Le Quatuor des Smythe-Smith 1 : romance historique de Julia Quinn

Aujourd’hui je vous parle du spin-off de La Chronique des Bridgerton. Eh oui : il n’y a pas que les Bridgerton dans la vie. Londres est aussi peuplée d’autres familles aussi attachantes que déjantées. Et Julia Quinn a notamment imaginé la vie tumultueuses des demoiselles Smythe-Smith. Souvenez-vous : ces musiciennes amatrices pas très douées apparaissent lors de la soirée musicale mise en scène dans le quatrième tome de La Chroniques des Bridgerton, celui consacré à Colin et Peneloppe. Les jeunes filles de la famille Smythe-Smith ont droit à leurs propres aventures sentimentales dans Le Quatuor des Smythe-Smith. Et vous allez voir : on y retrouve le même humour et le même souffle romanesque que dans les Bridgerton. Avec en plus quelques apparitions des Bridgerton eux-mêmes !

Mon résumé du livre

Smythe-Smith-1Qui donc a décidé que toutes les filles de la famille Smythe-Smith devaient apprendre à jouer d’un instrument ? De toute évidence quelqu’un qui n’aimait pas la musique ! C’est en tout cas l’avis d’Honoria Smythe-Smith. Et même si elle adore passer du temps avec ses cousines qui composent le quatuor familial, elle donnerait tout pour échapper au traditionnel concert familial annuel. Car non seulement il faut jouer devant la famille, mais la famille accueille aussi toute la bonne société de Londres ! En théorie, ce genre de soirée doit permettre à une jeune fille de trouver un futur mari. Mais les Smythe-Smith sont toutes plus mauvaises les unes que les autres. Et le concert n’est pas vraiment l’occasion de briller.

Pour échapper à l’épreuve, Honoria est prête à tout, y compris à simuler une entorse. Mais son plan ne se passe pas exactement comme prévu car elle attire surtout l’attention de Marcus. C’est le meilleur ami du frère ainé d’Honoria, Daniel, qui s’est enfui sur le continent après un scandale. Marcus, l’ami fidèle, tient à veiller sur Honoria pendant qu’elle subit la rude épreuve du marché au mariage. Mais étrangement aucun prétendant ne semble trouver grâce à ses yeux. D’ailleurs, lui-même semble éprouver des sentiments ambigus pour la jeune fille qu’il a vu grandir. Et si cette nouvelle saison était finalement l’occasion d’un rapprochement entre Honoria et Marcus ?

Mon avis sur Le quatuor des Smythe-Smith 1

Suite au succès de l’édition intégrale de La Chronique des Bridgerton, les éditions J’Ai Lu ont eu la bonne idée de proposer une réédition coordonnée du Quatuor des Smithe-Smith. Comme il s’agit d’une édition intégrale, ce premier volume contient donc les deux premiers romans de la saga. C’est pratique, comme ça une fois que vous aurez terminé l’histoire de la pétillante Honoria, vous pourrez vous plonger dans celle de la douce Anne. Mais je vais trop vite !

Pour parler d’abord de l’histoire d’Honoria il faut que je vous dise que j’ai retrouvé en elle toutes les qualités qui m’ont fait aimé les personnages féminins de Julia Quinn dans les Bridgerton. Honoria est douce comme Daphné. Mais elle est aussi très futée, comme Eloise, et déterminée comme Francesca. Fort heureusement pour son entourage, elle n’est pas affublée du même tempérament chamailleur que Hyacinthe !

L’histoire d’Honoria est très touchante parce que sa famille a vécu un scandale à cause de son frère. Et les conséquences de ce scandale tendent à réduire les perspectives maritales pour Honoria. Pourtant la jeune fille est bien décidée à provoquer sa chance, et elle n’hésite pas à se montrer très entreprenante quand la situation l’exige.

Face à elle, Marcus est un personnage aussi très touchant. Ce fils unique, dont les deux parents sont morts, vit une existence plutôt austère. Et évidemment, on comprend pourquoi la grande famille bruyante et chaleureuse des Smythe-Smith exerce sur lui une certaine fascination. Outre son amitié avec Daniel, il a aussi pris le temps de construire une vraie belle relation d’amitié avec Honoria. Et le glissement qui s’opère dans leur relation, qui devient romantique, est très agréable à suivre. C’est vraiment une histoire très romantique.

Comme le titre l’indique, il est aussi question de musique dans ce roman. Mais ne vous inquiétez pas : pas besoin de réviser la liste des concertos de Mozart pour suivre l’intrigue ! Le fil rouge, c’est donc cette tradition de concert familial dans lequel les jeunes filles de la famille sont obligées de se ridiculiser chaque année. Certaines, comme la jeune et naïve Capucine, ne se rendent pas du tout compte du désastre. Tant mieux pour elles ! Mais pour celles qui sont lucides, c’est vraiment une épreuve. Et les scènes de dialogues entre les cousines désespérées sont hyper drôles. J’ai un faible pour le ton sarcastique de Sarah et pour l’humour d’Iris. Honoria est l’élément de stabilité au coeur du Quatuor. Et c’est elle qui essaye de garder tout le quatuor en ordre de bataille pour affronter la tempête.

Outre l’humour irrésistible de l’histoire, j’adore la relation que les cousines entretiennent entre elles. Elles ne sont pas seulement de la même famille. Ce sont aussi de véritables amies qui se soutiennent les unes les autres. Et on ressent bien toute la chaleur humaine de Julia Quinn dans cette façon qu’elle a de mettre en scène des relations authentiques et sincères entre ces personnages. C’est d’ailleurs certainement la raison pour laquelle on aime tant lire ses romans, pas vrai ?

Le Quatuor des Smythe-Smith 1 : une idée lecture pour qui ?

Si vous avez aimez les Bridgerton et que vous pensiez ne plus pouvoir aimer autant une autre famille de la Régence anglaise, alors vous allez voir que vous aviez tord ! Les Smythe-Smith sont une famille au moins aussi loufoque et attendrissante. Les filles de la famille sont toutes irrésistibles, chacune avec sa propre personnalité… et ses propres problèmes.

Honoria est un personnage féminin solaire que j’ai pris énormément de plaisir à suivre. Elle est drôle, futée, pleine d’énergie. Et plus important encore, je trouve que la relation qui s’installe entre elle et Marcus est vraiment romanesque. On y croit quand on les voit tomber amoureux l’un de l’autre. Et ça fait sens parce qu’ils ont effectivement des choses en commun, qu’ils se bousculent un peu l’un l’autre, et qu’ils sont parfaitement faits l’un pour l’autre. En bref, c’est vraiment le genre d’histoire d’amour qui fait rêver !

2 réflexions sur “Le Quatuor des Smythe-Smith 1 : romance historique de Julia Quinn

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s