Un chant de Noël, de Charles Dickens

dickens-bisOh Oh Oh !! Pour se faire encore plaisir en cette période de festivités, n’oublions pas de redevenir des enfants, le temps d’une veillée au coin du feu ! Je vous propose donc de plonger avec délice dans les belles pages d’Un Chant de Noël, le mythique roman de Charles Dickens.

En France, c’est surtout à cause de ce livre que Dickens est devenu célèbre. Mais en Angleterre aussi, c’est le roman qui a assit sa notoriété et qui a permis de le propulser au rang de véritable trésor national. Les anglais sont très fiers de compter Un Chant de Noël parmi leur patrimoine littéraire, et il arrive régulièrement que de nouvelles créations (à la télé ou au cinéma) rendent hommage à cette source intarissable de magie.

Je ne l’avais jamais lu jusqu’à quelques jours. Et c’est à la nouvelle édition des classiques Penguin que je dois cette belle lecture. La célèbre maison d’édition anglaise a en effet lancé une collection en 2012 dédiée aux plus grands auteurs anglo-saxons. Un concentré de merveilles littéraires qui permettent aux anglophiles de découvrir en version originale certaines de plus belles oeuvres étrangères.

Un Chant de Noël raconte l’histoire de Scrooge, un homme déjà d’un certain âge, que la cupidité et l’austérité ont fini par couper des plaisirs simples de la vie. Ainsi, à la veille de Noël, il continue de se conduire de la même manière avec ses proches et son employé : un homme qui ne laisse jamais parler son humanité et qui semble incapable de bonté ou de compassion. Mais ce soir-là, ne fantôme de son associé, décédé plusieurs années auparavant, va lui rendre visite. Annonçant la venue d’autres fantômes, il est là pour aider Scrooge à prendre conscience de qui il est devenu et l’aider à se sauver avant qu’il ne soit trop tard.

Au fil d’apparitions et de voyages à travers le temps et l’espace, l’odyssée humaniste va mener Scrooge à détester l’homme aigri qu’il est devenu et à se souvenir des vertus de Noël. Il va s’ouvrir aux autres et faire l’expérience de la tendresse et de l’importance du coeur. Le fait d’être en contact avec des gens plus ou moins proches de lui va lui faire reprendre contact avec la société des hommes, l’humanité, et tous les sentiments qu’il avait enfoui depuis longtemps. La métamorphose sera complète, et sa prise de conscience va lui permettre d’être à nouveau heureux.

Je me doute que ce message très « traditionnel » pourrait vous faire un peu peur. Si comme moi vosu avez déjà eu l’occasion de voir le film de Capra La Vie est belle, je comprends que vous vous méfiez des histoires trop cousues de films blancs qui essayent de vous faire croire que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais l’histoire, bien qu’elle offre une morale, n’est jamais moralisatrice. Dickens nous montre plutôt comment les hommes ont toujours leur salut entre leurs mains. Pour lui, nous faisons chaque jour le choix de nous montrer bon ou pas avec les autres, et c’est ce qui détermine qui nous sommes vraiment. Autrement dit, pour Dickens, un homme heureux est quelqu’un qui peut ressentir de la compassion pour chacun et qui ne laisse jamais la vie le détourner de la chose la plus importante : son humanité.

J’ai trouvé une autre qualité à Un Chant de Noël : le plaisir de retrouver les contes d’autrefois, les belles histoires qui se finissent bien et que l’on a plaisir à lire en famille. Je suis résolument dans le camp des contes, et ce livre est pour moi l’occasion de vous faire partager un moment magique qui ne devrait pas être réservé qu’à Noël. On devrait toute l’année s’attacher à la magie des histoires car elles nous apprennent toujours quelque chose sur nous-mêmes. Elles sont le rappel de ce que nous avons été, de ce que nous sommes et de ce que l’humanité sera toujours : des doux rêveurs qui aiment qu’on leur raconte une histoire. L’évolution continue, mais plus que jamais nous sommes et resterons des Homo oniricus.

Et vous, l’avez-vous déjà lu ? Qu’est-ce que vous en pensez ?

Publicités

3 réflexions sur “Un chant de Noël, de Charles Dickens

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s