Tout pour bien ranger ses livres

livresJ’ai déjà eu l’occasion de vous parler du classement de ma bibliothèque. Mon article vous avait peut-être fait peur à cause de l’enthousiasme débordant, à la limite de la folie, qu’il dégageait, mais force est de constater que quand on a beaucoup de livres, les ranger peut rapidement devenir un problème. Voici donc l’occasion de faire le point.

Plantons le décor : vous avez des piles de livres posées les unes à côté des autres sur une ou plusieurs étagères. Peut-être même que vous avez investi, comme moi, dans une belle bibliothèque. Mais au bout d’un moment, malgré tous vos efforts et votre bonne volonté, ça déborde : les livres envahissent tout votre espace de vie. Que faire ? Vous avez deux solutions : plonger dans le désespoir le plus profond, ou bien essayer de ranger avec méthode. Et ça tombe bien : en ce moment c’est les vacances ! Le moment rêvé pour prendre du temps et réfléchir à un meilleur rangement.

Les bonnes bases à ne pas oublier

Avant de commencer à ranger ses livres, il vaut mieux garder à l’esprit certaines contraintes qui peuvent sembler évidentes, mais que l’on a tendance à négliger quand on est pressé de ranger vite et bien. Le premier point, c’est que les livres sont sensibles à certains éléments comme la lumière ou l’humidité.

Pour l’humidité a priori, ça ne devrait pas poser de soucis. Vous ne comptiez pas ranger vos livres dans votre sauna ? Non, alors c’est bon. En revanche, si votre appartement ou votre maison est assez humide, il vaudrait mieux rapidement trouver une solution. Vous trouverez dans le commerce des capteurs d’humidité. Souvenez-vous que le papier est d’origine végétale, et que l’humidité favorise l’apparition de champignons dans les pages. Beurk !

Pour la lumière, le risque est moins dégoûtant, mais potentiellement tout aussi dangereux pour vos livres. Le papier et l’encre, ainsi que les couvertures en cuir si vous avez de beaux ouvrages, ne doivent pas être exposés directement à une source de lumière. Le risque ? La matière et la couleur vont devenir fades et les caractères risquent de s’effacer. Plus grave selon l’intensité lumineuse : la chaleur trop grande peut dessécher le papier. Pas génial non plus !

Le bon choix, c’est donc d’éviter de placer vos étagères ou votre bibliothèque en face d’une fenêtre. Les lumières artificielles sont moins dangereuses pour les livres que la lumière naturelle, vous ne prenez donc pas trop de risques si vos livres sont à côté d’un lampadaire. Ne sombrons pas dans la paranoïa tout de même !

Et si la place allouée ne permet pas d’éviter l’orientation plein sud, n’hésitez pas à investir dans une bibliothèque fermée par des portes pleines (le verre serait pire dans ce cas de figure !). De cette manière, vos livres seront protégés. Mais il est vrai que vous profiterez moins de la vue !

Étagères versus bibliothèque

On ne le dira jamais assez, les livres n’aiment pas la poussière ! Là encore, ça semble évident, mais la poussière risque d’abîmer les livres. Vous allez peut-être me dire que ce problème ne vous concerne pas car vous n’êtes pas collectionneur et vous n’avez que des livres de poche qui n’ont pas beaucoup de valeur. A cela, je vous répondrais que justement, les livres de poche sont encore plus fragiles que des brochés ! Et dans ce cas, le moindre élément peut abîmer le livre irrémédiablement. Donc même si vous n’avez pas l’ambition de léguer plus tard votre collection à vos arrière-petits-neveux, sachez que la poussière pourrait vous empêcher de profiter de vos livres d’ici une dizaine d’années.

Bon, ne sombrons pas dans la terreur. La bibliothèque présente l’avantage de mieux protéger les livres contre la poussière. A condition de la prendre avec des portes ! J’ai opté pour un modèle fabriqué par un géant du meuble suédois. Et j’ai choisi de mettre des portes vitrées. Elles sont du plus bel effet et me permettent de profiter de mes livres.

Bien sûr, il ne faut pas se le cacher, pour choisir cette option, il faut déjà avoir un peu de place chez vous et envisager un budget qui n’est pas le même que pour une étagère. De plus, certains modèles de bibliothèque peuvent sembler un peu austères pour des lecteurs soucieux de l’esthétique de leur intérieur.

Pour ce qui est de la place, à vous de réfléchir à ce qui est le mieux pour vous. Mais gardez à l’esprit que les livres prennent rapidement de la place, et une ou deux étagères d’appoint ne suffiront peut-être pas à répondre à l’invasion. A terme, il vaut mieux investir dans une bibliothèque fonctionnelle plutôt que d’ajouter continuellement des étagères à tous vos murs. Vous risquez de finir par devenir fou, enfermé à l’intérieur de chez vous avec des murs qui semblent se rapprocher !

Et puis une bibliothèque peut ne pas servir que pour vos livres. Une bonne amie à moi qui ne manque pas d’inventivité en matière de décoration a acheté une bibliothèque vitrée dans laquelle elle a rangé ses livres et les objets qu’elle ramène de ses voyages. Le rendu fait penser à un cabinet de curiosités du XIXe siècle et tous les invités sont attirés par sa superbe vitrine.

D’ailleurs, même si vous y mettez majoritairement des livres, rien ne vous empêche de glisser quelques trouvailles pour apporter un certain cachet à l’ensemble. J’aime bien glisser des choses dans ma bibliothèque : j’ai quelques photos, une petite affiche dans son cadre… Et plus récemment je suis allée au musée Maillol (à Paris) voir l’exposition consacrée au verre de Murano. J’ai craqué sur deux billes de verre à la boutique souvenirs ; je les ai placées dans la vitrine, juste devant la tranche de mes livres.

Pour ce qui est du budget, là encore c’est à vous de voir. Vous pouvez trouver très facilement des étagères pas chères qui représentent déjà une première étape pour ranger vos livres. Si vous hésitez entre les deux systèmes, il vaut peut-être mieux commencer par une étagère que de risquer de vous retrouvez à la tête d’un meuble un peu encombrant qui ne répondra pas à vos besoins.

Piles ou faces ?

L’une des questions qui revient souvent quand on discute entre bibliophiles, c’est : qu’est-ce qui est le mieux pour ranger les livres, faire des rangées ou bien des piles ? Je vais donc vous faire la même réponse que mon père quand il parle du rangement de ses vieux disques vinyles : il faut faire des rangées !! En effet, l’un des points communs entre les livres et les vinyles (le seul peut-être), c’est que ni les uns ni les autres ne doivent jamais être rangés par piles. Pour les disques, le fait de les mettre à plat peut endommager les sillons.

Pour les livres, le rangement à plat peut endommager la tranche des livres. Or, c’est la partie la plus importante de la reliure. Si vous ne voulez pas que les pages se détachent toutes seules quand vous ouvrez vos livres, mieux vaut ne pas les ranger ainsi ! D’ailleurs, on voit tout de suite un livre qui a été rangé à plat pendant un certain temps : sa première de couverture et sa quatrième de couverture ne sont souvent plus alignées correctement, et la tranche est un peu de biais.

En même temps, soyons honnêtes : le problème du classement par rangées, c’est que c’est la méthode qui demande le plus de place ! Faire des piles est un bon moyen de gagner de la place et de caser tous vos livres dans l’espace qui leur est imparti. Et pour être complètement franche, je suis moi-même contrainte d’y avoir recours. Pour mes livres de poche (ceux qui ont le moins de valeur), j’ai été obligée de les ranger par piles. En revanche, je m’interdis absolument de faire des piles avec mes livres de valeur. Il y a des limites à la cruauté !

Voilà, j’espère que ces petits conseils vous aideront à choisir au mieux le moyen de rangement adapté à vos livres. N’hésitez pas à vous déplacer dans les magasins de meubles, de décoration et à fureter sur internet : on trouve maintenant toutes les formes d’étagères et de bibliothèques, et surtout tous les formats. Vous pouvez ainsi trouver une bibliothèque pas trop encombrante à caser dans votre studio, sans pour autant être obligé d’abandonner votre télévision ou votre table basse !

Sachez aussi que si vous avez des livres endommagés qui ont de la valeur (qu’elle soit réelle ou sentimentale), vous pouvez toujours faire appel à un relieur qui soignera votre livre adoré. Bien évidemment, le devis risque d’être un peu élevé. Mais parfois, ça en vaut la peine…

Publicités

9 réflexions sur “Tout pour bien ranger ses livres

  1. Cham dit :

    Coucou 🙂
    Merci pour cet article, à quoi sert des capteurs d’humidité? Car moi je suis dans une maison humide, ça doit faire 10 ans que j’y habite. Forcément à 8 ans je ne savais pas vraiment cela donc à part que mes livres ont toujours été rangés en face, je n’ai pas vu le danger de l’humidité et même si mes livres n’ont pas tous 10 ans, ils sont marrons clairs du dessus et certains ont des taches (sympathique). Savez-vous ce qu’on peut faire contre l’humidité et comment malgré tout protéger les nouveaux arrivants ? 🙂

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      Ouh la ! Je ne sais pas trop quoi faire une fois que les taches sont apparues. Pour éviter aux nouveaux livres d’être tachés, il vaudrait mieux les ranger à part, dans un lieu bien ventilé et bien chauffé en hiver. Peut-être ajouter aussi un absorbeur d’humidité. Bon courage !!

      J'aime

  2. guignabel dit :

    Bonjour.

    Mon père viens de mourir et laisse une bibliothèque de millers de livres gardés dans une pièce très humide.
    C’est une piece de pierre sèche sans fenêtre adjacente a la maison. située dans les Cevennes , je crains les hivers rigoureux et cherche une solution pour assainir cette piece afin d’y garder les livres.
    Je ne pourrais m’y rendre que dans 6 a 8 mois donc cherche une solution de longue durée.

    Si je ne trouve pas de solution pour assainir cette piece, il me faudra archiver les livres et les mettre dans des cartons dans la maison.

    je vous remercie d’avance d’éventuels conseils.

    Julia

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      L’idéal, c’est de placer les livres dans une autre pièce, bien aérée si possible et chauffée un minimum l’hiver. Des déshumidificateurs peuvent limiter les dégâts mais il risque quand même d’y avoir des champignons dans le papier si d’humidité est trop importante. Peut-être vaut-il mieux stocker les livres dans un garde meubles le temps de leur trouver un endroit adéquate. Le problème majeur, c’est qu’une fois les livres détériorés par l’humidité, c’est quasiment impossible de les restaurer. Bon courage à vous.

      J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s