Winston Churchill : une biographie de François Kersaudy

Couverture de la biographie Winston Churchill par françois KersaudyComme je l’avais prévu dans ce billet, j’ai rajouté un livre à ma liste de lectures de l’été : la biographie de Winston Churchill par François Kersaudy.

Churchill est certainement l’une des figures les plus emblématiques du XXe siècle, et pourtant on sait peu de choses sur l’homme, tant public que privé. Les anglophiles et autres amateurs de bons mots connaissent ses citations les plus cinglantes, mais souvent le contexte de ces phrases a été oublié, gommé par le passé.

Dès la quatrième de couverture, le ton est donné. D’ailleurs, cette quatrième de couverture est une véritable réussite, capable de donner envie de lire ce livre à n’importe qui, même aux plus réticents ! On sent tout de suite l’exaltation qui se dégage du sujet et de l’écriture de l’auteur. On devine que l’on va plonger dans une fresque épique et passionnante. Et dès les premières pages, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on n’est pas déçu !

Je suis entrée dans ce livre comme je plonge habituellement dans un roman. L’écriture est très fluide : légère tout en étant pertinente, baroque tout en allant à l’essentiel, amusante tout en restant dans les faits.

Dès les premières pages, le lecteur est hâpé par la nostalgie qui se dégage de la société anglaise de l’époque, la vie mondaine, les us et coutumes d’une caste à part, les passions politiques de l’époque… C’est dans un contexte quasi grandiose que naît Churchill, même si le personnage va prendre plus de temps à vraiment exister. Pendant les années d’enfance, l’auteur prend le temps d’expliquer l’histoire de la famille Spencer-Churchill, ce qui est évidemment appréciable pour un lecteur français qui ne connaît pas forcément la généalogie des grandes familles britanniques par coeur !

Photo de Churchill 2Au fil des pages, la qualité essentielle de cette biographie se dessine clairement : une vraie attention portée aux détails des faits, une esquisse psychologique objective, de nombreuses citations de Churchill lui-même et de ses contemporains, plusieurs sources d’informations… et surtout une véritable affection de la part de François Kersaudy pour son sujet.

Et avec cette tendresse biographique, teintée de respect, d’admiration, mais aussi de lucidité, c’est le lecteur qui est emporté dans le tourbillon de la vie du héros anglais. On apprend avec plaisir les premiers faits d’armes de Churchill, on découvre sa vie militaire, on tremble pour ses exploits et ses coups de panache. On a presque du mal à croire qu’un tel personnage ait pu exister. La quatrième de couverture trace un parallèle avec « un personnage qu’Alexandre Dumas aurait pu inventer ». C’est vrai : j’ai effectivement eu l’impression d’avoir à faire à un personnage d’encre et de papier. Dans le même temps, c’est bien une passion toute humaine qui anime dès le début Churchill. Et sa touchante ambition absolue de devenir un héros nous renvoit aussi à nos propres rêves d’enfants.

A ce sujet, je peux signaler que le livre offre plusieurs photos en guise d’illustrations, qui ne sont pas dénuées d’intérêt. On y découvre des photos d’enfance (dont une qui marque déjà l’attitude nonchalante du futur Premier Ministre de sa Majesté !), des photos de famille, et de nombreux clichés historiques, aujourd’hui présents dans tous les manuels d’histoire.

Ce qui est fascinant, c’est de voir comment, étape par étape, le militaire est devenu un écrivain, l’écrivain est devenu un homme politique, et l’homme politique est devenu le sauveur de la Seconde Guerre Mondiale. Car c’est cela que nous ignorons tous. Ces étapes, à la fois publiques et intimes, dressent le portrait d’un homme qui n’était pas seulement unique à cause de ses dons et de ses incroyables qualités, mais aussi grâce à ses effarants défauts.

Ce que j’ai d’ailleurs le plus apprécié pendant ma découverte de Churchill, c’est combien son sens de l’imagination était développé. C’était un rêveur, à sa manière. Sa forme de lucidité et d’intelligence à lui.

Photo de ChurchillUne autre facette intéressante est aussi celle de ses rapports avec les grands acteurs de la Seconde Guerre mondiale : De Gaulle, Staline, Roosevelt. On découvre aussi avec plaisir de nombreux extraits de discours au Parlement pendant la guerre, et comment, par sa parole, Churchill a souvent renversé l’opinion des hommes politiques, voire du pays tout entier. A un moment où l’Angleterre était le dernier pays capable de lutter contre le nazisme, on apprend comment Churchill a tout fait pour convaincre ses concitoyens de l’importance de lutter : dans les airs, sur les mers… Son enthousiasme communicatif a infléchi le cour de la guerre, et il a plus pesé sur l’issue du conflit que personne d’autre, de part cette propension à motiver toute l’Angleterre et à convaincre le président Roosevelt de l’aider.

Le seul bemol que j’apporte concerne le découpage du livre : les chapîtres, découpés par périodes historiques, sont souvent trop denses. J’aurais personnellement préféré de grandes parties historiques, avec à l’intérieur plusieurs chapitres de tailles moyennes.

Pour autant, cette biographie magistrale est absolument à lire : elle est passionnante de bout en bout, instrustive, richement documentée, extrêmement bien écrite, et elle cerne son sujet avec une rare lucidité. François Kersaudy mérite tous les éloges pour cet ouvrage impressionant et pour la facilité déconcertante avec laquelle il réussit à communiquer sa curiosité pour Winston Churchill.

Malgré les drames historiques, l’humour anglais n’est jamais loin dans cette biographie qui semble dresser le portrait de plusieurs vies, tant il y a de choses à lire et à découvrir. Une réussite sur toute la ligne.

Publicités

9 réflexions sur “Winston Churchill : une biographie de François Kersaudy

  1. francois monsellier dit :

    Pourquoi un enième livre sur Churchill ? La biographie de M Kersaudy n’est qu’une pâle copie de la plus complète de William Manchester. M Kersaudy n’apporte rien de nouveau.
    D’autres ouvrages, plus courts, complètent admirablement la vie de cet illustre homme politique : Sebastian Haffner, R A C Parker, David Stafford et même la très bonne biographie de Roy Jenkins.
    Enfin, lire ses mémoires, de « my early years » à ses mémoires de guerres complèterons le tableau. L’ouvrage de M Kersaudy ? je me pose encore la question.

    Je répète : qu’apporte de plus cette nouvelle biographie à la bible de W Manchester ? pas grand chose…

    J'aime

    • uranie84 dit :

      Merci de mentionner Manchester qui est évidemment la grande référence en la matière. Toutefois, deux points sont à soulever : le troisième tome de sa biographie n’est toujours pas paru en français (il s’arrête donc aux années 1940) et aussi, il s’agit d’un point de vue américain sur l’histoire. Je trouve que l’un des points forts de Kersaudy est justement de s’intéresser plus particulièrement aux relations entre Churchill et la France (en particulier ses dirigeants). Il a d’ailleurs écrit un autre ouvrage entièrement consacré à la relation Churchill/De Gaulle.

      J'aime

  2. Alexandre dit :

    Je connaissais, comme la plupart des gens je crois, l’homme politique que par ce que j’avais entendu. Mais cette biographie de quelque 600 pages m’a marqué en me faisant saisir la nature presque chanceuse de Winston Churchill. Un raté à l’école, sous-estimé (avec raison!) par son père, malade chronique, toutes les cartes étaient contre lui.

    Un ouvrage fort inspirant. J’ai maintenant les Mémoires de guerre de Churchill dans ma bibliothèque.

    J'aime

  3. calixta dit :

    je viens de rentrer de Londres où j’ai justement visité le Churchill War Room, qui est une reconstruction de l’abri dans lequel se « cachait » Churchill pendant les bombardement de WWII. On y apprend plein de choses sur sa vie privée et publique, si vous allez à Londres un jour, je vous recommende fortement d’y aller! J’ai aussi appris qu’il avait écrit ses mémoires et qu’il a reçu le prix nobel de la littérature pour ça !

    J'aime

    • uranie84 dit :

      Merci pour cette excellente idée. Je suis déjà allée à Londres mais je n’avais malheureusement pas connaissance de cet endroit… une raison de plus pour moi de retourner dans cette ville fabuleuse !

      J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s