Les conseils utiles pour démarrer un litblog

femme-echelle-livresLorsque je me suis lancée dans cette belle aventure qu’est alivreouvert, je ne connaissais pas grand-chose à la blogosphère. C’était en janvier 2011 et je lisais des blogs, mais je ne pensais pas une seule seconde que moi aussi, je pourrais un jour devenir une de ces filles à qui ont demande « Tu fais quoi dans la vie ? » et qui répondent avec légèreté « Ben, j’ai mon boulot et à côté je gère mon blog ». Quand je me suis lancée, je pensais que ce serait facile. Et c’est vrai qu’au début c’est facile. On ne fait pas trop la difficile, le moindre post publié sans soucis de mise en page est l’objet d’un enthousiasme délirant, et il suffit d’avoir une dizaine de personnes qui le lisent pour qu’on soit contente. Les problèmes arrivent ensuite ! Quand on veut faire mieux, faire plus, avoir plus de lecteurs, être au niveau de leurs attentes… Il faut alors élever le niveau, et ça veut dire monter en compétence sur plein d’outils plus ou moins barbares, s’atteler à un calendrier de publications, développer les réseaux sociaux, prendre le temps de répondre aux commentaires… Bref, jouer dans la cour des grands ! Entrant désormais dans la quatrième année d’existence de mon litblog (blog littéraire), j’en profite pour livrer les quelques bribes de sagesse que j’ai accumulée au fil du temps, dans l’espoir que ça puisse servir quelqu’un.

Une question de passion

Au départ, on monte un blog parce qu’on a envie de partager quelque chose qu’on aime, le faire connaître, permettre à des gens de faire preuve de curiosité, dialoguer avec eux même… Si vous souhaitez monter un blog juste pour vous faire connaître et gagner de l’argent, je crois que vous passez un peu à côté du concept. Blogguer, c’est être passionné par quelque chose et être prêt à donner de son temps et de son énergie pour faire vivre cette passion. Car ne soyez pas dupe : le blog va rapidement vous prendre pas mal de temps !

Au début, il n’y a pas beaucoup de choses à faire. Vous trouvez des plateformes clef en main pour monter facilement un blog, même quand on n’y connaît rien en technique. Moi, j’ai choisi WordPress et je ne regrette pas. C’est très simple à prendre en main, et avec le temps quand on commence à domestiquer un peu l’outil, on peut commencer à bidouiller beaucoup de choses. Par exemple, j’ai changé plusieurs fois de menu, j’ai modifié la colonne de droite, j’ai synchronisé le blog avec mon compte facebook, j’ai ajouté la timeline twitter, un widget pour le challenge Goodreads…Au final, le blog est comme je veux qu’il soit, comme j’ai besoin qu’il soit… Et j’ai gagné en ergonomie, ce qui veut dire que pour le lecteur, c’est plus agréable parce que tout ne se promène pas dans tous les sens sur les pages !

En revanche, une fois que vous commencez à customiser le blog et que vous ouvrez des comptes de réseaux sociaux, ce n’est plus le même budget temps par semaine qu’il faut compter ! Au début, je devais passer deux ou trois heures par semaine. Mais avec le temps, j’ai commencé à publier plus d’articles, ce qui a pris plus de temps. Aujourd’hui, le blog prend environ huit heures par semaine… Et ça sans compter les heures de lecture pour alimenter les chroniques littéraires ! Comme je vous le dis, il faut être passionné !

Prendre le temps de bien faire… et accessoirement être patient

Il y a quelques temps, une amie s’est lancée dans son propre blog. Elle pensait faire les choses assez vite, tout boucler pour une mise en ligne en un mois… et finalement, ça a pris le double de temps qu’elle imaginait ! C’est sûr que quand on veut proposer un contenu de qualité et avoir un blog correctement présenté, ça prend du temps ! Mais il faut justement prendre ce temps. Rien n’est plus désagréable que de cliquer sur un bouton qui vous envoie sur une page « erreur 404 » ! Les lecteurs ont le droit d’être exigeant, d’autant qu’il y a plein d’autres blogs sur le web.

Avant de mettre votre blog en ligne, préparez déjà quatre ou cinq articles, pour qu’il n’ait pas trop l’air vide. N’ouvrez pas un menu avec vingt catégories si vous n’avez pas de contenu à mettre dedans. Et vérifiez que tous les aspects techniques fonctionnent bien. Faites le test vous-même, et demandez à vos proches de joueur les cobayes : ils peuvent faire un tour sur votre blog et vous remonter les choses qui ne vont pas ou qui les ont simplement gêné. C’est un excellent moyen de s’améliorer et en plus ça motive.

Par contre, ne vous imaginez pas qu’en un claquement de doigts, vous allez parvenir à un millier de visites par jour ! Il faut du temps avant que votre blog soit bien référencé et qu’il génère beaucoup de traffic. Si vous avez un peu de temps, renseignez-vous sur les bonnes pratiques des blogs en matière de SEO. Le référencement Google est crucial pour avoir du visitorat, donc mieux vaut commencer à parler Google couramment ! Vous pouvez aussi inscrire votre blog dans des annuaires de blogs. Pour être franche, ça génère très peu de trafic, mais vous serez quand même contents du peu que ça vous rapportera. Il faut rester patient et ne pas oublier que c’est toujours le contenu de qualité qui est valorisé… mais ça prend du temps.

Se mettre dans la peau d’un lecteur

Au moment de lancer alivreouvert, j’ai pas mal surfé sur le net pour regarder d’autres blogs, tous types de blogs, afin de regarder un peu ce qui ce faisait ailleurs. C’est comme ça que j’ai commencé à mettre le doigt sur les bonnes pratiques (les choses que j’aimais, qui me donnaient envie de revenir lire un blog) et toutes les erreurs à ne surtout par commettre (= les choses horribles qui me faisaient fuir). C’est évident que si je suis un blog, c’est parce que son contenu m’intéresse. Donc si je vais lire un blog dédié aux idées de sorties avec des enfants, et que je tombe sur un code de réduction pour de la cosmétique, je risque de me demander ce qui se passe ! De la même manière, si je vais sur un blog qui n’a pas été mis à jour depuis un mois, je me dis que la personne n’est pas très sérieuse ou que le blog est abandonné.

Il y a des erreurs de base à éviter absolument, et la plupart du temps, ça concerne l’ergonomie du blog. On a tous envie de faire quelque chose de beau, mais un fond noir avec du texte en rouge bordeaux, ce n’est tout simplement pas possible ! Avant de suivre son goût personnel, il faut se poser les bonnes questions : est-ce que mon texte est lisible ? Est-ce que la photo va bien s’afficher sur les écrans ? Est-ce qu’il n’y a pas trop d’encarts sur les côtés ? Si en tant que lecteur, vous ne laissez pas passer ce genre de choses, il y a peu de chances pour que les autres lecteurs le supportent !

Proposer quelque chose d’original

Une fois qu’on se lance, on est content de ses premiers articles, on commence à avoir des visites… Bref, c’est lancé ! Mais pour que les gens s’attachent vraiment à ce que vous faites, il faut proposer un truc qu’ils ne trouveront pas ailleurs. Donc, on commence par faire un benchmark, comme les responsables marketing. Identifiez les blogs qui traitent du même sujet que vous, et allez voir comment ils travaillent, quelles sont leurs catégories, les rendez-vous qu’ils proposent à leurs lecteurs, voire les services… C’est un bon moyen de voir ce que vous pouvez faire pour améliorer votre contenu.

Je vous donne un exemple simple : j’ai remarqué que très peu de blogs de littérature adulte ont aussi une rubrique jeunesse. J’en ai donc créé une parce que je trouve que c’est intéressant de faire découvrir ces ouvrages. Et aussi, J’avais régulièrement des gros coups de cœur pour des maisons d’écrivains que je visitais. C’est comme ça que j’ai eu l’idée de créer la rubrique Lieux dédiée à tous les lieux célèbres en rapport avec la littérature. Et je sais que cette rubrique plait bien aux lecteurs. C’est devenu un rendez-vous suivi parce que les lecteurs aiment le côté un peu voyage de cette rubrique, et en même temps il n’y en a pas ailleurs !

Les gens qui vous parlent, il faut leur répondre !

Eh oui, ça semble évident, et pourtant il y a beaucoup de blogueurs qui ne prennent pas le temps de répondre aux commentaires. Il faut reconnaître que ça prend du temps. Il faut être (très) régulièrement derrière son écran. Dans la journée, je bosse, mais je fais quand même un contrôle régulier des commentaires sur le blog afin de ne pas laisser les gens sans réponse. Même si leur commentaire n’appelle pas forcément une réponse, je les remercie simplement d’avoir laissé un message. C’est vrai ça : les lecteurs font un effort et vous remercient pour votre article ! ça fait chaud au cœur, alors autant les remercier.

Idem avec les réseaux sociaux : il faut regarder quotidiennement. D’autant que Facebook et Twitter sont des outils de communication super pour dialoguer avec une communauté de fans. Personnellement, je n’ai pas beaucoup de monde qui me suit, alors c’est facilement gérable. Mais même si le nombre n’est pas très grand, ça prend quand même du temps de les animer. Soit dit en passant, si vous voulez gagner des fans et des followers, vous avez tout intérêt à avoir une vraie stratégie pour dialoguer avec ces personnes. Sinon, ils risquent de penser que vos pages sont inintéressantes et vous quitter…

L’organisation, c’est la clef !

En discutant avec d’autres amis blogueurs, j’observe que les blogs littéraires sont tributaires de leur sujet. Je m’explique. Lire, ça prend du temps ! Contrairement à d’autre sujets où l’on peut essentiellement parler de l’actualité, rebondir sur des infos, aller en chercher d’autres et ainsi alimenter quotidiennement son blog, le litblog ne peut pas aller plus vite que la lecture ! Et ce temps de lecture doit bien être pris en compte dans l’animation du blog. Si vous vous lancez dans Moby Dick et que vous allez mettre trois semaines à le lire, il vaut mieux avoir quelque chose sous le coude pour nourrir vos lecteurs pendant ces trois semaines ! Les gens ne vont pas gentiment attendre que vous ayez fini votre livre : ils se trouveront un autre blog à suivre ! C’est cruel mais vrai.

Au début, puisque je commençais, je trichais un peu : je faisais la chronique de livres que j’avais déjà lu des années plus tôt. Mais très vite, je me suis rendue compte que je ne pouvais pas suivre simplement avec mes lectures en cours. Il fallait que je trouve autre chose à dire entre deux chroniques pour que mes lecteurs trouvent tout de même des articles intéressants à lire. C’est comme ça que j’ai créé plusieurs rubriques secondaires : celle avec les articles personnels, les librairies célèbres dans le monde, les adaptations au cinéma ou à la télé, les citations…

Venant du monde de la presse, je sais bien que la clef, c’est l’organisation. Il faut travailler avec un calendrier précis et s’y tenir. Ce n’est peut-être pas très glamour, mais le fait de savoir ce que vous allez faire dans le mois vous ôtera rapidement l’angoisse de l’article vide ! Maintenant, avec des années de pratique derrière moi, je suis tellement bien organisée qu’en général, j’ai un mois d’articles devant moi. C’est idéal parce que ça me permet de décaler facilement des publications si j’ai une grosse actu qui tombe. Et c’est aussi pratique pour les vacances. WordPress propose une option planification des articles, donc avant de partir en vacances, je programme d’avance tous mes articles, et je peux partir sans ordinateur si je veux. Je n’ai plus à m’occuper de rien, le blog peut vivre tout seul ! C’est tout bête, mais c’est pratique.

Ce ne sont pas des conseils miracles, mais disons que ça fait partie des choses essentielles à avoir à l’esprit au moment de se lancer. Si vous aimez lire et que vous n’arrêtez pas de parler à vos proches des livres que vous lisez, si vous passez votre temps dans les librairies, si vous avez rêvé d’écrire, de devenir journaliste, de couvrir l’actualité… Alors, n’hésitez pas et lancez-vous ! Un litblog est un projet passionnant, et c’est l’occasion d’échanger avec d’autres passionnés, ou tout simplement des curieux. En bref, c’est un formidable espace pour faire vivre votre passion !

Publicités
Cet article, publié dans Les Articles, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Les conseils utiles pour démarrer un litblog

  1. enviedlyre dit :

    Très bien dit est très vrai. La plupart des personnes ne voient pas tout le boulot qu’il y a derrière !
    Bonne continuation, bonne journée.

    J'aime

  2. bookyboop dit :

    oulala, je connais ! sans Aza je n’aurais jamais réussie à m’en sortir avec le blog !

    J'aime

  3. Ping : Tag Blogger Recognition Award | A livre ouvert

  4. juneandcie dit :

    Excellents conseils, très avisés. Cela ne fait pas de mal de rappeler le travail que cela coûte.

    J'aime

  5. samia Saudemont dit :

    Très intéressant ! Je suis toujours impressionnée par la qualité et le travail fourni par certaines blogueuses que je suis.
    Et c’est justement ce qui m’empêche de me lancer. Je sais que malgré la passion, je n’ai pas suffisamment de temps à y accorder. Un jour peut-être… Quand je serai à la retraite et les enfants partis de la maison 😉

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      C’est très gentil ! Ceci dit, au début je n’étais pas du tout organisée et les articles n’étaient pas terribles. J’ai appris sur le t’as. Si tu as l’occasion de te lancer, le plus important c’est surtout de se faire plaisir ! Bon courage à toi… et en attendant que tu te lances très bonnes lectures !!

      J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s