Audrey, Tiffany et les autres…

What would Audrey do ?Voici un livre sur lequel je suis tombée complètement par hasard lors d’une de mes errances chez Smith, la belle librairie anglaise de la place de la Concorde. Comme chaque fois que je vais là-bas, je suis toujours ébahie par la qualité des couvertures des livres anglo-saxons : des couleurs partout, de vraies illustrations originales… Rien à voir avec les pauvres couvertures des éditions françaises ! Pour en revenir à ce qui nous intéresse, je me promenais donc dans les rayons du premier étage lorsque mon œil a été attiré par une couverture rose pâle, avec une photographie d’Audrey Hepburn : « What would Audrey do ? »

Soyons francs, je ne suis pas spécialement une fan d’Audrey Hepburn. Je n’ai vu que quelques films avec elle (que j’ai plutôt aimé), et je ne suis donc pas, a priori, la lectrice ciblée. Ce qui est intriguant au départ, c’est que le livre se présente comme un guide de style (mode, vie, personnalité) tout en présentant une biographie partielle d’Audrey. Curieuse, voire sceptique, au départ, je suis ravie au final de m’être laissée tenter par cette petite couverture rose.

Le principe est simple : il s’agit de savoir comment se comporterais Audrey, icône de la classe et de la modestie, en toute circonstance. Derrière ce canevas plutôt simpliste se cache en fait une excuse pour mieux faire connaissance avec la jolie frimousse brune qui a fait découvrir Tiffany à toute une génération de jeunes filles rêveuses.

Non seulement on passe un très agréable moment en compagnie de l’auteur (visiblement passionnée par son sujet), mais en plus on apprend une quantité de choses sur la vie d’une des actrices les plus marquantes du XXe siècle, à commencer par ses combats humanitaires aux côtés de l’Unicef, bien avant qu’Angelina Jolie ne mette la fondation sous les projecteurs. Une femme touchante, discrète, dont la vie n’a pas toujours été facile, mais qui n’a pas pour autant versé dans le sensationnalisme. A une époque où les stars avaient encore de la classe, Audrey a incarnée un certain idéal : celui d’une femme forte dans son travail comme dans sa vie, dans ses convictions comme dans ses amitiés. On croise ainsi avec plaisir JFK, Hubert de Givenchy ou bien la femme du grand cinéaste Billy Wilder, réalisateur du merveilleux « Sabrina » (mon film préféré d’Audrey Hepburn) dans cette belle fresque à la gloire d’une des plus grandes icones du septième art.

Un beau cadeau pour les amoureuses de l’âge d’or hollywoodien ; et surtout un livre passionnant, hors des chemins habituels de la biographie guimauve. Attention toutefois : livre en VO (non traduit en français à ma connaissance).

Une réflexion sur “Audrey, Tiffany et les autres…

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s