Le Coeur entre les pages, roman de Shelly King

coeurDepuis que j’ai découvert les éditions Préludes le mois dernier, je veille avec un grand intérêt sur leur catalogue de nouveautés. Rappelez-vous, le mois dernier, je vous avais parlé du roman La Meilleure d’entre nous de Sarah Vaughan, que j’avais particulièrement aimé. Une lecture rafraîchissante et sympathique : que demander de mieux ? Eh bien justement, j’ai encore trouvé un meilleur livre : Le Coeur entre les pages, de la romancière américaine Shelly King. Ce livre est un formidable hymne à la lecture, à la passion des livres, et finalement à la joie de vivre et de partager cette passion. Un énorme coup de coeur qui confirme tout le bien que je pensais déjà de cette collection Préludes.

Dans ce roman, nous découvrons l’histoire de Maggie, une jeune trentenaire qui vient de se retrouvée licenciée d’une grosse entreprise d’informatique de la Silicon Valley. Cette passionnée de littérature, qui avait fait des études pour devenir bibliothécaire, est tombée dans la marmite des nouvelles technologies à la faveur d’un hasard, et d’un ami qui lui a mit le pied à l’étrier. Maggy voudrait bien retrouver son ancien travail, et la vie qui allait avec. D’autant plus que pour l’instant, ça ne va pas fort : son petit-ami l’a quittée sans même un regard en arrière, ses parents lui proposent de retourner vivre à la maison, elle n’a plus les moyens de se payer son café chaque matin… et elle passe tout son temps dans une petite librairie de quartier qui vend des livres d’occasion. Là, elle plonge avec plaisir dans des histoires incroyables et des romances qu’elle dévore à la vitesse de la lumière tout en évitant les coups de griffe du chat de la boutique. Pas franchement un projet de carrière. Pourtant, la découverte d’un livre avec des notes manuscrites dans ses marges va tout changer : Maggie devient le témoin d’une histoire d’amour entre deux personnes, Catherine et Henry, qui lisent L’Amant de lady Chatterley. Dès lors, Maggy va puiser dans cette histoire d’amour l’inspiration pour reconstruire sa vie… et faire enfin ce qu’elle veut réellement faire : s’épanouir et être heureuse.

Autant le dire tout de suite : j’ai été vraiment très enthousiasmée par ce roman qui est une vraie réussite. J’étais même surprise de voir qu’il s’agit d’un premier roman car l’auteure maîtrise tout à fait son sujet. Tous les éléments sont réunis : un personnage principal attachant, des personnages secondaires déjantés et drôles, une histoire basée sur le fait de reconstruire sa vie et rechercher le bonheur, deux histoires d’amour croisée, des sentiments, de l’humour, un soupçon de drame, plusieurs rebondissements inattendus, et surtout le thème de la lecture qui est très bien travaillé.

Si vous faites partie des lecteurs passionnés, ceux qui restent éveillés la nuit pour finir absolument un livre, ceux dont les étagères croulent sous le poids de leurs nombreux livres, alors vous allez forcément vous reconnaître dans le portrait qui est dressé des bibliophiles. Ce roman vous parlera, parce que Shelly King parle la même langue que celle des amoureux de livres : un mode de communication basé sur l’expérience sensorielle, des fauteuils moelleux, le plaisir de toucher et sentir le papier, l’obsession du rangement idéal sur les étagères, le problème de ne pas avoir assez de place, la gourmandise de déguster un bon gâteau pour accompagner un bon livre… Ce livre est un hymne à la lecture, mais il met aussi en lumière l’importance de partager ce plaisir pour le faire découvrir à d’autre.

Par les nombreux sujets qu’il traite, ce roman m’a un peu fait pensé au film Vous avez un message, dans lequel Meg Ryan tient une librairie indépendante à New York. Et je dirais que l’atmosphère générale est un peu la même. Mais ce roman est beaucoup plus profond, plus riche. Il m’a beaucoup parlé parce qu’il aborde la difficulté qu’on les trentenaires à trouver leur voie dans un monde qui offre beaucoup de possibilités, mais finalement peu de repères. J’ai été touchée par l’idée qu’il faut tenter de suivre son propre chemin, celui qui permet de s’épanouir. Ce roman libère une dose d’optimisme incroyable, et j’en suis ressortie à regret. Ce qui est peut-être la meilleure des raisons pour vous conseiller de lire ce livre !

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature étrangère. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Le Coeur entre les pages, roman de Shelly King

  1. J’ai déjà lu deux publications de chez Préludes et je suis très curieuse de ce nouveau roman 🙂 j’adore la couverture !!!

    J'aime

  2. Ping : Sommaire de Mai 2015 | A livre ouvert

  3. Quaidesproses dit :

    Bon bah voilà, je viens de l’acheter. Y’a plus qu’à te dire merci de faire grossir ma PAL 😉
    J’adore la couverture en plus.

    Aimé par 1 personne

  4. eneleh59 dit :

    Ah tu me donnes très envie de le lire ! Je me demandais si l’histoire était à la hauteur de cette couverture si choupi, ça semble être le cas ! 🙂

    J'aime

  5. Ping : Interview de la romancière américaine Shelly King | A livre ouvert

  6. Ping : Le best of de mes lectures 2015 | A livre ouvert

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s