Silence on tourne : la comédie du moment au théâtre Fontaine

Il y a deux semaines, j’ai eu l’occasion d’aller voir la dernière pièce présentée au théâtre Fontaine, à Paris. La nouvelle comédie à l’affiche s’appelle Silence, on tourne et la rumeur veut que ce soit la meilleure comédie du moment à l’affiche d’un théâtre parisien. Comme justement j’avais besoin de rigoler, la pièce semblait le bon choix pour un divertissement sympa et pas prise de tête un samedi soir. Donc, après un dîner estival sous le soleil de la place du Tertre (oui, j’aime toujours faire des trucs touristiques à Paris, ça fait partie du charme de la ville), ma meilleure amie et mois avons pris notre courage à deux mains pour descendre toutes les marches de Montmartre (préalablement grimpées avec tout autant de courage) et finalement parvenir, presque à bout de souffle, devant la porte du théâtre Fontaine, situé plusieurs rues en-dessous de Pigalle. Et là il y avait une queue énorme ! Heureusement que les places sont numérotées parce que sinon je me serais enfuie ! Je n’étais jamais allée au théâtre Fontaine, je ne savais pas comment était la salle. Je n’avais jamais vu aucune pièce écrite par Patrick Haudecoeur, je ne savais pas à quoi m’attendre. Eh bien la soirée a été une pure réussite et je ne me rappelle pas d’avoir autant ri de ma vie au théâtre avant cette soirée !

Tout le monde est bien en place, installé dans les sièges du théâtre, la lumière s’éteint et on peut enfin commencer… le tournage ! Une équipe de tournage a investi la salle du théâtre Fontaine pour réaliser un film mettant en scène une histoire sur les coulisses cruelles du théâtre. Une actrice doit être assassinée par son mari car il a découvert qu’elle avait un amant. Nous, le public, sommes donc les figurants de la pièces, et nous sommes priés de faire notre boulot correctement en intervenant comme on nous le demande, et sans déranger le travail de l’équipe sur scène. Malheureusement pour eux, les imprévus ont pleuvoir : le réalisateur se fait larguer par sa petite-amie, la jeune starlette drague l’assistant réalisateur pour avoir de l’avancement, la star ne s’entend pas avec son habilleuse, la technicienne passe son temps à courir partout pour réparer les accessoires qui ne fonctionnent pas, le producteur est au bord de la crise de nerfs… à ce train-là, le film a peu de chances de voir le jour ! Sans compter qu’une sombre histoire de dettes vient encore compliquer les choses, et un membre de l’équipe a un plan machiavélique pour résoudre le problème…

Je ne veux pas trop vous en dire sur cette excellente pièce pour vous garder la surprise, et en même temps depuis que je suis allée voir Silence, on tourne je passe mon temps à en parler à tout le monde !

Cette pièce est effectivement une comédie particulièrement réussie. Le concept de départ est très original et fonctionne vraiment très bien puisque le public doit activement participer au déroulé de la pièce. Ce n’est pas tous les jours que le public est sensé comme ça incarner un personnage de la pièce ! Dès le début, il y a donc beaucoup d’interactions entre les acteurs sur scène et nous le public, ce qui permet de tout de suite rentrer dans le bain de l’histoire et de créer encore plus de quiproquos.

La pièce dure 1h50 sans entracte, et pourtant on ne voit vraiment pas le temps passer. Toutes les cinq minutes il se passe un truc drôle sur scène et la salle éclate de rires ! Les rebondissements s’enchaînent les uns après les autres, sans qu’on puisse les voir venir. Jusqu’à la fin, on ne peut pas imaginer comment tout cet imbroglio va se terminer ! Du coup, on assiste vraiment à un pur moment de théâtre comique. Au final, on ressort de la salle avec la banane et un léger mal de gorge tellement on a ri toute la soirée.

La distribution est particulièrement bonne, il faut le dire. Ils sont tous excellents, Patrick Haudecoeur en tête puisque c’est lui qui joue l’assistant réalisateur, un personnage d’une drôlerie inégalable, très chaleureux mais un peu maladroit le pauvre, et qui se retrouve régulièrement dans des positions délicates (du genre à devoir remplacer un cascadeur au pied levé dans une scène très délicate et potentiellement dangereuse). Mention spéciale à Nassima Benchichou, qui joue la jeune première mais assez loin des clichés du genre puisqu’elle se révèle beaucoup plus redoutable que prévu. Et surtout, j’ai eu un énorme coup de coeur pour Véronique Barrault qui joue la technicienne de plateau, et qui s’avère absolument irrésistible en toutes circonstances !

Je voudrais aussi signaler qu’il y a pas mal d’intermèdes musicaux dans la pièce. D’ailleurs, quand on arrive dans la salle pour le placement, il y a déjà trois musiciens sur scène qui nous accueillent en musique. On les retrouve ensuite à plusieurs moments dans la pièce et c’est vraiment très agréable car ça donne encore un peu plus de peps à cette pièce déjà chaleureuse et généreuse.

Comme le hasard fait bien les choses, la semaine où je suis allée voir la pièce, les nominations aux Molières 2017 sont tombées et Silence on tourne est nommée dans la catégorie de la meilleure comédie de l’année. Une nomination complètement méritée ! Alors si vous cherchez une pièce de théâtre sympa et vraiment drôle pour vous détendre, courez sans plus tarder au théâtre Fontaine. La salle est très agréable, et cette pièce mérité vraiment le déplacement. Ce n’est pas tous les jours qu’on rit autant, et cette pièce dans la pure tradition de la comédie de boulevard plaira autant aux fans de théâtre qu’aux simples curieux.

Publicités
Cet article a été publié dans Théâtre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s