Rivages/Rouge : collection musicale pour lecteurs curieux

ManchesterJe vous ai parlé récemment de l’excellente biographie que Julia Blackburn a consacré à Billie Holiday dans la collection Rivages/Rouge de Rivages. J’ai découvert cette collection « musicale » lors du dernier Salon du livre de Paris, et cela fait donc un mois maintenant que j’attends la bonne occasion pour vous parler plus en détails de cette collection dont je suis totalement tombée amoureuse. Une collection qui s’adresse à un large public : les fans comme les simples curieux sont invités à voyager dans le temps et à se laisser bercer par la musique.

Au départ, on ne peut pas dire que les livres musicaux soient très appréciés en France. Et à part la énième biographie consacrée à Dalida, il n’y a pas forcément beaucoup de choix pour les amateurs de musique ou les férus d’histoire musicale. J’étais à la fac lorsque j’ai commencé à m’intéresser aux livres dits musicaux. A l’époque, c’est dans la collection Domaine étranger de 10-18 que j’avais pioché mes premières lectures rock : des ouvrages signés Jim Morrison, le journal de Kurt Cobain, les carnets de Leonard Cohen…

Puis mon grand coup de foudre fut pour le très bon livre d’Yves Bigot : Plus célèbre que le Christ, un recueil de 50 portraits enrichis d’extraits d’interviews avec des rockeurs, des vrais, qui revenaient sur le passé musical et social de leurs jeunes années. De là est venu mon intérêt pour les livres musicaux : la possibilité d’embrasser en un seul livre une mouvance musicale et sociale. Car la musique est rarement déconnectée de son contexte social, et ce n’est pas un hasard si plusieurs musiques contestataires sont devenues la bande-son de leurs époques.

La très bonne idée de la collection Rivages/Rouge, c’est de proposer un large catalogue d’œuvres qui proposent aux lecteurs de replonger dans le passé : le mouvement des droits civiques, la guerre du Vietnam, la ségrégation, les années Thatcher… Autant de périodes politiques dont la réalité sociale est passée à la moulinette des guitares électriques, avec pour porte-étendard les voix de nombreux artistes de talents. Comme le dit si bien la présentation de cette collection ambitieuse :

« Du Blues du Delta à la pop des Sixties, du rock le plus assourdissant au Rap et à l’Electro, Rivages/Rouge – à travers une collection de textes de référence – déroule la bande-son de toutes les joyeuses contre-cultures. »

New-YorkEt de fait, non seulement les sujets abordés sont passionnants, mais certaines plumes présentes dans la collection font carrément partie du Panthéon des écrivains rock, dont le plus emblématique est certainement Nick Kent. Sous le stylo de ces auteurs passionnés par leurs sujets et très bien renseignés, on découvre le Swinging London, l’histoire du Blues, l’épopée Led Zeppelin, la voix de Billie Holiday, on enquête sur les morts suspectes dans le Rap… Autant de voyages fabuleux, riches en informations et en surprises.

N’hésitez pas à vous rendre sur le site des éditions rivages pour découvrir cette collection aussi variée que réussie. Si certains ouvrages s’adressent plutôt à des connaisseurs et autres lecteurs pointus, d’autres comme la biographie de Billie Holiday sont vraiment pour le grand public. Pas de culture musicale requise pour les lire, juste de la curiosité.

Bonne lecture à tous !

Publicités
Cet article a été publié dans Infos. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Rivages/Rouge : collection musicale pour lecteurs curieux

  1. Quaidesproses dit :

    C’est étrange, mais j’ai vu un reportage sur Manchester, basé sur la musique – je dois dire que je l’ai regardé – j’ai l’impression qu’il était pas loin de 4h du mat – mais suis pas convaincue – sur arte je pense, et j’avais adoré même si à ce jour, tout est un peu flou. Du coup, le premier livre que tu présentes me parle et me tente beaucoup. Puis dans le fond, je n’ai pas vraiment de livre de ce genre. Merci pour cette chronique.

    Aimé par 1 personne

    • uranie84 dit :

      Contente de t’avoir donné une idée de lecture. En grande fan de britpop, je dois avouer que celui sur Manchester me tente beaucoup… en fait il y a au moins 5 livres de la collection qui me font envie !! Si tu aimes la musique, je pense que tu peux vraiment passer un bon moment avec ce genre de livres. Même si ce n’est pas de la fiction, c’est très intéressant.

      J'aime

  2. Ping : Sommaire d’avril 2015 | A livre ouvert

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s