les meurtres étaient commis. Et évidemment, au moment des révélations finales, tout devient tout de suite évident !

Hunting Prince Dracula, roman policier de Kerri ManiscalcoJe ne suis pas fan des histoires de vampires, et j’avais quelques appréhensions avant de lire ce livre. Malgré tout Hunting Prince Dracula est un roman policier particulièrement addictif car il reste bien dans son genre littéraire et ne glisse jamais du côté du surnaturel. Au contraire, Kerri Maniscalco a mené des recherches très sérieuses sur les racines du mythe de Dracula, sur les personnages historiques qui ont servi d’inspiration au roman de Bram Stocker. Du coup, non seulement j’en ai appris beaucoup plus que ce que je voulais sur Vlad l’empaleur, mais en plus j’ai profité d’une intrigue qui utilise justement le mythe comme paravent pour cacher les motifs réels du tueur. L’auteure, comme le tueur, brouille les pistes de façon très intelligente. Et pour avoir le fin mot de l’histoire, il faut absolument s’accrocher aux aspects rationnels de l’histoire.

Hunting Prince Dracula est un excellent roman policier. Il est quand même assez sanguinolant, particulièrement à cause de la fin, totalement grandiose et même carrément digne d’un film hollywoodien. La fin de ce roman a mis mes nerfs à rude épreuve, mais j’étais incapable de lâcher le bouquin. Pourtant d’habitude j’ai tendance à fuir ce genre de livre. Comme quoi quand l’histoire est accrocheuse, on ne se soucie plus du genre !

Si vous avez envie de découvrir cette histoire palpitante, il vous faudra lire le livre en version originale car il n’a pas encore été traduit en français. Mais le bon côté des choses, c’est que vous pourrez admirer la superbe couverture de l’édition anglo-saxonne !

3 réflexions sur “Hunting Prince Dracula, roman policier de Kerri Maniscalco

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s