Phryne et les anarchistes, roman policier de Kerry Greenwood

phryne-et-les-anarchistesDepuis ce début d’année, on peut le dire : j’ai eu une pile de livres à lire plutôt bien remplie ! Je suis littéralement overbookée ! Du coup, avec toutes les nouveautés que j’ai lues, j’ai eu un peu de mal à trouver le temps de lire la quatrième aventure de miss Prhyne Fisher, qui officie comme détective privée à Melbourne dans les années 1920 sous la plume de la remarquable Kerry Greenwood. Dans ce nouveau tome intitulé Phryne et les anarchistes, nous retrouvons notre charmante détective en fâcheuse posture… Mais comme toujours, elle trouvera le moyen de s’en sortir !

La particularité de ce nouvel opus, c’est que Phryne va devoir gérer deux enquêtes de front. La première concerne un groupe d’anarchistes lettons qui ont assassiné un jeune homme sous les yeux de Phryne sans qu’elle puisse faire quoi que ce soit. Une fois le jeune homme mort dans ses bras, elle décide de tirer cette histoire au clair pour venger cette mort… et accessoirement les dégâts subis pendant la fusillade par sa propre voiture adorée. Pour boucler cette enquête, il va falloir enquêter dans les milieux anarchistes, rencontrer des gens peu fréquentables, des révolutionnaires de tous poils ainsi que quelques gangsters. Pas de quoi faire preuve à la miss ! L’autre histoire, plus délicate, implique la fugue d’une jeune fille de bonne famille. Pour retrouver cette fillette, Phryne va enquêter dans un milieu tout aussi mystérieux que celui des anarchistes : la bonne société de Melbourne qui, sous des devants respectables, cache en fait des secrets sordides.

Avec la double enquête proposée dans ce nouveau roman, Kerry Greenwood prouve deux choses au lecteur : d’abord son ingéniosité, ensuite sa maîtrise incroyable de la narration. Si l’histoire des anarchistes est assez spectaculaire et pleine d’action, la deuxième histoire est davantage basée sur la psychologie des personnages et elle offre plus de suspens. Ces deux histoires entrelacées donnent un rythme particulièrement haletant au livre, et elles sont toutes deux très bien travaillées… A tel point qu’elles auraient certainement pu faire l’objet d’un livre pour chacune.

Avec cette nouvelle histoire, Kerry Greenwood installe encore plus Phryne Fisher dans le carré VIP des enquêteurs de romans policiers. Elle a déjà fait ses premières armes dans les trois premiers livres ; celui-ci est donc plus un exercice de virtuose qui vise à démontrer qu’elle mérite sa place aux côtés des plus grands détectives privés de fiction.

Le rythme du récit est rapide, haletant, tout va sur des chapeaux de roues et le lecteur a intérêt à prévoir une nuit blanche parce qu’une fois qu’on commence ce livre, on ne veut plus l’arrêter. Plus encore que dans les autres histoires, la dynamique de l’histoire se fait sentir. Autre très bon point, Kerry Greenwood est

Publicités
Cet article a été publié dans Roman policier. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Phryne et les anarchistes, roman policier de Kerry Greenwood

  1. Il faudrait que je commence cette saga ! Mais j’ai aussi de nombreux livres dans ma PAL…ça sera quand je l’aurai au moins baissé de moitié 😉

    J'aime

  2. Ping : Sommaire de Mai 2015 | A livre ouvert

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s