Idées de lecture pour l’été

Pour cet été 2013 qui s’annonce prometteur, j’ai décidé de voir les choses en grand ! Je vais emporter plein de livres dans ma valise, car je compte bien profiter du beau temps pour bouquiner dans le jardin ou même au bord de l’eau. Je profite donc de l’occasion pour partager avec vous mes coups de cœur. Ces petits chouchous vont trouver leur place dans ma valise et former un carré VIP entre mon maillot de bain et mes t-shirts.

kerryMon premier invité sera Cocaïne et tralala, de Kerry Greenwood. Je vous ai déjà parlé de mon obsession policière du moment, Les Enquêtes de Miss Fisher. Je compte donc me plonger dans le premier tome de ces aventures lors des vacances. Ce premier volume est consacré à l’arrivée de Miss Fisher en Australie. On va donc découvrir le personnage, prise dans la tourmente d’affaires mystérieuses, le tout sur fond d’années folles dans le dominion. Je me suis dit que ce style serait sans doute tout indiqué pour des vacances au soleil !

casinoDans ma valise, j’emmène aussi un espion parce qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver. C’est pourquoi je compte sur les muscles de James Bond pour me sauver des situations périlleuses. Toute la collection des romans a été récemment réédité dans son style original. J’ai donc profité d’une de mes excursions livresques chez Smith (la librairie anglaise parisienne) pour y piocher Casino Royal, le premier livre de la saga. Je n’ai jamais lu aucun James Bond. Et à mon âge, je commence à avoir de moins en moins d’excuses… D’autant que les derniers films tendraient assez à prouver que le héros solitaire mérite qu’on s’y attarde. Dommage que je n’ai pas de bikini comme celui d’Ursula Andress : la thématique des vacances aurait été complète !

ileUn autre auteur britannique sera de la partie en la personne de Robert Louis Stevenson. Une excellente amie à moi qui a bon goût en matière de livres m’a convaincue de lire l’Île au trésor. J’ai donc sauté sur l’occasion quand j’ai découvert par hasard le roman En VO à la Fnac. Ce récit longtemps resté dans la catégorie un peu trop réductrice du roman jeunesse a finalement trouvé sa juste place dans la littérature mondiale. Il a véritablement hissé Stevenson au range d’auteur international, lui conférant par la même occasion le titre de grand écrivain voyageur. Je suis prête à parier que le souffle de l’aventure sera au rendez-vous.

nancyDes britanniques toujours, mais cette fois une femme anglaise : Tir au pigeon de Nancy Mitford. Je l’adore tellement que j’avais écrit une biographie de Nancy Mitford pour ce blog. C’est même peu de le dire. J’avais emmené avec moi Charivari l’été dernier, et je n’avais pas été déçue par son humour mordant et sa satire incroyablement courageuse des fascistes anglais à la veille de la deuxième guerre mondiale. L’écriture est acérée et on trouve souvent son humour acide. Nancy Mitford avait une grande curiosité pour ses contemporains, et elle n’était pas la dernière à rire de leurs facéties, qu’elles soient simplement comiques, un peu ridicules, ou carrément inquiétantes.

beigbeder

La littérature française quant à elle sera représentée par Frédéric Beigbeder. La tâche risque d’être lourde, mais comme je ne m’attends pas forcément à grand-chose avec son Roman français, je ne pense pas que je prenne trop le risque d’être déçue. Ce sera ma première lecture de cet auteur, j’essaye donc de ne pas avoir trop d’a prioris. J’ai longtemps été assez rebutée par le personnage public, un peu poseur, faussement sensible, hyper médiatique. Il me semble qu’un écrivain est sensé écrire plutôt que se complaire dans son propre misérabilisme. Mais peut-être que je suis un peu rétrograde sur ce sujet. Je vais donc faire un effort et donner sa chance à cet auteur dont tout le monde pense qu’il représente un pan intéressant de la littérature française contemporaine. Et les critiques que j’avais entendu sur ce roman en particulier avaient l’air assez différentes pour mériter une lecture. A voir donc.

5filles-3-ca-10Côté chick lit, j’ai décidé de me faire plaisir avec un roman policier pour filles écrit par Andréa H. Japp, qui comme son nom ne l’indique pas est pourtant une auteure française. Le roman dévoile un merveilleux titre qui a suffi à lui seul à m’attirer : Cinq filles, trois cadavres mais plus de volant. L’histoire de cette bande de copines aux vies déjà bien chamboulées commence quand l’une d’entre elle découvre un cadavre enchaîné au volant de sa voiture. Elle appelle alors ses amies à la rescousse… Ce qui sera la première erreur car les cadavres ne tardent pas à s’amonceler. Bref, pas mal de rire et de suspens en perspective. Pile le genre de livres dont j’ai besoin pour savourer pleinement les vacances.

Voilà ma liste de lectures pour ce bel été qui arrive. Comme d’habitude, vous aurez remarqué mon penchant très net pour les romans policiers et la littérature britannique. J’espère passer de très bons moments avec tous ces livres. Et je vous livrerai bien sûr mes impressions dès la rentrée. En attendant, ne vous déconnectez pas complètement ! A Livre ouvert reste ouvert (ah ah ah) pendant les vacances. Avant de partir prendre un repos bien mérité, je vous ai préparé quelques critiques, des infos brûlantes et des citations pour ne pas vous ennuyer. Alors profitez-en  et bonnes lectures !

Publicités
Cet article, publié dans Listes d'idées de lecture, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s