Lexique des mots littéraires bizarres

jpg_CalligrammeBonjour à tous !

En ce mois de septembre consacré à la rentrée littéraire, je vous propose aujourd’hui un petit atelier lexical. N’ayez pas peur, ce ne sera pas douloureux ! Récemment, on me pose des questions sur des termes que j’emploi dans mes articles et chroniques. J’en ai déjà expliqué quelques uns comme la quatrième de couverture ou le broché, mais aujourd’hui, j’ai eu envie d’allée plus loin en vous faisant découvrir les mots bizarres. Hormis les étudiants en Lettres Modernes, peu de gens les utilisent au quotidien. Mais on ne sait jamais : vous pourriez en avoir l’utilité pour vos mots croisés. Sinon, cela vous permettra de briller dans les dîners en ville !

Antepénultième : L’avant-avant-dernier. Eh oui, tout a un nom ! Et l’avant-dernier s’appelle donc le pénultième.

Apocryphe : se dit d’un texte qui n’est pas authentique, dont l’origine est douteuse.

Autodafé : cette expression nous vient tout droit de la période l’Inquisition espagnole, où ont aimait bien mettre en scène les exécutions des hérétiques. La mort par le feu étant particulièrement impressionnante et douloureuse, c’était une méthode couramment utilisée. Au fil des siècles, les livres bannis par des autorités religieuses ou politiques ont subi le même sort (notamment en Allemagne dans les années 1930-1940), et aujourd’hui l’expression est plutôt utilisée dans un contexte littéraire. Un autodafé est donc devenu l’acte de brûler un livre.

Boustrophédon : le mot est drôle, et ça tombe bien car il s’agit d’un jeu littéraire ! Le boustrophédon est un jeu inspiré des codes secrets qui consiste tout simplement à transcrire les mots de droite à gauche et non pas de gauche à droite comme on le fait normalement en français. Par exemple : « Il est parti » devient « Itrap tse li ».

Bovarysme : maladie textuellement transmissible découverte par Flaubert. Touche exclusivement les jeunes filles en fleur férue d’idées romanesques qui préfèrent fuir dans l’imaginaire plutôt que d’affronter la réalité de leur vie.

Calligramme : poème en forme d’œuvre d’art. L’auteur écrit/dessine son texte de telle sorte que ça ressemble à quelque chose à la fin (ce qui n’est pas toujours garanti en temps normal). Les calligrammes les plus célèbres sont ceux de Guillaume Apollinaire.

Chrestomathie : Le nom est à la fois joli et un peu barbare, il faut bien le dire. Une chrestomathie désigne une anthologie de textes consacrée à un auteur classique. Souvent, on parle de chrestomathie pour les auteurs latins ou grecs anciens qui servent de support pour l’apprentissage de leurs langues respectives.

Incipit : Ce joli petit mot ou le c se prononce k sert à désigner les premiers mots d’un roman. En règle générale, on considère que la première phrase d’un roman est l’incipit, et c’est toujours beau pour la gloire de trouver LA bonne phrase qui rentrera dans l’histoire de la littérature. Proust fait figure de grand favori avec son : « Longtemps, je me suis couché de bonne heure. »

Miscellanées : Toujours utilisées au pluriel, les miscellanées servent à désigner un genre littéraire. Il s’agit d’un recueil de textes très variés qui ont pour seul point commun un thème précis.

Mot-valise : vous avez certainement déjà entendu cette expression, et vous connaissez son principe : il s’agit tout simplement de coller deux mots pour n’en faire qu’un. Beaucoup d’auteurs français ont utilisé ce procédé avec talent. Le mot-valise reste un beau moyen d’inventer de nouveaux termes, de faire preuve d’originalité et de faire sourire le lecteur. J’ai une petite préférence personnelle pour le saucipain : c’est-à-dire le hot dog !

Publicités
Cet article a été publié dans Les Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Lexique des mots littéraires bizarres

  1. Je crois que je suis atteinte de bovarysme alors!

    J'aime

  2. J’en connaissais la plupart, mais tu m’en as appris certains ! Merci 🙂

    J'aime

  3. juneandcie dit :

    Excellent ce petit lexique.

    J'aime

  4. Ping : Les jeux littéraires pour animer vos soirées | A livre ouvert

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s