Info parution : Le Code Rose

Les parutions d’août ne concernent pas toutes la rentrée littéraire. La preuve avec la parution ces jours-ci du tout nouveau roman historique de Kate Quinn. La romancière américaine nous revient avec une nouvelle histoire évoquant la place des femmes durant la Seconde Guerre Mondiale. Le livre s’intitule Le Code Rose, et si j’en juge par les premières critiques très élogieuses, il devrait connaître le même succès que son aîné, Le Réseau Alice, qui a conquis le lectorat français.

Le Code Rose

Code-Rose« 1940. Alors que l’Angleterre se prépare à combattre les nazis, trois femmes très différentes répondent à l’appel d’un mystérieux domaine, Bletchley Park, où les cerveaux les plus brillants de Grande-Bretagne sont formés à casser les codes de l’armée allemande. La pétulante et belle débutante, Osla ; l’impérieuse et autodidacte Mab, et enfin, la vieille fille du village, Beth. Mais la guerre, le deuil et une sombre trahison sépareront les trois amies désormais ennemies… jusqu’à ce qu’elles soient de nouveau réunies, quelques années plus tard, par une mystérieuse lettre codée. Un traître émerge des ombres de leur passé, forçant les trois jeunes femmes à renouer leur vieille alliance pour casser un dernier code. Mais chaque pétale qu’elles effeuillent du Code Rose les rapproche du danger et de leur véritable ennemi. »

Et aussi la parution poche de La Chasseresse

chasseresseEn parallèle de la sortie de ce nouveau roman, les éditions Hauteville en profitent pour publier en format poche le précédent roman de Kate Quinn : La Chasseresse. J’ai l’impression qu’il n’a pas fait beaucoup de bruit en France. En tout cas, mis j’étais passée à côté de ce roman. Or, si je me fis au résumé, l’histoire semble aussi très intéressante.

« 1944. L’Union Soviétique est le seul pays possédant une escadrille de femmes bombardiers. L’intrépide Nina Markova et ses compagnes, les « Sorcières de la Nuit », défendent le ciel contre les nazis. Mais quand Nina s’écrase en territoire ennemi et se trouve confrontée à une impitoyable meurtrière, sa vie ne tient qu’à un fil.
Hanté par les horreurs de la guerre, le journaliste anglais Ian Graham se lance dans la traque des criminels de guerre nazis. Une dangereuse cible persiste néanmoins à l’esquiver. Une tueuse connue sous le nom de « La Chasseresse » – et seule Nina, une des rares à avoir réussi à lui échapper, peut servir d’appât.
Dans le Boston d’après-guerre, Jordan McBride accueille sa nouvelle belle-mère. Or, en se plongeant dans le passé de cette femme mystérieuse, elle y découvre une multitude de sombres secrets. Et un danger manifeste. »

Pourquoi ces 2 livres sont susceptibles de vous plaire ?

Si vous avez un faible pour les romans historiques et/ou les romans féminins, alors vous allez craquer pour Kate Quinn. La romancière américaine est férue d’histoire. Et la Seconde Guerre mondiale est sa période fétiche. Ses romans sont particulièrement documentés, et ils mettent tous en valeur le rôle trop souvent laissé dans l’ombre des femmes pendant le conflit. Ce sont donc autant des romans divertissants que des ouvrages pertinents.

Dernière choses à savoir : Le Code Rose est disponible en livre électronique au prix très intéressant de 9,99€. Si je le souligne, c’est parce qu’en général, les nouveautés en grand format sont plutôt présentées au prix de 13,90€. Mais les éditions Hauteville jouent le jeu en proposant un prix plus bas pour rendre leurs livres plus accessibles aux lectrices. Je trouve que c’est une belle initiative qui mérite d’être soulignée car la plupart des éditeurs français sont loin de faire cet effort.

Bonne lecture !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s