Vintage, roman policier de Grégoire Hervier

vintageJe suis d’un naturel curieux et je dois bien avouer qu’il y a plusieurs choses qui me passionnent vraiment dans la vie, au point de devenir des obsessions au quotidien. C’est le cas de la littérature, mais c’est aussi le cas de la musique rock. Je l’ai rencontrée très tôt dans mon enfance, et depuis elle et moi on ne s’est jamais quittées. Alors évidemment lorsque j’ai reçu le communiqué de presse pour le nouveau roman de Grégoire Hervier, Vintage, j’ai sauté sur l’occasion de le découvrir. Car Grégoire Hervier présente avec ce nouveau livre une histoire unique et passionnante, un roman policier à la bande-son rock terriblement qui invite les lecteurs à plonger au plus profond de l’histoire du rock, au coeur de ses mythes les plus fascinants et inquiétants.

Thomas est guitariste, mais pour vivre il travaille comme journaliste dans la presse rock et dépanne parfois son ami Alain en lui servant de vendeur dans son magasin de guitares de Pigalle. En vrai passionné, il connaît par coeur l’histoire des guitares d’exception. Un jour, il est contacté par un collectionneur anglais, le vieux lord Winsley, qui veut acheter une guitare et qu’elle lui soit livrée chez lui, en Ecosse. Thomas s’envole alors pour les bords du Loch Ness, découvrant le manoir du multi-millionnaire… et découvrant aussi sa collection fabuleuse. Mais ce qui intéresse vraiment lord Winsley, c’est la passion de Thomas pour les guitares. On vient récemment de lui voler la plus belle pièce de sa collection : une Moderne Gibson de 1957, une guitare tellement mythique que son existence même est au coeur des spéculations les plus enthousiastes. Pour être remboursé par son assurance, lord Winsley a besoin que Thomas prouve enfin que cette guitare a bien existé. En échange, il offre une récompense d’un million de dollars. Le jeune passionné accepte et s’embarque pour une aventure qui le mène à Sydney puis aux Etats-Unis où il arpente des routes mythiques et finit par atteindre le berceau de la musique rock. Mais sa route est semée d’embûches, de mystères et de cadavres…

J’espère avoir rendu justice au roman de Grégoire Hervier en vous faisant ce petit résumé. Vintage est un véritable roman policier, mais il présente aussi d’autres aspects très intéressants qui permettent de le ranger au choix dans la catégorie du road-trip ou du roman rock. Et même si ce n’est pas nécessaire de s’y connaître en rock pour apprécier ce livre tant il est bien ficelé, il est clair que les amateurs d’histoire du rock seront les premiers à se lécher les babines à la lecture de Vintage.

L’histoire commence sur les chapeaux de roues, et c’est le rythme qu’on va garder tout du long. On est tout de suite happé par l’affaire policière (à savoir le vol d’une guitare de grande valeur et le meurtre d’un luthier écossais), mais très vite les autres éléments ressortent pour donner beaucoup de relief à l’intrigue. Grégoire Hervier bâtit une histoire ambitieuse avec trois fils d’intrigue qui s’entremêlent : le vol de guitare, la chasse au trésor pour trouver des preuves de l’existence de la Moderne, mais aussi la recherche d’un vieux rocker oublié. Tout cela est mélangé avec brio et accroche irrésistiblement le lecteur. Je vous préviens d’ailleurs que vous ne pourrez pas poser ce livre !

Ensuite évidemment, l’aspect très intéressant dans Vintage, c’est sa grande érudition. Pas dans le sens où on s’ennuie parce que l’auteur nous assomme avec un cours magistral sur l’histoire des guitares rock ; plutôt dans le sens où Grégoire Hervier connaît beaucoup de choses et on sent bien qu’il maîtrise parfaitement son sujet. Moi qui connaît plusieurs anecdotes et mythes de l’histoire du rock, j’ai vraiment appris beaucoup de choses avec ce livre. Mais ça n’est jamais ennuyeux. Le personnage principal, Thomas, est un passionné qui partage avec sa curiosité avec le lecteur et lui apporte, petit à petit, toutes les clefs pour comprendre de quoi on parle.

A ce titre, toute la partie de l’histoire qui aborde la Moderne est très réussie. Je n’avais jamais entendu parler de cette guitare, et maintenant je trouve son histoire tout à fait fascinante. Avec cette histoire de guitare mythique, Vintage nous embarque dans une chasse au trésor qui évoque un peu Tintin et le secret de la licorne. Et on en a pour son argent parce que le souffle de l’aventure n’est effectivement pas loin.

Il faut d’ailleurs souligner que ce roman revisite un peu le roman d’aventure : Thomas parcourt le monde, fait divers connaissances, se retrouve parfois dans des situations très compliquées… La quête de la guitare nous lance dans un road-trip en forme de quête pour trouver la guitare mythique. Mais ce mouvement permanent est aussi un bon moyen de rendre hommage à l’énergie qui se dégage de la musique rock.

Si vous n’êtes pas fan de musique rock ou que vous ne vous y connaissez pas trop, vous apprécierez Vintage car c’est un excellent roman policier, passionnant et très bien mené. Si vous êtes ne serait-ce qu’un peu amateur de rock et d’histoire du rock, alors vous serez complètement hypnotisés par ce roman qui est un très bel hommage à la culture rock et à son histoire. Grégoire Hervier revisite avec beaucoup de talent les racines du rock et la mythologie de cette musique devenue incontournable. La lecture de ce livre est purement jubilatoire !

Publicités
Cet article a été publié dans Roman policier. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Vintage, roman policier de Grégoire Hervier

  1. Ping : Les livres à retenir en 2016 : mon best-of | A livre ouvert

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s