Aphorismes d’un parfumeur, livre de Dominique Ropion

J’ai une relation très particulière aux senteurs en général, et aux parfums en particulier. En matière de parfum, je ne suis pas du tout fidèle et j’adore changer. Pour moi, le territoire olfactif est un peu comme l’imagination : il doit rester mouvant pour se prêter à toutes les fantaisies. Et souvent, les odeurs sont liées chez moi à des souvenirs très personnels, très intimes. Tout ça pour dire que lorsque j’ai entendu parler du livre de Dominique Ropion, l’un des plus grands parfumeurs français, j’ai forcément été très curieuse de le lire. Aphorismes d’un parfumeur n’est pas le récit de sa carrière professionnelle ; pas non plus un guide pour tout savoir sur les parfums. C’est un ouvrage beaucoup plus personnel qui nous invite à plonger dans l’univers intime du créateur de parfums. Une véritable aventure !

En plus de trente ans de carrière, Dominique Ropion est devenu l’un des nez les plus respectés de la profession. Normal : ce parfumeur de talent a créé certains des jus les plus connus au monde. La vie est belle pour Lancôme, c’était lui ; Amarige pour Givenchy, c’était lui aussi ; Invictus chez Paco Rabanne, encore lui ; Alien chez Thierry Mugler, c’était encore et toujours lui. Mais avant de créer ses propres parfums, Dominique Ropion est d’abord un passionné de senteurs, de tous les ingrédients qui font les bons parfums, et il admire les plus célèbres réussites de parfumerie pour leur complexité, la richesse de leur formule, et pas seulement parce qu’elles sentent bon.

Dans Aphorismes d’un parfumeur, il se raconte et dévoile beaucoup de choses de son métier. Au fil des pages, il propose de mettre les mots en odeurs pour nous faire partager sa passion et nous faire comprendre son métier de parfumeur. Le résultat est original et vraiment très ludique. Pas besoin de s’y connaître en parfumerie pour comprendre de quoi il parle ! Et Dominique Ropion n’hésite pas entrer dans les détails à certains moments pour nous faire comprendre le véritable pouvoir des odeurs. Oui, il parle de molécules, mais non, ça ne fera pas ressurgir chez le lecteur l’angoisse des cours de chimie du lycée !

En lisant ce livre, j’ai eu l’impression d’écouter la parole d’un alchimiste qui nous ouvre une porte sur son art. Et au-delà de l’aspect technique, c’est évidemment la dimension émotionnelle qui est intéressante. C’est tout le rapport entre les êtres humains et le pouvoir d’évocation des senteurs qui est abordé dans ce livre. Et je pense que c’est quelque chose qui touchera tous les lecteurs, car nous faisons tous l’expérience au quotidien de l’importance des odeurs. Celles qui nous apaisent, qui nous titillent, qui nous obsèdent parfois, et même celles qui nous inquiètent.

Le livre de Dominique Ropion est très rapide à lire, et franchement je n’aurais pas été contre quelques pages supplémentaires. C’est un plaisir à la lecture car non seulement le sujet est intéressant et atypique, mais en plus c’est très bien écrit. Le style est fluide, efficace mais non dénué d’une certaine poésie. Normal : le parfum réveille l’imagination et fait travailler l’esprit !

Publicités
Cet article a été publié dans Essais & Documents. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s