La disparue de Noël, roman policier de Rachel Abbott

Depuis quelques années, je succombe à la vogue littéraire des crimes de Noël avec un grand plaisir. Moi qui suis une grande fan de romans policiers et des fêtes de Noël, c’est le mélange parfait de mes deux centres d’intérêt préférés ! Du coup, lorsque j’ai reçu le nouveau roman publié dans la collection du Cercle Belfond, La disparue de Noël, j’ai aussitôt ajouté ce livre à ma PAL de décembre, le plaçant au-dessus de mes autres urgences de lecture (les pauvres, elles devront attendre janvier !). Rachel Abbott n’est pas une débutante en matière de roman policier, mais c’est la première fois que je lis un de ses romans. J’ai donc plongé pour une découverte totale et je ne regrette pas d’avoir fait de cette lecture ma dernière priorité de l’année 2017 : elle m’a permis de la conclure en beauté !

A quelques jours de Noël, Caroline se trouve en voiture avec sa petite fille, Natasha. Elles rentrent toutes les deux d’un repas de famille pour lequel David, le mari de Caroline, n’avait pas pu les accompagner. Mais sur la route, tandis que la nuit est tombée, un accident se produit : la voiture quitte la route et Caroline meurt sur le coup. Lorsque les secours arrivent sur le lieu de l’accident, Natasha a disparu. La petite-fille s’est-elle enfuie en ayant peur ? A-t-elle été kidnappée ? Aucun indice ne permet de tirer l’affaire au clair. Six ans plus tard, David a refait sa vie. Il est marié à Emma et ils ont accueilli dans leur vie un petit garçon, Ollie. Tout va pour le mieux malgré le drame du passé, sauf que le passé refait surface sans crier gare : une jeune fille de treize fait brusquement irruption dans leur vie et prétend être Natasha. Où avait-elle disparu ? Et que lui est-il arrivé en six ans d’absence ?

Je ne veux pas trop vous en dire sur cette histoire pour ne surtout pas vous spoiler l’intrigue de La disparue de Noël. Et ça va être dur car depuis que j’ai lu ce livre, j’ai envie d’en parler à tout le monde ! Pour tout vous dire, j’ai commencé à lire ce livre un soir parce que ma télé est tombée en panne… Et je l’ai lu d’une seule traite, me couchant à presque deux heures du matin tellement il m’était impossible de lâcher ce livre avant la fin. Vous connaissez ce sentiment : il FALLAIT que je sache le fin mot de l’histoire !

Dès le début, ce livre cueille efficacement le lecteur avec une atmosphère assez inquiétante. Ce n’est pas du tout un livre glauque, mais on sent qu’il se passe quelque chose, que quelque chose cloche sans pour autant qu’on soit capable de l’identifier. Au fil des chapitres, cette sensation devient plus intense et elle finit par s’accompagner d’un sentiment d’urgence, comme si le temps nous était compté. Parce que d’ailleurs c’est le cas : il y a une escalade dans l’intrigue qui aboutit à une question de vie ou de mort.

L’intrigue de ce livre est très bien construite, riche en fausses pistes et en rebondissements, comme tout bon roman policier devrait en avoir. On plonge très facilement dans l’histoire qu’on découvre à travers les yeux de deux personnages principaux : Emma, la seconde femme de David, qui est très sympathique, chaleureuse et s’inquiète pour sa famille ; ainsi que Tom, l’enquêteur qui tente de recouper tous les pans de l’affaire pour faire apparaître la solution. Ces deux personnages, qui sont chacun acteurs et victimes de l’affaire, sont particulièrement agréables à suivre car on s’identifie tout de suite à leurs sentiments, à leurs luttes personnelles, et à leur volonté de sauver tout le monde. Au beau milieu du chaos, ils sont des personnages très lumineux auxquels on se raccroche comme à des bouées de sauvetage. On les suit d’autant plus volontiers qu’on se fait forcément du soucis pour eux !

Tout dans ce livre dénote un grand degré de maîtrise de l’art du roman policier par Rachel Abbott : l’intrigue, les personnages, l’atmosphère… Elle joue habilement avec les nerfs des lecteurs pour nous livrer un très grand moment de lecture. Les amateurs de bons romans policiers seront rassasiés avec La disparue de Noël car cette histoire tient toutes ses promesses, et même encore plus !

Publicités
Cet article a été publié dans Roman policier. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s