Le Dard du scorpion, roman policier du Preston et Child

Encore une série que je ne lis pas dans le bon ordre ! Le Dard du scorpion est le second roman de la série des enquêtes de Nora Kelly. Je n’ai pas lu le premier, mais ça ne m’a pas du tout empêché de prendre énormément de plaisir à lire cet opus. Avec cette nouvelle série de romans policiers, Preston & Child s’adonnent à leur passion pour l’histoire et les mystères du passé. Leur héroïne, une archéologue, se trouve mêlée à des enquêtes du FBI, toutes plus fascinantes les unes que les autres. Une manière habile de pousser le roman policier dans la direction du roman d’aventure. Personnellement, j’ai adoré ce mélange. Et je pense que je vais pas être la seule à craquer pour cette saga.

Mon résumé du livre

Quand le shériff d’une petite bourgade perdue dans le désert est pris pour cible par des chasseurs de trésors sur un site historique classé, ça devient une affaire pour le FBI. Et c’est Corrie Swanson, jeune recrue du bureau d’Albuquerque, spécialiste en médecine légale, qu’on envoie sur place pour mener l’enquête. Corrie, fraîchement installée dans le Nouveau-Mexique, un état aride dont elle ne connaît pas bien l’histoire, ce dossier a tout d’une punition. Pourtant, le mystère autour d’une ancienne ville de chercheurs d’or devenue ville fantôme ne manque pas d’intérêt. Il serait même question d’un trésor perdu depuis l’époque de la conquête espagnole. Mais pour tirer ça au clair, Corrie va avoir besoin de l’aide d’une historienne chevronnée, comme Nora Kelly par exemple. L’archéologue ne tarde pas à devenir curieuse elle aussi. D’autant que de nouveaux indices pointe dans une direction pour le moins inattendue : l’opération Trinity, qui a permis à l’armée américaine de tester la première bombe atomique avant la fin de la Seconde Guerre mondiale en plein milieu du désert de Nouveau-Mexique.

Mon avis sur Le Dard du scorpion

Encore une fois, j’ai été emballée par ma lecture d’un roman de Preston et Child. Je ne sais pas comment font les deux romanciers américains pour écrire ainsi à quatre mains. Mais force est de constater que non seulement leur intrigue est originale et haletante, mais en plus le rythme d’écriture est particulièrement plaisant. En fait, une fois qu’on a commencé cette histoire, ce n’est plus possible de la lâcher.

Comme je n’avais pas lu le premier roman, je ne connaissais pas les deux personnages principaux, Nora et Corrie. Pas grave : les auteurs nous livrent d’emblée les infos essentielles à connaître pour comprendre ces deux femmes et saisir leur relation.

Par ailleurs, l’histoire début très rapidement, donc je n’ai pas eu le temps de me poser trop de questions. En quelques pages seulement, j’étais au coeur de l’histoire, en plein milieu du désert, à arpenter les rues de cette ville fantôme tout droit sortie d’un western. C’est vraiment LE point fort de ce livre. Il vous prend et ne vous lâche pas, car son sujet est particulièrement intéressant.

Ce qui est le plus original dans l’intrigue, c’est de mélanger des éléments de deux périodes historiques qui n’ont, a priori, aucun lien. Il est question d’un trésor perdu par des moines espagnols en mission pour le roi Philippe. Et on reboucle avec le projet Manhattan, durant lequel des scientifiques travaillaient à la mise au point d’une arme nucléaire sur la base de White Sands, qui existe toujours de nos jours. Le trésor est purement fictif, mais il reprend des éléments du folklore de l’histoire américaine, avec son lot de chercheurs d’or et de trésors. Et par ailleurs, il y a vraiment eu des trésors perdus au moment où les espagnols ont été chassés par les peuples locaux. Pour le projet Manhattan et la mission Trinity, tout est vrai. Et la découverte par Corrie de cette histoire est l’occasion, pour le lectorat français, d’en apprendre beaucoup sur cet épisode assez peu connu de la Seconde Guerre mondiale. 

Pour moi qui suis passionnée d’histoire, j’ai trouvé que le mélange entre ces deux épisodes apparemment sans aucun lien était brillant. C’est très intéressant parce qu’on apprend des choses. C’est totalement dépaysant car on se trouve un peu plus plongé dans l’histoire américaine. Et en plus, on ne peut pas s’empêcher de se demander quel est le lien. Et quel sera le fin mot de l’histoire ?!

Ajoutez à cela une écriture haletante, et vous comprendrez facilement pourquoi ce livre est un coup de coeur pour moi. La particularité de l’écriture de Preston et Child, c’est qu’elle est parfaitement rythmée et jamais ennuyeuse. Les chapitres sont volontairement courts pour travailler efficacement le suspens. On suit un personnage, puis l’autre. Et donc on continue de lire pour en apprendre plus et tenter d’assembler par nous-même les pièces du puzzle.

Le Dard du scorpion : une idée lecture pour qui ?

Evidemment, puisque ce livre est un roman policier, il plaira en priorité aux amateurs du genre. Mais je pense aussi que des fans de roman historique pourraient y trouver leur compte. Si vous avez le goût de l’histoire américaine et que vous avez envie de découvrir de nouvelles choses, alors Le Dard du scorpion va vous faire voyager.

Le voyage est aussi géographique. En introduction, je parlais du côté un peu « roman d’aventure » de ce livre. C’est en effet la sensation que j’ai eu par moment dans ma lecture. On se retrouve en immersion dans le désert du Nouveau-Mexique, très loin des grandes villes et du monde moderne. Et les péripéties sont tellement nombreuses, avec beaucoup d’action sur la fin, qu’on pense forcément à Indiana Jones et d’autres choses dans la même veine.

Pour résumer les choses simplement : si vous n’aimez pas vous ennuyer quand vous lisez un livre, alors celui-ci va vous passionner de sa première à sa dernière page !

Le dard du scorpion

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s