Coiffeur pour dames, roman policier de M.C. Beaton

Me revoilà avec une nouvelle chronique des aventures de la formidable Agatha Raisin ! Il s’agit déjà de la huitième enquête écrite par M.C. Beaton publiée chez les éditions Albin Michel. Le livre est paru en même temps que le précédent tome, A la claire fontaine, en novembre 2017, mais je ne l’ai lu que début janvier. Il fallait bien que je me remette un peu des fêtes de fin d’année, et me plonger dans un roman policier semblait être une bonne idée. Effectivement, j’ai passé un très bon moment grâce à cette nouvelle enquête d’Agatha Raisin intitulée Coiffeur pour dames. Et si ce nouvel opus devrait faire plaisir aux fans français de la romancière britannique, il me semble qu’il se démarque des autres romans grâce à une plus grande inventivité dans l’intrigue… un argument qui devrait donner envie à de nouveaux lecteurs de découvrir la plume acérée de M.C. Beaton, qui n’a décidément rien à envier à sa célèbre aînée Agatha Christie !

Après avoir mis le souk dans le village voisin d’Ancombe, Agatha Raisin revient sur ses terres de Carsely, gentille bourgade anglaise. Mais le calme est tout relatif : une vague de canicule tombe sur l’Angleterre ! Pour sauver la situation et gagner quelques degrés, Agatha Raisin décide d’aller se faire couper les cheveux chez le coiffeur le plus réputé de la région, monsieur John. Mais ce magicien de la mise en plis ne tarde pas à trouver la mort de façon brutale, sous les yeux de notre chère Agatha. La situation devient encore plus étrange quand la maison du mort est ravagée par les flammes. Cette mort serait-elle en fait un meurtre ? Agatha, toujours en pleine peine de cœur à la suite de sa rupture avec James Lacey, décide d’enquêter avec le charmant Sir Charles. Mais elle n’est pas au bout de ses peines, d’autant que personne ne semble croire à la thèse de l’assassinat.

Nous retrouvons dans cette aventure la pétulante Agatha Raisin, et c’est un vrai bonheur ! Avec Coiffeur pour dames, M.C. Beaton reprend les ingrédients qui ont fait le succès de sa série policière… mais elle ose aller un peu plus loin, et ça fait du bien d’avoir de la nouveauté.

Comme dans les livres précédents, on découvre une histoire louche dans un petit village a priori bien sous tous rapports. Mais derrière les façades bien entretenues et les manières courtoises de la population, il y a plus d’un cadavre qui se cache dans les placards ! Heureusement, Agatha Raisin, aussi intelligente que gaffeuse, n’a pas froid aux yeux. Sa curiosité n’a d’égal que son manque de lucidité face au danger, et le résultat est forcément un plaisir pour les lecteurs. Humour acide, répliques qui fusent et situations cocasses remplissent les pages de ce roman policier pour notre plus grand bonheur. De la même manière, on retrouve avec plaisir une galerie de personnages secondaires que l’on connait très bien désormais, et qui nous semble d’autant plus familier qu’ils sont là depuis le début.

Mais même si M.C. Beaton reprend les ingrédients qui ont fait le succès des enquêtes d’Agatha Raisin, il faut souligner que ce nouveau roman, Coiffeur pour dames, présente une différence intéressante : une partie du suspens repose sur le fait qu’on n’est pas certain qu’il y a eu un meurtre. Monsieur John est-il mort de cause naturelle ? Ou bien a-t-il été assassiné ? Agatha est-elle paranoïaque ou bien a-t-elle raison de croire au meurtre ? Toute la première moitié du roman repose sur cette ambiguïté qui apporte beaucoup d’intensité à cette histoire. Et c’est tant mieux car ça évite à Coiffeur pour dames de trop ressembler aux précédents romans.

Si vous avez déjà lu et apprécié les autres romans policiers de la saga, alors vous allez adorer Coiffeur pour dames. Si, en revanche, vous n’avez jamais lu aucun des livres de MC. Beaton, alors ce nouveau tome peut être une très bonne entrée en matière. Vous comprendrez vite qui sont les personnages en général, et qui est Agatha Raisin en particulier. C’est une enquête bien menée, avec du suspens et beaucoup d’humour. Bref la lecture idéale pour passer un bon moment sans se prendre la tête ! Et la bonne nouvelle, c’est que les éditions Albin Michel publieront les deux prochains tomes en mars prochain. Autant dire que j’ai hâte de lire la suite.

Publicités
Cet article a été publié dans Roman policier. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Coiffeur pour dames, roman policier de M.C. Beaton

  1. Ping : Sale temps pour les sorcières, roman policier de M.C. Beaton | A livre ouvert

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s