La malédiction du Troc Livres !

J’ai la chance d’habiter dans une commune où les responsables de la bibliothèque municipale sont formidables. Elles organisent divers événements dans l’année. Et notamment, elles animent plusieurs fois par un un Troc Livres. Le principe est simple : on vient donner des livres en bon état qu’on ne souhaite pas garder. Et pour chaque livre déposé, on a le droit de repartir avec un livre donné par une autre personne. Sur le papier, c’est une bonne idée. Sauf que… comment dire… au lieu de m’aider à écluser ma pile à lire, ça la fait encore grimper !

12 livres déposés, 5 livres repris = ça va

L’année dernière, j’ai participé pour au Troc Livres pour la première fois depuis mon emménagement. Le déménagement de ma bibliothèque a été l’occasion d’un grand tri. Et j’ai fait don de plusieurs cartons de livres à une association. Mais après avoir pris le temps de la réflexion, je me suis rendue compte que j’avais encore gardé des livres que je ne relirai finalement jamais. J’ai donc profité du Troc Livres pour les échanger. Je suis allée déposer 12 livres. Des romans en grand format et en parfait été. Je me dis qu’ils ont depuis été adoptés par d’autres lecteurs. Et ça me fait chaud au coeur de savoir qu’ils poursuivent leur vie dans leurs nouvelles maisons !

En échange de ces 12 livres déposés, je suis repartie avec 5 livres. En théorie, j’étais sensée faire de la place dans ma bibliothèque. Donc même si je ne pensais pas forcément repartir avec de nouveaux livres, disons que le ratio entre les livres déposés et les livres pris reste correct.

5 livres déposés, 6 livres repris : ça ne va plus !

Mais cette année, je me suis laissée entraîner. J’ai apporté cinq livres achetés et lus au cours de l’année. J’ai estimé que même s’ils étaient sympas, ce n’était pas des livres que j’aurai un jour envie de relire. Je m’en sépare donc sans regrets. Et en me rendant à la bibliothèque hier, j’avais une bonne résolution en tête. Cette année, c’est décidé : je ne ramène aucun livre !

Hélas, ma bonne résolution a vite pris l’eau ! Une fois arrivée au stand de la bibliothèque, il y avait beaucoup de choix. Et surtout, je suis tombée sur deux romans policiers que je voulais absolument lire. Il s’agit du Bureau des affaires occultes, d’Eric Fouassier, et du roman Le Président a disparu, co-écrit par Bill Clinton et James Patterson.

A partir de là, je suis tombée dans une spirale infernale ! J’ai butiné au fil des tables en prenant plusieurs romans : Le Secret du bayou de Nora Roberts, L’Affaire Pélican de John Grisham, Un Bonheur insoutenable d’Ira Levin, et le coup de grâce : L’Egypte des grands pharaons, de Christian Jacq.

En théorie, je n’aurai pas dû pouvoir prendre autant de livres. Mais la bibliothécaire avait encore tellement de livres sur les bras qu’elle était ravie que je l’en débarrasse. C’est un peu le problème avec le Troc Livres; Il est tellement populaire que beaucoup de lecteurs apportent leurs livres. Et il y a finalement beaucoup trop de livres par rapport au nombre de personnes qui viennent !

Pile de livres à lire : 15 cm de hauteur en plus !

Au final, tout ça a fait grandir ma pile de livres à lire. J’estime qu’elle vient de prendre une quinzaine de centimètres. Sauf qu’elle fait déjà presque ma taille. Bon d’accord, je ne mesure qu’un mètre soixante, mais quand même ! Le risque d’éboulement se rapproche un peu plus à chaque mois qui passe. Et pourtant je lis beaucoup !

Du coup, est-ce vraiment judicieux pour quelqu’un comme moi de continuer à participer au Troc Livres. Je suis comme un enfant dans un magasin de bonbons. On ne peut pas me faire confiance. Et on ne devrait certainement pas me laisser sans surveillance ! Si seulement la lecture était une pathologie reconnue, je pourrais demander un congé maladie à la sécurité sociale pour écluser ma pile de livres à lire… Mais non !

Tout ça pour dire qu’au moment où l’automne commence à pointer le bout de son nez, je suis d’ores et déjà prête pour mon hibernation littéraire. D’ailleurs, avez-vous remarqué que Starbucks a ressorti son Pumpkin Spice Latte ? J’ai bu mon premier de la saison hier, en rentrant du Troc Livres et en bouquinant dans mon canapé, mon chat ronronnant contre mes jambes. Et franchement, c’était parfait !

Bon, après tout, peut-être que la malédiction de la pile à lire n’est pas si terrible ?

6 réflexions sur “La malédiction du Troc Livres !

  1. Ma Lecturothèque dit :

    Je ne suis pas la seule à te trouver raisonnable malgré tout 😉 Peut-être faut-il que tu y ailles au tout début, pour qu’il y ait moins de choix ? Mais c’est moins sympa, du coup ! Qu’importe la taille de la PAL, du moment que tu veuilles lire ces livres ^^ Et en effet, ton retour avait l’air parfait 🥤

    Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s