Et si on apportait des livres au bureau ?

Apporter des livres en classe, c’était mon rêve quand j’étais une petite fille… mais déjà une grande lectrice ! A onze ans, j’étais une lectrice rebelle dans l’âme et j’adorais passer mes récréations à la bibliothèque du collège. Pendant les heures de trou, au lieu de faire mes devoirs, je lisais mes livres et c’était un peu de liberté dans mon quotidien. En grandissant, j’ai continué à faire circuler mes lectures du moment sous le manteau : j’apportais des livres au lycée pour mon trajet en bus et dans l’espoir (vain le plus souvent) qu’un prof serait absent et que j’aurais une heure de lecture devant moi. A la fac, c’était encore plus important : les heures de trou étaient nombreuses tout comme les grèves de RER. La lecture était encore et toujours ma bouée de sauvetage. En revanche, dès que j’ai commencé à travailler, les livres sont restés dévolus à la sphère privé : ils n’avaient plus le droit de venir avec moi tous les jours. Si j’avais pris les transports en commun pour aller travailler, les choses auraient peut-être été différentes. Mais j’y allais en voiture et c’est moi qui conduisais. Et comme vous le savez, lire ou conduire : il faut choisir !

Une pause déjeuner littéraire

Lorsque les choses ont commencé à devenir très tendues dans mon ancien poste, j’ai pris l’habitude de me réfugier le midi pour lire au calme. Les premiers temps, je prenais mon livre et mon sandwich, et je me planquais pendant une heure sur le parking, dans ma voiture, pour lire en paix. Fort heureusement, j’avais des collègues en or, et en particulier l’une de mes collègues qui était la photographe de l’entreprise. Elle disposait d’un local photo qu’elle n’utilisait pas le midi et dans lequel il y avait un fauteuil très confortable… ainsi qu’un verrou ! Quand elle m’a proposé de me prêter son studio photo pour lire au calme le midi, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion. Elle m’a sauvé à l’époque !

Du coup, j’ai pris l’habitude de passer plusieurs midis chaque semaine (pas tous les midis non plus, je ne voulais pas passer pour l’asociale de service !) dans le studio photo avec un bon livre. Ces heures volées au quotidien étaient les meilleures de ma journée. Je m’évadais en laissant mes problèmes loin derrière moi. Mes collègues comprenaient ce besoin et ils ne m’ont jamais fait la moindre réflexion désobligeante. Tout ça pour dire que de créer un espace de lecture en entreprise m’a aider à encaisser ces derniers mois et je n’aurais certainement pas eu la force d’affronter la situation si je n’avais pas eu ce refuge personnel.

La lecture : une bulle personnelle… et un espace de partage

Si je partage cette expérience avec vous aujourd’hui, c’est parce que j’entends de plus en plus parler de bien-être au travail. Depuis environ un an, c’est devenu un vrai sujet de société et les entreprises sont de plus en plus nombreuses à envisager de nouvelles méthodes de management (une très bonne chose) et à investir sur des initiatives qui remettent l’humain au centre de la vie d’entreprise (là encore, bonne pioche !). Dans cette logique, certaines entreprises n’hésitent pas à parier sur la lecture pour souder les individus éparpillés. Créer un club de lecture en entreprise peut effectivement être une idée très sympa : c’est l’occasion pour les lecteurs de se retrouver entre eux mais aussi d’accueillir les curieux, ceux qui n’osent pas forcément pousser la porte de clubs de lecture ailleurs et qui pourtant voudraient bien essayer. Tout comme le sport, la lecture peut être une pratique solitaire ou communautaire. Tout dépend de la façon dont on la vit.

Dans le cadre d’une petite communauté, la lecture peut créer du lien, elle peut rassembler. Elle peut aussi servir de support pour établir un dialogue bien plus qualitatif que les échanges de mails habituels : je reviens vers toi… ! Sincèrement, nous avons tous vécu ça : une journée où seuls les mails et les coups de téléphone intempestifs viennent rythmer le travail. A la fin de la journée, vous avez juste l’impression d’avoir perdu votre temps. Vous avez aussi la sensation qu’il faudrait éradiquer le genre humain de la surface de la Terre ! Bref, une journée de merde !

Je ne dis pas que la lecture va tous nous sauver, mais elle peut rétablir du lien là où il n’y avait que des individualités. Nul homme n’est une île, mais des fois c’est dur de bâtir des ponts !

Club de lecture et bibliothèques d’entreprise

En découvrant les initiatives des entreprises qui investissent dans le bonheur au travail, la lectrice que je suis est évidemment heureuse de voir à quel point les livres sont plébiscités. Les clubs de lecture sont un moyen très sympa de découvrir ses collègues autrement, pas seulement la fille du bureau d’en face que vous fréquentez déjà, mais aussi le type de la compta dont vous ne connaissez pas le nom. Et pas besoin d’attendre que votre entreprise lance ce genre d’initiative : vous pouvez vous-même proposer la création d’un club de lecture d’entreprise ! Pourquoi ne pas partir à la recherche de lecteurs dans votre entreprise ? Pourquoi ne pas tenter de monter ensemble un projet sympa et humain ? Les DRH ne font pas tout dans ce monde, et ce genre de projet pourrait faire du bien à tout le monde.

Autre possibilité, pourquoi ne pas fonder une bibliothèque d’entreprise ? Si les Little Free libraries ont bien prouvé quelque chose, c’est qu’on n’a pas besoin de beaucoup de place ou de beaucoup de moyens pour créer une bibliothèque publique ! Il suffit d’un petit coin, de pas mal d’astuce et d’un soupçon de générosité pour que ça marche. Soumettez le projet à votre direction ou à votre comité d’entreprise : il suffit d’un grand caisson de rangement ou d’une étagère, de préférence dans un lieu de vie (comme la salle de pause si vous en avez une) ; chacun amène ensuite des livres dont il est prêt à se débarrasser et ensuite ça tourne tout seul. Les gens peuvent emprunter les livres et les ramener à leur rythme. Si l’entreprise est motivée, elle pourrait même débloquer un petit budget pour acquérir quelques livres dans l’année. S’il y a des bricoleurs dans les rangs des salariés, ils peuvent s’inspirer des modèles sur internet pour fabriquer une petite bibliothèque d’entreprise.

Vous l’aurez compris, la lecture peut être une affaire de partage. Elle peut faire la différence au sein d’une société humaine ou le contact et la rencontre avec les autres sont de plus en plus difficiles. Quel bonheur de découvrir qu’on n’est pas seul au monde, surtout sur son lieu de travail ! Si jamais vous avez vécu des expériences similaires, ça m’intéresse beaucoup de découvrir vos témoignages. En ce qui me concerne, la lecture a été ma planche de salut plus d’une fois. Et si je n’étais pas profondément convaincue de sa force positive sur ma vie, je n’aurais d’ailleurs pas fait ce blog au départ !

Publicités
Cet article a été publié dans Les Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour Et si on apportait des livres au bureau ?

  1. Imagimarion dit :

    Article très intéressant merci beaucoup ! Je ne lis pas autant que je le voudrais à ma pause de midi… mais dans ma collectivité il y a un site qui a mis en place une petite bibliothèque partagée et j’ai hâte d’aller y regarder de plus près !

    J'aime

  2. Un grand bravo à ta collègue photographe qui te laissait un local tranquille juste pour lire 🙂 A l’université il y a, de plus en plus, des boîtes de livres en libre service pour se servir ou échanger des livres dont on ne veut plus…

    J'aime

  3. Ah j’ai fais pareil au collège et au lycée, dès que j’avais un moment devant moi je sortais mon livre =) A la pause dej du boulot, comme nous mangeons en décalé pour que la librairie reste ouverte, je suis seule sur ce temps de pause alors dès que le repas est avalé, zou je me plonge dans mon livre. Cela me permet de réattaquer l’après midi plus sereinement =)

    J'aime

  4. angelakoala dit :

    C’est génial comme idée la bibliothèque d’entreprise!
    J’avoue que des fois le midi j’aimerais lire un peu mais je n’ose pas forcément, pourtant j’ai un bureau que je ne partage qu’avec une seule personne et des fauteuils douillets. Je vais sûrement commencer à oser alors. Par contre ça m’arrive le midi en mangeant mon sandwich de mettre mes écouteurs et écouter un audiolivre 🙂

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      Je pense que chacun choisit ce qui lui fait plaisir. Si tu préfères les audiolivres, alors fais-toi plaisir. Moi j’en écoute, mais plutôt le soir en tricotant. Je remarque que tu utilise le bon mot « oser » : oui on n’ose pas forcément amener son livre au bureau. Mais d’expérience je sais que les gens sont plus bienveillants et plus compréhensifs qu’on a tendance à le penser. Mes collègues n’ont eu aucun problème à accepter mes pauses/lecture alors tu devrais te lancer si tu en as envie. Bonne lecture !

      Aimé par 1 personne

  5. Moi aussi j’aime beaucoup lire pendant ma pause déjeuner au bureau 🙂 comme je suis toute seule dans mon bureau, je n’ai pas besoin de chercher une autre salle au calme. Mais je me sens toujours un peu coupable, car même si c’est la pause déjeuner, être devant son écran avec un bouquin, ca peut paraître bizarre. Bref, ton idée de club de lecture est géniale, ce serait super de pouvoir lire en groupe et partager nos avis!

    J'aime

  6. Un bel ode à l’amour de la lecture ! Je suis en total accord avec toi 🙂
    Très bonne initiative et très bel article aussi.

    J'aime

  7. Ping : Et si on apportait des livres au bureau ? — A livre ouvert – En mode famille

  8. cora85 dit :

    Une bonne idée !
    Tu avais des collègues en or !
    Ondine

    J'aime

  9. Je ne peux qu’approuver avec cette belle idée !

    J'aime

  10. Ping : C’est le premier, je balance tout! #4 | Akatsuki no Manga

  11. green2folie dit :

    Que je me suis retrouvée dans ce bel article!
    J’essaie moi aussi de trouver une bulle dans laquelle me faufiler le temps de la pause déjeuner, fuir le genre humain quelques minutes pour retrouver un peu d’apaisement dans la lecture. Non pas que mes collègues soient tous des boulets mais parfois il suffit d’un (ou d’une) pour polluer tes journées.
    Ta collègue photographe est une perle, et j’adore ton idée de club de lecture et/ou bibliothèque dans les bureaux.
    Belle journée 🙂

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      Merci beaucoup pour ton commentaire. Déjà ça fait chaud au cœur de savoir qu’on est pas toute seule à chercher un espace de respiration et d’évasion parmi le chaos du quotidien. Et ensuite c’est vrai que même quand on aime bien les gens, c’est important de prendre du temps pour soi. Je mesure à quel point j’ai eu de la chance d’avoir de supers collègues. Très belles lectures à toi !

      J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s