Noël à la petite boulangerie, roman de Jenny Colgan

En début de mois, je vous avais promis de vous parler du nouveau roman de Jenny Colgan, Noël à la petite boulangerie. C’est le troisième et dernier roman de la trilogie de la petite boulangerie… et je n’ai lu aucun des précédents livres ! Heureusement, pas de panique : ce n’est pas nécessaire d’avoir lu les autres livres pour comprendre de quoi ni de qui on nous parle dans ce nouvel opus. Avec sa jolie couverture argentée et festive, Noël à la petite boulangerie donne tout de suite le ton : on va s’embarquer pour une ambiance de fête, de bonheur et de gaieté. Oui, sauf qu’avec Jenny Colgan, on n’est jamais dans le cliché et que la romancière britannique nous propose en fait une aventure un peu plus riche et un peu plus profonde qu’une simple comédie romantique de Noël. Et ça tombe bien car je n’aime pas les livres qui versent dans la facilité !

Polly a tout pour être heureuse : sa petite boulangerie est devenu un commerce florissant, elle a complètement été adoptée par les habitants de la petite île de Mount Polbearne, tout va bien avec son fiancé Huckle, et même son macareux se porte bien. Bref, la vie est douce dans le phare que le couple habite. Pourtant la tempête menace : tandis que le couple de meilleurs amis de Polly et Huckle se trouve en pleine crise avec l’arrivée imminente de leur premier bébé, Polly se retrouve prise au piège de son propre passé car l’image de son père (qui l’avait abandonné à sa naissance) ressurgit soudain dans sa vie. Pour couronner le tout, les commandes se multiplient à l’approche des fêtes de fin d’année. Pour relever tous ses défis, Polly va devoir accepter pas mal de changements dans sa vie…

Normalement, les histoires s’arrêtent au fameux « Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants… » Sauf que cette formule toute faite ne semble pas convenir à Jenny Colgan et c’est pourquoi la romancière britannique a pris le parti, dans ce nouveau roman, de nous montrer ce qui se passe juste après. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, même quand tout semble rouler, il peut encore y avoir quelques nids de poule sur la route ! De quoi ménager pas mal d’aventures et de chaos pour ce Noël à la petite boulangerie.

Même si je n’ai jamais lu aucun des livres de la Petite boulangerie, j’avais déjà lu un autre roman de Jenny Colgan, Rendez-vous au cupcake café. Je savais donc que je pouvais m’attendre à autre chose qu’une simple comédie romantique. Car Jenny Colgan ne se contente pas de servir une histoire sympa à ses lecteurs : elle les amène au plus près de ses personnages, des gens normaux qui nous ressemblent et qui sont confrontés à des problèmes très réalistes, même si par ailleurs on retrouve les petites touches de magie propres à la fiction.

Dans ce livre, Polly est en pleine crise identitaire : elle est heureuse mais elle se pose beaucoup de questions sur sa vie. Doit-elle épouser Huckle ? Doit-elle avoir des enfants ? Elle sait ce que les autres attendent d’elle, mais elle n’arrive pas à cerner ses propres aspirations. En parallèle, la découverte de son père (qu’elle n’a jamais connu) ramène à la surface un certain nombre de questionnements intimes qu’elle avait essayé d’oublier. Son cheminement au fil du livre est particulièrement touchant parce que les sentiments de ce personnage sont authentiques et réalistes, ce qui les rend d’autant plus fort à lire.

En parallèle, on retrouve tout l’humour de Jenny Colgan et son goût pour les situations improbables (un trait qu’elle partage avec sa consoeur, Sophie Kinsella). Toute la partie de l’histoire qui concerne le couple d’amis et l’attente de leur bébé est à mourir de rire ! Du coup, même si l’histoire principale de Polly est sérieuse, cette intrigue secondaire fait souffler un vent de légèreté et d’humour qui donnent au roman un équilibre formidable. On s’amuse, on est surpris, on est ému… On vibre au fil des pages.

Si vous connaissez déjà les romans de Jenny Colgan, alors je n’ai pas besoin d’en dire plus : vous savez déjà que c’est une romancière bourrée de talent et que vous passerez un très bon moment avec ce Noël à la petite boulangerie. Si vous n’avez jamais rien lu d’elle, alors c’est le moment de tenter votre chance avec ce livre parfait pour se mettre dans l’ambiance des fêtes de fin d’année.

Publicités
Cet article a été publié dans Chick lit. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Noël à la petite boulangerie, roman de Jenny Colgan

  1. Ha celui ci m’attends sagement dans ma pal 🙂

    J'aime

  2. Ping : La petite boulangerie du bout du monde, roman de Jenny Colgan | A livre ouvert

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s