Qui est la meilleure détective : la reine d’Angleterre ou Angela Merkel ?

Les cosy mysteries sont plus que jamais en vogue. Et aujourd’hui, nous allons devoir tous ensemble départager deux des enquêtrices les plus improbables qu’on puisse imaginer : la reine d’Angleterre et Angela Merkel. Vous allez me demandez : quel est le rapport entre ces deux vénérables femmes d’état et la littérature policière ? Facile ! Elles ont toutes les deux été transformés d’un coup de stylo à plume en personnages de détectives dans des romans parus récemment. Autant vous le dire : je suis hyper enthousiaste à l’idée de découvrir ces séries policières ouvertement teintées d’humour !

  • Bain de minuit à Buckingham, de S.J. Bennett

Bain de minuit à BuckinghamC’est déjà le second tome de cette série d’enquêtes policières Sa Majesté mène l’enquête. Vous aurez compris le principe : la reine d’Angleterre joue les détectives pour résoudre des histoires troubles qui interviennent dans son quotidien bien huilé. Et après tout pourquoi pas ? Il faut bien qu’elle occupe ses journées, elle aussi ! Je n’ai pas lu premier tome, Bal tragique à Windsor, mais il me semble qu’il a plutôt rencontré l’enthousiasme des lecteurs, en particulier en France. Apparemment, le mélange entre réalité et fiction, policier et humour, fonctionne bien. Et la reine fait un personnage assez crédible, dans le rôle de la vieille dame observatrice.

« L’année 2016, marquée par le référendum sur le Brexit, s’annonce difficile pour Elizabeth II : l’un de ses tableaux préférés, mystérieusement disparu de sa collection privée des années plus tôt, réapparaît dans une exposition. La reine confie à Rozie, sa secrétaire particulière adjointe, la mission de le récupérer, de préférence avec des explications. Pour couronner le tout, l’ambiance au palais de Buckingham est gangrenée par une vague de lettre anonymes.

Lorsque l’une de ses femmes de chambre est retrouvée morte, exsangue, au bord de la piscine, c’en est trop pour la souveraine, qui décide d’intervenir. Tremblez corbeaux, meurtriers, voleurs et autres pourfendeurs de la royauté : Sa Majesté mène l’enquête ! »

  • Meurtre d’un baron allemand, de David Safier

Meurtre d'un baron allemandEn décembre dernier, courant dans les allées de Carrefour à la recherche de je ne sais plus quoi, j’ai quand même pris le temps de faire une halte au rayon librairie. C’est ma récompense à moi pour trouver la force d’aller dans une grande surface affronter la foule de mes contemporains hargneux !

C’est ainsi, par pur hasard, que je me suis retrouvée figée nez à nez avec ce roman. Sur le coup, j’ai pensé que c’était une blague. C’est dire si j’ai été surprise par l’idée ! Mais une fois que j’ai lu le résumé, j’ai adoré le concept de ce roman policier. Et je dois dire que c’est une excellente trouvaille ! Angela Merkel, désormais à la retraire, occupe son temps à traquer des criminels dans la campagne allemande.

Comme le livre est paru chez City Editions, une maison qui n’a pas une aussi grande notoriété que d’autres maisons d’édition françaises, je crois que le livre de David Safier est un peu passé en-dessous des radars. Pourtant, il est sorti juste avant Noël et aurait pu faire une bonne idée de cadeau pour des fans de cosy mysteries. Et d’ailleurs, les quelques critiques que j’ai pu lire sont vraiment élogieuses. Je vous propose donc une séance de rattrapage avec le résumé de ce roman qui s’annonce comme le premier tome d’une série policière prometteuse.

« Angela Merkel vient de prendre sa retraite. Avec son mari et son chien baptisé Poutine, elle a déménagé dans une région rurale d’Allemagne où l’on ne trouve que de grandes forêts et des lacs. Elle passe ses journées à faire des balades dans la nature et à faire de la pâtisserie… Tout cela est d’un ennui absolument mortel ! Jusqu’au jour où son voisin, le baron Von Baugenwitz est retrouvé mort empoisonné et étouffé, vêtu d’une armure de chevalier, enfermé dans un donjon de son château. Enfin un problème à résoudre pour Angela !

Avec l’aide de son mari, de Poutine et surtout de Mike, son jeune et séduisant garde du corps, elle se lance tête baissée dans l’enquête. Et ce ne sont pas les suspects qui manquent, car le baron assassiné collectionnait les femmes comme des trophées, au risque d’attiser les jalousies dans le voisinage. Miss Merkel, reconvertie en détective amateur et digne héritière de Miss Marple, ne laissera rien passer. A moins que le tueur se charge d’elle avant qu’elle ait réussi à découvrir la vérité… »

Alors, lequel vous tente ? Personnellement je pense lire les deux. Peut-être celui sur Angela Merkel en premier parce que je trouve vraiment l’idée géniale !

2 réflexions sur “Qui est la meilleure détective : la reine d’Angleterre ou Angela Merkel ?

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s