Nos Etoiles contraires, roman de John Green

roman de John Green

roman de John Green

Le roman de John Green, Nos Etoiles contraires, me pose un problème technique : je ne sais pas exactement jusqu’à quel point je peux vous dévoiler l’histoire. Car si je m’en tiens au strict minimum (à savoir qu’il s’agit de l’histoire de deux adolescents atteints du cancer), je ne suis pas certaine que cela vous donne envie de le lire. Et pourtant, ce livre est rien de moins qu’un émerveillement.

C’est en me tenant au courant de ce qui se passe de l’autre côté de l’Océan Atlantique que j’ai entendu parler de ce roman. Ce n’est que le deuxième roman de l’auteur, mais le premier avait fait forte impression, ce qui explique que ce nouveau livre ait été attendu avec ferveur aux Etats-Unis. Et dès sa sortie, il s’est passé quelque chose avec ce livre : un élan national des lecteurs qui s’en sont emparé presque plus vite que la presse, faisant passer le mot que cette histoire était fabuleuse.

Sur le papier, l’histoire de deux ados cancéreux n’a pas grand chose pour séduire, et on ne sait d’ailleurs pas trop si l’ouvrage s’adresse à de jeunes lecteurs ou bien à des adultes. Dès les premières pages, ce genre de considération se trouve balayé par l’écriture de l’auteur. En quelques mots seulement, John Green m’a accroché, me donnant l’envie de suivre l’histoire de ces deux personnages si réels, si tendres, si drôles, si touchants. En trois jours seulement j’ai lu ce livre. Il m’était simplement impossible de le lâcher, et j’ai dû me faire violence pour ne pas lire en douce au travail !

Cette histoire est déstabilisante à plus d’un titre. Elle nous raconte l’amitié entre Hazel et Augustus, leur passion pour un livre, leurs relations compliquées avec leurs familles respectives et bien sûr leur combat contre la maladie qui essaye de les tuer. Dès les premières, l’humour employé par l’auteur m’a surprise. Et peu à peu, c’est devenu quelque chose de naturel. Car ces deux ado sont précisément ça : des adolescents. Ils sont un brin cyniques, ont beaucoup de sens de l’humour, et leur appétit pour la vie est communicatif.

Je ne vais quand même pas trop vous dévoiler de cette merveilleuse histoire, et je vais juste conclure cette chronique en vous donnant mes impressions de lecture au moment de refermer ce très beau roman : le sentiment d’avoir eu le privilège de découvrir une histoire comme on en lit pas tous les jours, teintée d’une vérité et d’une honnêteté rares ; le sentiment qu’il faut aimer la vie coûte que coûte, mais surtout qu’aimer la vie ça ne suffit pas : il faut la vivre ; et surtout l’inspiration incroyable que l’humain a des ressources insoupçonnées, que nous sommes capables de choses incroyables et que nous devons saisir le merveilleux tous les jours.

Ce livre donne une énergie incroyable, il donne l’envie de parcourir le monde, de lâcher toutes les attaches pour se concentrer sur l’essentiel : nous et ce temps de vie qui nous est imparti. Qu’allons-nous faire de ce temps ? Le laisser filer ou bien nous en saisir pour accomplir nos rêves ? Le message de ce roman est magnifique et a été pour moi une bouffée d’optimisme.

J’en profite pour préciser qu’un film adapté de ce roman sort ces jours-ci en France. Je ne l’ai pas vu et je ne sais donc pas s’il est fidèle au livre ou pas. Comme toujours, j’ai un peu peur que la fée Hollywood est lissé un maximum l’histoire pour ne garder que l’aspect « guimauve et larmes ». Je ne vous conseille donc pas forcément d’aller voir le film au cinéma. En revanche, je vous conseille vigoureusement la lecture de ce livre !

Une réflexion sur “Nos Etoiles contraires, roman de John Green

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s