Mise au point sur les idées reçues de la littérature

rang-livres-marchesMalgré la prolifération incessante de l’information, je remarque qu’il existe encore pas mal d’idées reçues sur la littérature mondiale dont nous avons du mal à nous défaire. C’est bien dommage. D’autant que si certaines erreurs sont anecdotiques et même assez amusantes, d’autre deviennent carrément des contre-vérités contre lesquelles les bibliophiles du monde entier doivent lutter avec ferveur. C’est donc dans cet esprit de « je vais un peu éclairer votre lanterne » que je passe aujourd’hui en revue quelques idées reçues qu’il me semble urgent d’éclaircir.

Arthur Rimbaud n’est pas mort si jeune que ça ! Loin de l’éternel portrait de l’ange (un peu démoniaque) aux cheveux clairs et aux yeux plus clairs encore, Arthur Rimbaud a continué à vivre sa vie pendant plusieurs années à la suite de sa rupture avec Verlaine. Après avoir arrêté l’écriture, il est devenu trafiquant d’armes au Yémen (sa maison est toujours visible à Aden), et il est finalement mort en France, à Marseilles, à l’âge de trente-sept ans. Certes ce n’est pas si vieux que ça, mais ce n’était plus non plus un adolescent ! La plupart des gens gardent à l’esprit son portrait photo le plus célèbre le montrant jeune, ce qui a contribué à forger la légende de l’adolescent génial et rebelle… au détriment de la vérité historique.

Sherlock Holmes n’a jamais prononcé la phrase « Élémentaire, mon cher Watson » dans les livres. Je sais que c’est une déception pour beaucoup d’entre vous, mais cette phrase apparaît en fait comme réplique dans le film de 1929 Le Retour de Sherlock Holmes. Un vrai coup de génie de la part du scénariste qui  ne se doutait sans doute pas qu’il allait réussir à égaler Arthur Conan Doyle dans le coeur des lecteurs en une seule phrase. Comme quoi il faut se méfier des adaptations littéraires : certaines connaissent une énorme postérité !

Frankenstein n’est pas le nom du monstre mais du docteur qui a créé le monstre. Grossière erreur de débutant : Frankenstein ne donne pas de nom au monstre, raison pour laquelle on appelle souvent la créature « le monstre de Frankestein ». Ce qui est intéressant de noter dans cette erreur commune, c’est que l’interprétation du roman amène le lecteur à considérer Victor comme un monstre à son tour, dans la mesure où son entreprise est monstrueuse. Victor Frankestein croit pouvoir battre la mort elle-même, mais son expérimentation révèle en fait la monstruosité de l’âme humaine.

Victor Hugo n’a jamais écrit « S’il n’en reste qu’un, je serai le dernier ». Il a écrit « S’il n’en reste qu’un, je serai celui-là ». Vous trouverez cette phrase en toute fin du magnifique poème Ultima Verba. Et puisqu’il se donnait du mal pour bien écrire, merci de le citer correctement ! Pour rappel, Victor Hugo était du genre hyper pointilleux.

Les soeurs Brontë ne sont pas toutes mortes vieilles filles. Là encore, comme pour Rimbaud, l’image populaire a réussi à prendre le pas sur la vérité historique. Déjà les soeurs Brontë n’étaient pas trois mais cinq (seules trois d’entre elles ont écrit). De plus, Charlotte Brontë, qui était l’aînée des soeurs, s’est mariée en 1854, soit juste un an avant son décès. Vous me direz que ça ne change pas grand chose et c’est vrai : c’est simplement une question de principe !

Le titre exact du grand roman de Margaret Mitchell n’est pas Autant on emporte le vent mais Autant en emporte le vent. C’est le vent qui emporte…

Voilà, maintenant vous allez pouvoir briller dans les dîners en ville et corriger vos amis lorsqu’ils feront une erreur. Bref, vous aurez le plaisir de vous comportez comme un snob littéraire… et je dois dire que de temps en temps, c’est assez drôle !

Publicités

2 réflexions sur “Mise au point sur les idées reçues de la littérature

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s